Pas contente

chat-fache.jpg

Aujourd’hui, Cléo.

Je ne sais pas ce qu’elle a, déjà elle a plein de fric et elle s’habille super bien et super mode, élégante et tout.

Elle est mince. S***pe. Je la hais.

Elle est odieuse avec Viviane – pas parlé de Viviane, je le ferai plus tard.

Elle est odieuse avec moi depuis une semaine.

J’explique. Cléo fait dans le genre aimable. Elle sourit tout le temps, elle est toujours positive, elle s’énerve rarement. Bien habillée, maquillée, sortive, enfin la nana de type : où est la faille.

La faille, c’est qu’elle est odieuse, ou du moins qu’elle peut l’être.

Sa voix est toujours douce, onctueuse : mielleuse – enfin.

Aujourd’hui elle avance sur moi dès mon arrivée (je suis arrivée à 8h42, soit un peu en retard), tout sourire, mais avec quelque chose dans le regard qui m’a alerté – pas assez.

– T’as un bus direct, toi? (Sourire, onction, miel, sucre, barbapapa, tout ça)

Je dis, oui, enfin non, mais quasi, bref, je bredouille un peu. Elle, de sa voix sucrée :

– Alors je comprends pas pourquoi t’arrives à cette heure, t’as vu l’heure, là?

J’en suis restée muette, j’arrive en général tôt, parfois dès huit heures ou avant car il y a moins de monde dans les transports, j’aime bien me lever tôt, la plupart du temps. Bon, avec la piscine ça complique tout. Elle ouvre à sept heures, je nage une demi-heure, le temps de me doucher me rhabiller, sept heures 45 au plus tôt, puis à pied je suis au taf à huit heures 15 au plus tôt. Aujourd’hui, oui, c’est vrai, je suis arrivée à l’heure où tout le monde arrive en général, huit heures et demie, sachant que j’arrive généralement avant elle, et en fait je suis même arrivée un peu en retard. Mais je reste toujours plus tard. Enfin j’ai pas de problème avec mes heures.

N’empêche que comme une imbécile je suis restée là à la regarder, sans savoir quoi répondre. Deux secondes de trop. L’esprit de l’escalier, vous connaissez? Elle en a profité pour rajouter :

– Ben oui je suis désolée, moi je dis les choses je suis franche moi mais t’as vu l’heure?

J’avais trop de choses à répondre et j’ai bredouillé :

– Mais … pour une fois.. j’arrive tôt d’habitude mais là et puis hier je suis partie à six heures…

– Moi aussi, figure-toi!

Bon, j’ai senti qu’il fallait que je dise un truc, genre tout le monde me regardait et je savais ce qu’ils pensaient. Je me suis reprise et j’ai dit, cette fois d’une voix franchement désagréable (oui ; je peux aussi être désagréable ; mais il faut que je me mette en mode désagréable, pas en mode je rentre dans la cour et je jette un coup d’oeil à droite pour voir s’Il est là oh IL est pas là zut, zut) – donc je passe en mode désagréable, voix cassante :

– Tu veux qu’on compte mes heures, c’est ça que tu veux?

– Ah mais si tu le prends comme ça ! Je travaille pas avec ceux qui compte leurs heures, moi. Je suis pas comme ça.

Petite voix de crécelle, je pinaille gna gna gna. Quelle super conne, désagréable, prétentieux, pète plus haut que son cul, je m’échauffe léger :

– Alors tu veux qu’on note quand j’arrive et quand je pars?

Ah ! Ah ! Elle a eu un blanc et elle a perdu une seconde, l’esprit de l’escalier ça n’arrive pas qu’aux autres, s****pe !

A ce moment Marc l’a appelé et elle est montée. Bou. Alors qu’on aurait pu s’engueuler finalement.

C’est tout. Après elle a été sympa, très aimable. Mais je n’ai pas aimé. Il y a six mois, j’étais son oeil droit, maintenant elle me balance de plus en plus de piques. Enfin, j’exagère.

J’ai déjà vécu ça, enfin un peu ça, plus ou moins. Je connais. C’est affreux, parce que ça pourrit tout.

Ouh. J’enrage. Je vais être obligée de montrer les dents. J’aime pas. J’aspire à l’harmonie, b***el.

J’ai pas vu Gaël hier, je le vois ce soir. Mon Gaël à moi, il va me remonter le moral.

Advertisements

13 réponses à “Pas contente

  1. ah lala, les « mine de rien » c’est les pire!!

  2. bouh lala, ça doit être pénible….
    il faut se dire que ce genre de personnes ne sont certainement pas si bien que ça avec elle-même et qu’elle profite de la faiblles des autres (ou d’un détail et il suffit d’une fois comme dans ton cas) pour te sauter à la gorge et affirmer leur supériorité…

    raaah j’aime pas ça…

  3. Une vraie salope oui je le dis!

  4. Dites heu, c’est vraiment courrant ce genre de personne en France ?? Surprenez-vous pas, il y en as ici aussi… 😦

  5. Tu veux pas changer de travail ???
    Mais tu lui as finalement bien repondu, en tout cas !! Bravo !
    Aussi, quand les relations commencent a prendre un mauvais tour, tu peux essayer l’attitude « bete et gentille (parce que je suis en fait au-dessus de tout ca) ».
    De ce point de vue, la replique de tes heures d’arrivee et de depart a noter chaque jour a ete GENIALE.
    Ca demande beaucoup de detachement, mais c’est egalement toujours interessant de reagir a l’exact oppose de ce a quoi les gens s’attendent : ca les destabilise beaucoup et ils se disent, bouleverses, qu’il y a finalement d’autres choses plus importantes dans ta vie que ce qu’ils viennent de te dire, tu vois ?
    Enfin, c’est juste des p’tits conseils, quoi…!
    Bisous !

  6. Et n’oublie JAMAIS que les gens mechants sont des gens malheureux. Moi-meme, je suis la bonte incarnee !!
    ;-P
    Donc, t’inquiete pas : sa vie ne doit pas etre si super qu’elle en donne l’impression…

  7. Stéphanie : merci pour ton post! Mais je le sais, ce que tu dis. L’attitude bête et gentille, je vois ce que tu veux dire, je l’ai déjà fait, par hasard et c’est vrai que c’est bien. Mais là j’ai été prise au dépourvu.
    Annick, Lila, dyns : oui, c’est une on dira pas le mot parce que je suis calmée, mais c’est ça. Je m’en fous, mais c’est dur à gérer sur le moment, c’est blessant.
    Pascal : C’est sur qu’il y en a partout, des gens comme ça.
    La problème c’est que je veux rester dans ce boulot encore un peu. En même temps je me mets en mode : voir s’il y a mieux ailleurs. Mais trouver un boulot n’est pas toujours facile. Surtout dans un cadre aussi sympa. Donc je résiste, ne même temps. Et il y a Viviane.

  8. Ton billet me rappelle la même « cléo » une ex collegue qui était tout sauf belle, douce, gentille, aimable ect. Elle n’etait pas ma chef mais aimait me faire la morale dès que j’avais une min de retard!

  9. J’connais pas trop l’ambiance de ta boîte mais ça a l’air top ! Ils recrutent en ce moment ? J’aimerai bien compter mes heures moi !
    j’en peux plus d’arriver à 10 h, faire une pause déjeuner de 3 h et repartir à 18 h du bureau…

  10. oh le vilain abus d’autorité !!!!!!
    Elle davait etre contrariée par autre chose karaba la sorcière !

  11. ah la conne !
    en plus c’est super tôt 8h30 😮 enfin je ne sais pas quel est ton job.. ici qd tu pars avant 19h y a toujours un pauvre mec pour demander : mais t’as pris ton apres midi ?

  12. ithaa : Ceux qui te font la morale et qui t’expliquent… j’adore aussi.
    Hisaux : ils ne recrutent pas ils prennent des free lance, les rats !
    Bidilove : Elle est toujours contrariée…
    opio : Ah, j’ai horreur de ça, horreur ! ça fait vraiment faux-cul du boulot!!!