Où Fanette se sent lamentable, et ne peut s’en prendre qu’à elle-même

humeurdujour9.jpg

Hier, Pierre-Henri appelle. Dingue.

Il veut me voir. Pas moi. Il insiste. je maintiens. Il finit par lâcher le morceau.

Il sait que je suis avec Tim en ce moment, il veut m’avertir charitablement de ce que le Tim est pénible (immature et possessif) et que toutes ces petites copines le quittent. Tim est spécial, pas pour moi, me dit-il. Je lui demande d’où il le connait? C’est idiot : Val, Fab, et la cousine de Pierre-Henri sont copines. Tim s’est vanté de sa conquête. Le con.

Je suis dévorée de curiosité, Tim est spécial? Il assassine certaines personnes? Il se transforme le soir en loup-garou? quoi?

Il est très immature, me dit Pierre-Henri, très jaloux, et très possessifs, très passionné. Il ajoute qu’il a beaucoup de charme, apparemment, mais que sa dernière copine l’a larguée avec perte et fracas; mieux vaut s’en tenir à l’écart. (Merci, très cher).

Au passage, il essaie de s’informer sur la nature exacte de mes relations avec Tim (il est con ou quoi?). Au moment où, agacée, je vais lui dire que ce n’est qu’une passade, j’ai un éclair de lucidité (de temps en temps ça m’arrive) et je réalise que je dois être totalement opaque : si les infos vont de Tim à PH, elles pourront aussi aller PH à Tim ; je pense tout d’un coup à une amie pas vue depuis longtemps, et qui s’est créé une exécrable réputation en exposant avec la plus ingénue simplicité ses sentiments et sa vie amoureuse ; soyons simple : si Paul est amoureux de Anne et couche dans l’intervalle avec Brigitte, il souffre et c’est beau. Si Brigitte et amoureuse de Laurent, et couche dans l’intervalle avec Paul, il faut vraiment qu’elle fasse ça dans un certain milieu pour que tout le monde trouve ça normal : dans le Loire et Cher ou dans les Hauts de Seine, Brigitte sera désignée par un vocable malsonnant et insultant que je m’abstiendrai d’utiliser ; quelque chose me dit que dans les familles de PH et de Tim, la perception de la femme reste assez classique : fille soeur mère épouse ou alors un mot malsonnant.

D’ailleurs, à part mon bavardage, pourquoi diable instruirai-je cette triple buse de Pierre-Henri sur la nature de mes sentiments pour Tim? je l’envoie au contraire promener, en lui disant que tout cela ne le regarde pas, et qu’ il me casse les pieds.

Je raccroche démoralisée.

Le bon côté : j’envisage Tim très différemment.

Le mauvais : je suis arrivée au stade qui m’inquiétait, c’est-à-dire que j’ai fait une connerie, je le savais, maintenant il faut que j’assume et que je vire Tim. La pensée que ce jeune idiot raconte à tout va Dieu sait quoi sur moi me donne envie de vomir.

Mais bon, je ne reste pas longtemps sur cette pensée ; je savais que je faisais une connerie. C’était tout de même une connerie très agréable.

Je dois cependant faire face à l’idée qu’on peut faire une agréable connerie et payer de désagréables conséquences après.

Je dois méditer un truc pour résoudre le problème. J’ai froid mais je me lève pour mettre Breakfast at Tiffany’s à la télé pendant que je réfléchis.

Primo : me changer les idées (parce que je vais avoir envie de revoir Tim, demain, il y a risque; tant que je sens le Mustela en pensant à lui, c’est que je suis encore sous le charme).

Pour me changer les idées, j’ai Sandrine, Coco, Viviane, Gaël, et d’autres dont je n’ai pas parlé. Pour des raisons diverses, il faut que je me change plus les idées, et je songe à rappeler plusieurs personnes. Il faut que je m’occupe, sinon je vais ressasser. Et ressasser : pas bon.

ça me hante et voilà, je me connecte en cata le soir et je vais sur MSN et je laisse plusieurs messages avant d’aller me coucher.

N’importe quoi. Je regrette presque tout de suite. Je me maudis. On arrête avec l’impulsivité.

Il doit être minuit quand je m’endors.

Ce qu’il a de bien avec moi, c’est que quand je fais des conneries, je les fais toutes. Mais toutes. Là, je vais me retrouver aux prises avec des ex débiles de merde qui vont me faire ch… Mais là, au moins, je serais tellement dans la m… que je devrais arrêter de délirer et faire des trucs sérieux.

Publicités

23 réponses à “Où Fanette se sent lamentable, et ne peut s’en prendre qu’à elle-même

  1. yoyo le seul le vrai

    yes PH le retour, il manquait de rebondissement ton roman!!!

  2. Et si PH avait dit ça parce que c’est qu’un gros jaloux?
    T’es dans le caca quand même, dégage les tous les deux, déjà PH il est énervant à se mêler de ce qui le regarde pas, et Tim à part le Mustella et des idées bizarres, il t’apporte quoi, en vrai, hein?

  3. C’est marrant l’impulsivité : on fait pleins de trucs comme ça sur le vif, en étant persuadé de traiter les problèmes vite et bien.

    Et après on se dit : mais qu’est-ce que j’ai fait ??

    Et après on rame pendant une semaine pour rattrapper les co**eries…

    C’est marrant, ça occupe !! 😉

  4. Moi aussi, quand je fais des conneries, je vais au bout. Pas de demi mesure, c’est tout ou rien.

  5. Ben oui c’est en faisant des conneries qu’on apprend hein ! Il a l’air bien lourd en tout cas ce PH … 😉

  6. L’impulsivité…. c’est pas bon du tout. Il faut laisser reposer, réfléchir, calculer l’impact de nos gestes, de nos paroles…. 😉

  7. oh en sentant le Mustella …c’est tout mimi ça melle Fanette coeur d’artichaud !
    et Fanette si tu te faisais toi meme ta propre idée sur les choses !!!!?????????????????????????

  8. Oui mais malgré tout tu en étais consciente dès le début de où tu te fourrais, mais le mustela, c’est comme le nutella, il faut finir le pot avant de le jeter 😉

  9. Miss Brownie : Finir le pot avant de le jeter !!! exactement !!

    Bidilove : je ne vois pas ce que tu veux dire, je me fais ma propre idée en testant mais ce n’est pas génial !!

    Cécile : je lutte contre l’impulsivité.

    marieand : Oui, faut être pris pour être appris.

    Angie : C’est une nature, jusqu’au boutiste…

    Didou : Non, c’est pas marrant !!

    Claire : Il est peut-être jaloux mais Tim craint.

    Yoyo : comment ça, pas de rebondissements? attends un peu…

  10. Petit inventaire : PH n’est pas terrible, Tim c’est pas le top. Reste Lui, et il a l’air très sympathique et charmant ce Lui.
    Moi, je vote Lui !!!

  11. Moi aussi je vote Lui… Mais Lui ne vote pas pour moi…

  12. C’est très intéressant la façon dont tu décris et analyses tes sentiments.

  13. Allez, laisse tomber ce Tim !!!

  14. moi, je pense que ce Tim n’a pas l’air d’être une si grosse connerie il titille ma curiosité ce Pierre-Henri…moi quand on me dit n’y va pas ça me donne jsute envie d’y aller encore plus vite alors largue le s’il commence à t’être nuisible mais sinon eclate toi! mais c’est vrai que parfois il faut faire dans le radical et l’extrême ( rapport aux conneries) toucher le fond pour mieux rebondir…ah au fait, as-tu déja été taguée au sujet de 6 choses qui te laissent indifférentes? si ça t’inspire…

  15. Difficile pour moi de donner mon opinion, je ne te connais pas assez, car c’est la première fois sur ton blogue, mais je dirais Lui, moi aussi.

    Bonne chance dans tes amours.

    Merci de ta gentille visite sur mon blogue, cela m’a bien fait plaisir, je reviendrai aussi te visiter.

    Bon jeudi et bisous de ta p’tite cousine du Québec.

  16. Les mecs moi, tu sais à part pour sortir les poubelles et deux ou trois autres futilités, j’en comprends pas bien l’utilité!

  17. J’adore ton impulsivité Fanette… c’est pas moi qui vais te donner des leçons de « contenance » car je suis du genre « je fonce et je réfléchis après »… donc change rien… car finalement, l’impulsivité, c’est bien…
    Ca finira par payer tout ça…
    Même si là, c’est un peu le brouillard, le flou total…
    Y en a « un » qui finira pas sortir de l’ombre…
    Probablement le jour où tu t’y attendras plus…
    Je demande à vieillir moi… et à avancer, à tes côtés… là, derrière mon ordi…
    Bisous Fanette.
    Véro

    Mais

  18. mais?

  19. Faut pas te sentir lamentable !!! ça arrive à tout le monde de se tromper…

  20. Ce « mais » est dû à mon talent de « claviétiste »!!!… j’sais pas comment je me débrouille, j’ai un talent rare de dactylo… faut que tu le saches, Fanette!!…
    Et encore, en « vrai », je suis pire…
    Soupir de désolation…
    Bon allez, j’ai de la lecture là, t’as mis un nouveau billet, viiiiiiiiitttttttttttteeeeeeeee!!!!!
    bye

  21. Tim = sens unique… ça commence à lasser le lecteur ?

  22. Pas que le lecteur. Mais on est incohérente.

  23. je sens que je vais adorer ce blog

    une idee aurait été de le pousser au contraire dans le luxe dans lequel il semblait aimer t ‘ emmener.
    Tu aurais du lui fair eretenir une suite au carlton par exemple, ou pk pas un diner a la tour d ‘ argent et apres lui faire t ‘ offrir un bijoux dans une de celles de la place Vendôme.
    Le pousser par ou il va tomber mdrrrrrrrrrr

    au fait il s ‘ est pas evanouit dans l’ humble café ? ptdrrrrrr