Combien de fois fera-t-on mourir Delarue ?

C’est bien simple, je n’ose plus passer sur Yahoo. Toutes les semaines, dirait-on, une nouvelle news calamito-répugnante sort sur ce pauvre garçon, à la mémoire duquel rien n’est épargné. Cette semaine, il semble que le sujet soit du type message d’outre-tombe.

La semaine dernière, nous avions l’enfant cachée. Avant encore, nous avions les interrogations du papa, et la conversion (ou non ; je n’ai pas très bien saisi) à l’Islam, le tout sur fond de conflit entre la veuve et la famille. D’un classique ! C’était Dallas, pour de bon.

Il faut dire que Delarue était un bon client. Il y a eu le couplet sur le surdoué, le prodige ; puis, pour faire contrepoids, l’inévitable "descente aux enfers". Décrire une vie selon ce shéma dialectique permet de lui donner du relief, une dramatisation qui la rend plus intéressante. Le surdoué, tel Icare, ne tardera pas à choir du haut du ciel ; sinon à quoi bon monter, hein ?

En tout cas, depuis trois semaines, le niveau baisse ; les turpitudes familiales n’étaient pas très élégantes, mais le message d’outre tombe est vraiment téléphoné. Je n’arrive pas à comprendre qu’on puisse faire ça à un mort.

On me dira : mais où as-tu lu ça ? Change de lecture ! Et c’est bien là que le bas blesse. J’ai lu ça sur yahoo, alors que j’accédais à mes mails. Or, depuis pas mal de temps, je m’attire pas mal de remarques relatives à mon mail. Comment puis-je utiliser encore Yahoo ? Comment ? Et ceci, de la part de personnes dont je crains qu’elles ne perdent tout respect pour moi en constatant qu’envers et contre tous je m’accroche à mon vieux mail.
Décidée à ne pas me laisser influencer par le snobisme geek de certains, j’ai décidé de m’accrocher à Yahoo ; la position ne me semble pas sans noblesse. Seulement, voilà. En arrivant sur la page d’accueil, je ne peux échapper aux turpitudes delaruesiennes.

Dès lors, que faire ? J’en appelle aux gens de chez Yahoo, pourriez-vous vous abstenir de mettre en Une des News aussi frelatées ? Est-ce qu’on pourrait trouver chez vous, je ne dirais pas de l’élégance – soyons lucide – mais de la décence ? Delarue pourrait-il enfin dormir en paix ? Merci, hein. Je n’ai pas envie de changer d’adresse mail, moi.

About these ads

3 réponses à “Combien de fois fera-t-on mourir Delarue ?

  1. Un truc tout bête pour éviter les pubs : Tu rapatries tous tes mails yahoo, gmail etc… dans un logiciel de courrier type Outlook.
    Et quand tu vas chercher sur le moteur de recherche de yahoo, tu utilises Adblock (ne fonctionne qu’avec Mozilla et Chrone, par IE) qui est une extension qui bloque (efficacement) toutes les pubs.
    Un vrai plaisir !

    Quant à Delarue : je m’en fous royalement…

    • Oui, mais il ne s’agit pas de pub. Ce sont les articles de l’actu, qui se trouvent être relayés par Yahoo. Il faudrait que j’aille sur Gmail. Mais je n’ai pas envie.

  2. On peut se demander combien de fois le pauvre homme sera déterré avec toutes ses salades de succession
    Y’a eu l’affaire Montand , maintenant , c’est Delarue qui fait le une des tabloïds
    Visiblement Didou t’a donné de bons conseils , attention ne confond pas Adbock avec Haddock , c’est pas pareil ;)
    Tu vas y arriver , accroche toi Fanette !