Coup de foudre

coup-de-foudre.jpgJe vais finir mon billet sur ma vie toute jolie toute gaie toute bien dans mon studio dont la peinture s’écaille (dans les escaliers, bon…) mais j’ai envie de parler de Lui.

Je me suis retenue, hein? C’était pour pas saoûler.

Parce que le style ah je l’aime je l’aime il est beau ah je l’aime, ça pompe.

Je vais essayer de ne pas saoûler. Donc, j’ai été recrutée pour un poste. Donc, un jour, c’était le premier jour de mon nouvel emploi. Donc, je viens.

Je suis toujours en forme quand je commence. Le stress vient après (c’est malin). Quand je commence, j’ai la pêche et je suis toute gaite, toute contente.

Donc, toute gaite toute contente, je viens, je passe le porche, je rentre dans la cour en poussant la grille, j’entends plus les voitues, je me dis trop cool, ce boulot va être génial et tout et tout.

Tandis que je traverse la petite cour intérieure toute pleine de jolis pots de fleurs avec des jolies fleurs dedans, et que je réjouis de travailler dans un si bel endroit de Paris, j’entends, sur la droite :

– Salut.

Euh, me dis-je, et je regarde à droite. Et là je vois le plus beau garçon du monde, enfin jeune homme, enfin homme, enfin individu de sexe masculin. Brun, yeux tendres, sourire charmant, air gentil, tout, tout. Haute silhouette, non dépourvue d’une sorte d’élégance désinvolte. Jean, chemise, col de la chemise ouvert, pull, pas très ambiance de travail.

On se regarde. Visiblement, il est surpris de me voir ; il m’a confondue avec quelqu’un.

– Oups ! dit-il gaiement. Vous n’êtes pas Nath.

Je confirme : Non.

– Mais vous êtes tout de même charmante.

Ah bin, ah bin. Je reste nouille. Il a eu une façon de dire ça.

– Vous … (il regarde le bureau dans lequel je me prépare à entrer, puis comprend soudain 🙂 Ah! Vous êtes la nouvelle recrue de Cléo ! Elle m’a parlé de vous. Bienvenue.

Je bredouille une sorte de merci, c’est sympa, et je rentre dans le bureau.

Voilà.

Voilà.

C’est comme ça que je L’ai vu la première fois, il y a sept mois.

Publicités

20 réponses à “Coup de foudre

  1. ça c’est une belle histoire Fanette! un beau coup de foudre…

  2. Attends, attends… Lui, il l’a pas eu, le coup de foudre. Genre il est gentil avec moi, mais comme il est gentil avec tout le monde, qu’est-ce que tu veux que j’en conclue? Pour l’instant j’ai pas avancé d’un micron.

  3. T’es sure qu’il y a aucun signe de sa part?
    Tu peux pas essayer d’avancer d’un tout petit micron?

  4. La suite stp, la suite !! Ca devient croustillant là !

  5. ah mais moi j’pensais que depuis 6 mois Vous ….
    Non ???!!
    rien ???!!!!
    bah t’attends quoi ? allez allez fanette au boulot !

  6. Il faut laisser faire le temps… et un petit peu pousser le destin…

  7. Allez je croise les doigts pour toi ! 😉

  8. quelle belle rencontre! Et surtout quelle classe pour parler de lui!

  9. WOuhaaaaaaa!! mais comment veux tu que ça nous soule!!
    déjà il y a une super belle image, ensuite quand le titre est coup de foudre, je courre lire ça! et c’est si joliement raconté!
    wouhaaaa! quelle belle rencontre!
    n’hésite pas à nous en re-parler! j’adore!!
    il est vraiment chouette ton blog!
    grooooos bec!

  10. Ohh c’est trop tendre! Moi qui crois pas au coups de foudre, en lisant ton billet on est bien un peu obligé 🙂

  11. Bon, les filles, j’ai honte, là. J’aurais du lui sauter dessus dès ce moement-là, c’est ça? Mais je ne l’ai pas revu. Sauf assez longtemps après.
    Maintenant je suis déterminée, mais puisque vous avez toutes l’air concernée, vous feriez quoi? Moi je suis un peu, euh, timide, c’est pas si facile que ça pour moi de sauter sur des mecs. D’ailleurs je ne saute pas dessus. En général, je sympathise, le contact est facile parce qu’on a un ami ou une amie commune, ça roule tout seul. D’autre part, je n’ai pas eu des masses de mecs, je n’ai pas rencontré tant de type super que ça, et puis bon, j’ai du mal à sauter sur tous les types comme ça. En général, je me sens nouille de le dire, c’est vrai, il y a même des filles qui parlent de sex toy mais tu parles, moi pas. Mais est-ce que je suis la seule? Vive l’anonymat du blog, j’aurais l’air moins nouille. S’il y a des tombeuses qui savent comment approcher des hommes intimidants, je prends tous les conseils. Mais sans se foutre de ma gueule, siouplé. Je dis pas que je suivrais tous les conseils, mais j’aurais des idées.

  12. on le vit et tu ne coupes en pleine action, comme quand le réveil nous sort d’un rêve dans lequel on était bien…vivement la suite!

  13. Le temps te donnera la réponse à toutes tes questions… Si tu ne te sens pas de faire le premier pas (ce qui n’est pas non plus mon style) essayes de te rapprocher de lui et s’il a des idées « derrière la tête » tu le sauras assez tôt 😉
    En tous cas, c’est un joli commencement…

  14. Grenadine : T’as raison, vivement la suite!
    Cécile : Oui, j’essaie de me rapprocher, d’être là, mais c’est dur parce que j’ai l’air de coller les gens, tu sais? Je réfléchis à une façon plus fine de le faire.

  15. Beau coup de foudre, même s’il n’a pas l’air d’être réciproque…Pour avoir lu tes autres billets le concernant…Peut être devrais-tu te lancer ?

    Pour le café par exemple. Et tater le terrain. Enfin je dis cela comme si c’était simple, mais je sais bien que parfois on peut être tétanisé par ses sentiments !

  16. Pingback: Aaaaaarrrgghh! « le journal de Fanette

  17. Pingback: Le téléphone sonne (mais il ne pleure pas - je dis ça au cas où) « le journal de Fanette

  18. Pingback: Tourneboulée « le journal de Fanette

  19. Pingback: Vive les virus, vive les vacances (ou : pouet pouet) « le journal de Fanette

  20. Pingback: Un café chez Ben et Lui « le journal de Fanette