Les hommes

humeurdujour12.jpg

Je me pose des questions sur les hommes. Des questions existentielles. Ciel.

Les hommes sont pénibles, ça on le sait, je peux vous faire la listes de tous leurs affreux défauts, énervants. Mais bon, il faut faire avec. On peut faire sans aussi, remarquez, c’est un choix que je respecte – mais pas le mien. Donc les hommes.

Est-ce que les hommes sont contents d’être des hommes? je m’explique. Par exemple pour les femmes, on doit en théorie être jolies, arrangées, avec du maquillage, des jolies robes, tout ça. Bon, moi ça m’emmerde mais dans l’absolu je suis pour, sauf que je suis paresseuse, mais je n’ai pas de problème avec cette image là, un peu sexy, pas trop, jolie, arrangée, ça me va. Quand je suis en forme, que j’ai du temps et tout ça, j’essaie. Certes c’est l’image de la femme, elle est réductrice, alors là je ne vais pas faire un cours de sociologie, je n’y connais rien, en plus si ça tombe le lecteur donneur de leçon de chez Blog de vie Grenadine va débarquer et donner des cours à tout le monde. Mais toute image est réductrice. Il y a le bébé parfait, l’élève parfait, etc, et on essaie à tort de courir derrière des stéréotypes, et certains peuvent en être blessé, de ne pas coller au stéréotype, très blessés.

Donc moi je suis plutôt contente d’être une femme, et d’être soumise à un stéréotype qui dit que je dois être jolie. L’expérience m’a appris que contrairement à ce qu’on croit c’est facile, quelques fringues basiques, un peu de maquillage, se sentir contente et on sourit, ça le fait (NB : quand on se sent contente et qu’on sourit, on sourit mieux que si on fait juste une inflexion des lèvres). Avec un stéréotype comme ça, on repère vite les cons, ceux qui vous prennent pour une idiote et on peut s’en détourner, histoire de perdre moins de temps.

Mais les stéréotypes masculins? Quels sont-ils? Riche ? 4×4? moto? muscles? pas pleurer? Est-ce que ces stéréotypes plaîsent aux hommes?

Pleins de filles sur les blog de filles disent que les filles se tirent dans les pattes ; je ne dis pas non, de temps en temps on perçoit des rancoeurs et jalousies, mais chez les mecs, c’est pas mieux, je trouve même ça pire. Les stéréotypes masculins sont lourds, et les mecs ne sont pas forcément mieux lotis que nous sous ce rapport. Serait-ce là l’origine de l’agressivité des hommes? Enfin de certains?

Mais je me trompe peut-être. En plus je ne suis pas très fortes sur les stéréotypes masculins. J’aime les garçons gentils, calins et fraternels. Oui, moi, le motard tatoué, euh… Enfin s’il a une passion avouée pour Audrey Hepburn, Proust et Jane Austen, OK, mais c’est assez rare chez les motards tatoués.

Remarquez, je dis ça, je ne connais aucun motard, tatoué ou pas. Si ça tombe ils lisent tous Proust à leurs heures perdues, et là, je sombre dans le super stéréotype de l’horreur. Pardon à tous les motards tatoués et romantiques. Tiens ça me fait penser à une scène des Blues Brothers… bref.

Bref ; mettons les cons de côté. Le problème, c’est que le con masculin est plus agressif que la conne féminine ; quant à savoir s’il est plus nuisible, vu qu’on ne s’adresse pas aux mêmes populations, on ne le saura jamais.

Bon, venons en à un cas d’école. Chez Gaël, que je fréquente plus en ce moment (mais lui aussi, il a eu une copine et tout ça, plouf plouf, donc on est re-amis d’amour qu’on s’aime comme des frères et soeurs – enfin, parfois plus), il y a du bricolage à faire, genre une étagère de livre qui s’est cassé la g… du mur dernièrement.

Dernièrement, ça fait un petit mois et je lui demande quand il va la remettre. Je m’en fous c’est pas chez moi mais les livres sont par terre dans le couloir en vrac.

Toujours gracieux, mon ami d’amour me fait remarquer que si j’avais été une vraie femme, j’aurais pu les ramasser, et les mettre en tas. Ranger. Les femmes rangent, normalement. Dit-il.

Oh !!!!!!

(vous voyez, c’est pour ça qu’on finit toujours par se disputer ; en plus il le fait un peu exprès).

Le con. Je commence à enrager toute seule en face de lui sur la table de la cuisine (j’avais, moi, femme, fait un poulet basquaise, excellent, en plus, une inspiration subite, avec un petit vin de pays de l’Ardèche, on était tout contents de bonne humeur). Il me regarde en souriant, bientôt il va compter combien, de temps je mets avant de craquer.

Et les hommes? hein? que je lui dis. les hommes bricolent, quand ils sont des hommes, ils prennent des perceuses dans leurs mains, c’est un symbole phallique en plus, et ils font des trous et ils remettent les étagères, et je lui lance, d’exaspération, un torchon à travers la figure.

En plus je m’en fous de son étagère c’est pas chez moi. Qu’il reste dans son b…

– C’est du sexisme, me dit Gaël.

– ça va, hein. (moi).

– Pourquoi c’est pas toi qui remettrais l’étagère et moi qui rangerais les livres?

– Range les livres !!!! m’écrié-je. Vas -y. Après, file moi une perceuse et je fais des trous dans le mur.

– C’est chez mon père, hein, fait Gaël, un peu inquiet. N’empêche que tu es sexiste. je ne vois pas pourquoi, parce que je suis un homme, je devrais remettre l’étagère.

– C’est chez toi.

– Ah, là, d’accord. mais je suis nul en bricolage.

-Il y a des femmes qui bricolent, dis-je.

– Pas toi, fait Gaël.

Je lui relance un autre torchon.

– J’ai fait le poulet basquaise.

– Et c’est tant mieux, parce que moi ç’aurait été dégueulasse.

– Tu exagères.Tu fais des quiches excellentes.

– Putain la logique féminine, murmure Gaël d’un air accablé.

– Quoi, la logique féminine?

– Tu réfléchis à ce que tu dis? je fais des quiches bien donc, je dois faire des poulets basquaises bien. Quel rapport?

– Tu m’énerves. Quand tu veux, tu peux. Pour la cuisine, mais ça marche pour tout.

– Toi aussi. Je suis sûre que si tu essayais, tu remettrais très bien cette étagère en place.

Bon, là j’arrête, parce qu’on s’est engueulé. Gaël veut toujours avoir le dernier mot, et il utilise tous les moyens : la mauvaise foi (masculine, on connaît, il est champion du monde), le coq-à-l’âne, le charme, le silence, l’ironie, tout.

Et j’en ai marre de devoir toujours discuter avec lui comme si on faisait un débat, il faut toujours réfléchir à ce qu’on dit, sinon il me coince, on ne peut pas juste parler léger.

Crétin. Je le déteste.

Bref. Revenons à notre sujet. Le mien, enfin, ça y est, je suis énervée.

Donc, stéréotype masculin, bricolage, gros bras, gros zizi, un problème ou pas messieurs, pour vous?

Quel con ce Gaël.

Publicités

54 réponses à “Les hommes

  1. Je crois que le seul stereotype qu’on garde c’est d’être tous des salauds et des laches non ? 😉

    Sinon, je ne m’encombre pas de stéreotypes, ils ne me posent donc pas de problèmes. J’évolue à mon rythme et comme j’en ai envie.

    Quant à la rhétorique gaellienne, je ne peux que l’approuver, j’ai tendance à faire pareil ^^

  2. Tu bricoles pas? Et les lavabos qui fuient? les étagères qui se cassent la gueule? les meubles Ikea? pas sérieux.

  3. Hein ? Mais y a des mecs qui font très bien la cuisine et d’autres qui la font super mal, et il existe aussi des filles qui bricolent…
    Quant à l’affaire de « t’es une fille, c’est toi qui ranges »… C’est bizarre de demander à sa soeur (parfois un peu plus) de ranger dans son propre chez-soi et de ne pas admettre une réponse négative… *Quel con ce Gaël !*

  4. Il fait ça pour m’énerver, et ce qui m’énerve, c’est que ça marche. Je suppose que ça fait partie du truc fraternel.

  5. yoyo le seul le vrai

    Ouuuuuh les cliches !!!!
    Je prends le risque de casser un mythe mais voila je ne suis pas trop d’accord avec ton post d’aujourd’hui… Le « mauvais » cote de ma personne selon toi : je suis motard (cela m’a fait gagner 30′ de mon temps de parcours le matin) et tatoue!!! (non quand meme pas la tete de mort et I love maman)… mais… je cite Steve Jobs, mon ecrivain favori est Amin Maalouf (mince un motard tatoue pas raciste et qui lit), je bricole (je retape une vieille maison), je cuisine (ca aide quand tu ne veux pas mourir de faim en fac et que tu habites tout seul), et je n’ai pas mon pareil pour repasser les chemises…
    Faut franchement arreter avec ces histoires sexistes, ca a le don de m’exasperer!
    Enfin je te souhaite quand meme une bonne journee fanette?!

  6. Sans aller aussi loin que Yoyo, je pense que les stéréotypes ne sont p

  7. les stéréotypes et les clichés m’amusent, mais ça s’arrête là.
    moi ce seraient plutôt des a priori, ou essayer de deviner des trucs sur les gens à partir d’observations que je trouve plus intéressant.
    il y a bien sur des points communs et des ressemblances, mais chacun a sa propre histoire et son caractère…

  8. Euh … boulette par rapport au commentaire d’avant ! C’est pas ma faute, ma main a glissé sur « Entrée » trop tôt !!! Désolé…
    Je recommence :

    Sans aller aussi loin que Yoyo, je pense que les stéréotypes ne sont pas autre chose que des caricatures extrêmes.
    C’est une facilité (paresse intellectuelle ?) de catégoriser les gens en fonction de critères les plus basiques (hommes/femmes, races etc…)
    Mais je crois que ça doit même être difficile de trouver un homme qui soit le reflet parfait du cliché masculin. Heureusement que nous sommes tous différents ! (sinon, avec quelles armes vous séduire, Mesdames ?) – et paf, un cliché de plus en disant que ce sont les hommes qui séduisent les femmes !

    La femme qui « doit » être bien maquillée, jolie, souriante doit être, j’imagine, une pression vraiment pesante sur elles.
    Alors que je trouve qu’une femme n’est jamais plus belle que lorsqu’elle est naturelle et bien dans sa peau…

  9. yoyo le seul le vrai

    Didou +1

  10. Yoyo : Voilà. Je le savais. Je suis pleine de clichés. Un motard qui repasse les chemises. On aura tout vu. Relis mon post, j’avais un doute sur les motards, maintenant je suis convaincue. Ce qu’il y a de bien avec les stéréotypes, quand même, c’est de les broyer, non?

    Silphi et Didou : Vous avez raison. mais je me disais qu’il y avait peut-être des clichés lourds pour les mecs, pas ceux que je connais, ils sont très désinvoltes. En fait non, ils doivent être représentatifs.

  11. j’prefere de loin de clichés Girly !

  12. Je crois tout de même qu’il y a beaucoup moins de clichés sur les hommes que sur les femmes. Je crois que les hommes sont plus libres de faire ce qu’ils veulent. Bien sûr, les femmes aussi sont libres de faire ce qu’elles veulent, mais au risque de se faire critiquer, ou que l’on se moque d’elles. A part ça, excellent ta petite scène avec ton copain Gaël. ça me rappelle des disputes avec mon frangin !!!

  13. plus facile je pense de paraitre frele-timide-fragile que solide, courageux et fort hein…. non?

  14. Ce Gaël, il te fait marcher mais tu l’aimes bien, avoue, non?

  15. yoyo le seul le vrai

    Faute avouee est completement pardonnee fanette…

    ceci est un grand cri d’alerte pour tous les hommes de ce site!!! Bientot la journee de la femme, SURTOUT de leur souhaiter pas bonne fete!!!!!! La journee de la femme etant la pour rappeler qui subsistent des inegalites entre elles et les hommes, ce n’est vraiment pas une fete!!!

    Qu’est ce que je suis chiant quand je suis serieux moi!

  16. Ce qui est bien avec les clichés de se genre c’est qu’on peut en jouer … et les déconstruire

  17. [Heu déjà, je suis une fille. je précise parce que y a un autre Yoyo et c’est un mec]
    En fait ouais les clichés, c’est facile. Moi j’ai du bol, mon homme bricole (tout pareil que Yoyo le seul le vrai, il a retapé toute sa maison, une ruine qu’il n’a pu habiter q’au bout de 4 ans), il fait la cuisine de temps en temps; mais moi aussi je bricole (bon, certes des trucs moins physiques mais quand même), et j’adore faire la cuisine. En fait, il déteste les clichés, et me rappelle régulièrement que souvent on les invoque quand ca nous arrange (genre, déboucher les chiottes, c’est un truc de mec non?); mais qu’à l’inverse, on invoque la lutte contre le sexisme quand on veut les envoyer faire les courses par exemple. Donc, pratiquement, les clichés ne vivent que parce que ça nous arrange.
    PAR CONTRE, je pense franchement que les mecs et les nanas, on est pas cablés pareil pour tout un tas de chose. Mars et Vénus quoi. Par exemple, un mec, quand il veut un truc, il le dit. Nous, quand on veut un truc, on dit rien mais on s’imagine que ça se voit sur notre visage ce qu’on veut. Des exemples comme ça, y en a plein dans la vie quotidienne quand on vit en couple. Et ça, je pense, ne relève pas du cliché.

  18. yoyo le seul le vrai

    C’est peut etre moi ton mari yoyo, m’a fallu aussi 4 ans pour pouvoir habiter dans ma ruine… 🙂

  19. Et quand on est beau, grand, musclé, riche, gentil, doux, que l’on fait la cuisine comme un chef, le ménage, le bricolage et l’amour comme un Dieu… Doit-on obligatoirement avoir des stéréotype??

    Non! Ouf, j’ai cru un instant qu’il falait que je change quelques petites choses de ma personne…

  20. Chez moi, c’est l’homme qui bricole, la femme qui fait le ménage : Total stéréotype ! :-O

  21. Chez les hommes comme chez les femmes, il y en a des biens et des moins biens…

    Une femme se doit d’être féminine, sans pour cela être essayer de ressembler un top model, c’est tellement agréable de se « faire belle », l’important est d’être soi et bien dans sa peau.

    Je connais un motard, très sympa qui n’est pas tatoué, enfin c’est ce qu’il dit…lol…

    Merci d’être passée dans mon univers et d’y avoir laissé une trace.

    Bonne fin de journée.

  22. ALors non, je ne bricole jamais : j’ai ça en horreur et en plus à chaque fois que j’essaye de faire un truc je me fais mal.

    Sinon, je repasse, fais le ménage et la cuisine, je suis aussi fan de fringues et de shopping. J’oubliais, je deteste le foot 😉

    Et oui, je le vis super bien tout ça ^^

  23. Moi j’dis les femmes ça se pose trop de questions des fois, n’est-ce pas ? 🙂

  24. Je trouve qu’il y a beaucoup d’hommes parfaits qui visitent ce blog !
    Sans rire, je trouve aussi que les hommes sont beaucoup moins « stéréotypés » qu’avant, que nos pères, il faut quand même le reconnaître, et c’est tant mieux.

  25. Répartition des tâches ménagères à la maison…

    Moi:
    Lessive-repassage-rangement
    Cuisine-Ménage

    Lui:
    Poubelles
    (et pis un peu de ménage et de repassage quand même)

    Moralité:
    ben tiens donc… c’est moi qui en fait le plus… ça ne m’étonne même pas… mais en même temps je le fais quand même, hein? Parce que comme je dis à mon homme quand je suis enervée « ça se fera pas tout seul »… et avoir un chez-moi tout caqueux, non merci!

    Suis dure là… il est bricoleur lui, quand même! Il a retapper tout un vieux meuble de cuisine pour mettre SA chaine stéréo… il sait faire UN PEU le plombier ET BEAUCOUP le monteur Ikea… je ne vais pas lui lancer trop de pierres!!! Typique cliché tout ça!!!

  26. Bonjour Fanette.
    Me revoilà, totalement rétablie !!!
    Joli billet qui pose bien le problème des stéréotypes, généralisations abusives et autres étiquettes diverses. J’ai horreur de ça. J’aime pas qu’on m’en mette sur le dos, et j’aime pas en mettre aux autres. Je préfère me dire que chaque personne est unique et aller à la rencontre de ce qui la définit comme telle. Une façon de n’être jamais déçue. Tout au plus, je sais lorsque je n’ai rien en commun avec quelqu’un, et sans jugement de valeur, je me dis que ce n’est pas la peine d’insister …
    Pour ce qui est des problèmes de communication entre hommes et femmes, pour ma part, j’aime bien relire « Mars et Venus » de temps en temps. J’en ai tiré plein de choses très vraies et qui m’ont grandement simplifié les choses dans mes relations avec les « autres » habitants de cette planète, tous les « autres » … Et tant pis si ça fait un peu neuneu dit comme ça, j’assume ;o)
    Excellente soirée à toi !

  27. Hello, merci d’être passée chez moi! Je t’ai « croisée virtuellement » quelques fois chez Claire, et j’aime bien venir de temps à autre jeter un coup d’oeil sur ce que tu deviens, je trouve que tu as une belle plume. Bonne soirée!

  28. Je crois que tous ces stéréotypes sont surtout des images véhiculées par la société… et par nos ancêtres !
    Mais effectivement ajourd’hui personne n’est choqué d’apprendre qu’un homme aime faire la cuisine et repasser ses chemises, ou qu’une femme fait de la moto et bricole ! Là où les stéréotypes sont négatifs c’est quand on assimile un homme qui aime le rose à un homo ! et pourquoi, si une femme adore le bleu (comme moi !), un homme ne pourrait-il pas adorer le rose (et les femmes !) ?

    Mais pour en revenir au fond de ta question… je pense sincèrement que certains hommes ont du mal à accepter les stéréotypes masculin… mais l’inverse est aussi valable pour les femmes ! Nous sommes quittes !

    Bonne soirée !

  29. Article très intérressant à lire 🙂 Bisous ma belle!

  30. Ma pauvre Fanette…!
    Le pire je trouve, c’est les hommes qui pensent que le nettoyage des chiottes et le repassage, c’est un truc de nana!!!! Mais quels cons!
    C’est qui qui pisse toujours à côté et qu’est pas foutu de baisser la lunette de WC?
    C’est qui qu’a dit qu’un fer-à-repasser est un prolongement naturel du bras de la femme?

    En plus, le mec, pourquoi faut-il toujours qu’en voiture, il prenne ses narines pour des séances de spéléologie quand il attend que les feux passent au vert?
    Ahhhhh au fait, j’ai enfin fait le saut… telle une sauterelle sur sa feuille entrain de gober des gouttes de rosée matinale…a+

  31. Yoyo : Tu as raison, moi la journée de la femme ça me donne l’impression qu’il faut nous protéger comme de fragiles petites choses. Or je ne me sens pas fragile. J’ai pas envie qu’on me protège. Sauf Brad Pitt, mais c’est de la stratégie.

    Joséphine : Comment ça, j’aime bien Gaël ?

    Julie : Ben, ça dépend, si tu as le physique de Laure Manaudou, pour ne citer qu’elle, la fragilité ne va pas de soi.

    Toupie : Absolument. Déconstruire les clichés, c’est bien. Aujourd’hui, j’ai déconstruit le cliché du motard et je suis contente.

    L’autre Yoyo : Tu as raison. J’ai remarqué que les mecs ne voient rien. Ce n’est pas une légende. Ils ne savent vraiment pas où est le beurre chez moi (il est dans la frigo !.

    Nagagate : En fait, tu es le cliché à toi tout seul : l’homme parfait. Les filles !!!!! Toutes sur Nagagate !!!

    Miss Brownie : Merci. Merci. Il y en a quand même.

    Laudith : Je n’ai rien contre les motards. Juste des a priori. Mais c’est fini, grâce à Yoyo.

    Silphi : Deuxième homme parfait !!!! Les filles !!! Si Nagagate est pris, toutes sur Silphi !!!!

    Godnat : Je suis d’accord, tous ces hommes parfaits, ça me trouble aussi.

    Sofsof : Poubelles + meubles Ikea, c’est un bon basique.

    Catherine : Réponse très sensée et zen, comme d’habitude. La grippe t’a laissé ton parler zen.

    Mavielle ! merci, merci.

    Papillon : Ma tante Etiennette, qui n’est pas une référence mais bon, est bouleversée d’apprendre que l’une de mes cousines ne repasse pas les chemises de son mari. Je soupçonne ses filles d’être contaminées. Je suis d’accord avec ce que tu dis, mais surtout ern milieu urbain et parisien. Bon, 70 % des français vivent en ville, donc ça va…

    Grâce : Bisous.

    Lutine : j’aimais bien ton pseudo. On peut pas faire Lutine Canthus ?

  32. Moi, voilà la morale que je tire de vos remarques : j’avais un préjugé, et pas tellement sur les motards, mais sur les clichés : il me semblait que beaucoup de gens les avaient, ces clichés hommes-femmes. Voilà pourquoi je pense comme ça : ma famille, même s’ils m’énervent je suis quand même influencée, mais je ne dois pas. Mes amis sont différents, mais je me disais que j’avais du réussir à attirer des gens qui pensaient comme moi.
    J’ai compris que beaucoup plus de gens que je ne me l’imaginais avaient dépassé ces clichés.
    Donc, j’ai compris un truc, et appris un truc aujourd’hui.
    Je suis contente. Il m’en faut peu? pensez-vous. Ben non, pas si peu que ça, j’ai eu plein de réponses, je suis contente, quoi !!!

  33. Ma chérinette…
    Miss canthus est mon « pseudo officiel » (ouaissssssss tu voiiiiiiiiiiis mon publiiiiiiiiiiiic , toussââââ ¨) alors avant je t’ai juste mis le « lutine » pour que tu te prennes pas les mirettes dans les « franges du tapis »…hein?
    Ben j’suis contente que t’es contente, quoi! voilà!
    Bises Miss canthus

  34. chez moi c’est l’homme qui cuisine et il parait que c’est un vrai chef! 😉
    Excellent cet article!

  35. Ithaa : merci, merci !!

    Lutine Canthus : Ah? Mais alors Lutine c’est fini? (le pseudo je veux dire?).

  36. Ithaa : L’homme qui cuisine, alors là c’est la classe.

  37. C’est pas facile d’être une femme… c’est pas facile d’être un homme non plus …Le pire c’est la rivalité… Le mieux c’est apprendre un peu de l’un et de l’autre…. Le problème c’est que certaines femmes sont bornées et certains hommes aussi… Et ainsi va le monde 🙂

  38. Ah, c’est dur de s’entendre entre hommes et femmes! Tiens, il y avait des hommes qui causaient sur Ladies Room hier…

  39. Oui, ma fanette, il était né juste pour mon troisième blog!!!
    Mais tu sais, « Miss canthus », ça vient des Miscanthus qui sont des grandes graminées ornementales…magnifiques!!!
    ben, va faire un tour dans mon jardin et tu comprendras…:-)
    ( mon blog jardin)
    http://misscanthus.romandie.com/

    Bonne nuit!

  40. La seule chose que je comprenne à propos des hommes, c’est que je ne les comprends pas. Donc je ne cherche pas à comprendre et depuis je les comprends parfaitement. La conne féminine, quant à elle, est fourbe. Et la fourberie est l’un des pires défauts.

  41. Fanette, j’ai même pas le temps de te lire paske là déjà, je suis bourrée, et en plus t’écris si long que vraiment faut apprécier sinon ça compte pas, mais je voulais te dire que je mets pas mon Netvibes sur toi à jour pour rattraper ça ce ouikène, et juste te faire un bisou.
    C’est fait, bonne nuit!

  42. En ce qui me concerne, je n’ai pas de problèmes avec les clichés et stéréotypes, en tant que femme, je me sens bien dans ma peau, je connais mes limites.

    Chez-nous avec mon amour, il n’y a pas de travail de femme ou de travail d’homme, nous nous entraidons. Bien sûr les travaux physiques demandant de la force, je ne les fais pas, point à la ligne.

    Je trouve que tu as un bon questionnement par contre, tu sais, les femmes ont demandé la libération de la femme, certaines aiment les matchos, d’autres aiment les hommes roses.

    Pour ma part, j’aime qu’un homme assume sa masculinité sans être matcho ni homme rose et j’assume ma féminité avec ce qu’elle comporte.

    C’est un gros débat que tu as lancé là, il y a plein de bonnes opinions dans tes coms.

    Bonne réflexion, j’aime beaucoup.

    Bon jeudi et bisous de ta p’tite cousine du Québec

  43. quand je vois le nombre de blogs de filles vautrées dans leurs clichés, je me dis que je suis content de ne pas avoir à subir ces canons.

  44. Claire : Eh bien !!! Petite fêtarde !!!

    Miss Canthus : grâce à tes remarques, voici comment je te vois : une sorte de minimoy au milieu des fleurs… la Lutine au lieu des misscanthus…

    Sheily : bien vu. la conne féminine est fourbe, c »est vrai, et c’est pas sympa.

    Lavieenrouge : Rien n’est facile, c’est vrai…

    Anne : Des hommes sur Ladiesroom? Ah oui, je l’avais lu, je vais aller voir ça, j’avais oublié dis donc…

    Rosie : Oui, moi aussi je suis contente des comm’, ça élargit mon cercle de points de vue. je vais encore dire que les blogs, c’est génial???

    Mublito : Ce qu’il y a de bien, c’est que rien ne t’oblige à subir ces canons (je ne sais pas si tu l’emploies pour dire « belles filles » ou « clichés », au sens, les canons de la beauté féminine). Il y a des tas de filles qui détestent se prendre la tête, pile poil impec pour les hommes qui n’aiment pas les pépettes. Le monde est grand, le monde est beau, il y en a pour tout le monde.

  45. Si tu parles du type stéréo ça sonne mieux pour moi : un mec idéal qui est pour l’harmonie du couple, quoi… Gaël, ‘l a pas l’air dans c’ genre là…

  46. Tout d’abord…. c’est qui Jane Austen??????????? (je suis lourde à force!!!!)Bon ça je l’ai déjà dit sur un autre billet alors passons… au sujet…
    Moi je me pose pas trop de questions là-dessus…
    Mon homme bricole, cuisine, met une machine en route, fait les lits, tond le jardin….
    Moi je bricole, cuisine, mets une machine en route, fais les lits, tonds le jardin…
    J’ai changé les couches de nos filles…
    Il s’y est collé aussi…
    Bref, je fais ce que j’ai à faire, il se peut qu’une journée je fasse tout, emplie d’une énergie débordante…
    Et le jour d’après, je végète et lui bricole à fond…
    Répartition des tâches… sans se poser de question… jamais…
    On se pose beaucoup trop de question de nos jours….
    bye

  47. Véro : je prépare un post sur Jane Austen ; Hugues m’a fait un dessin, et maintenant il faut que je m’y mette. Promis, promis.

    Anange : Non, Gaël est pas idéal mais c’est mon ami, je l’aime beaucoup et il m’exaspère, je ne sais pas pourquoi.

  48. La nouvelle génération est beaucoup moins sensible à ce genre de stéréotype, je trouve. Par exemple je conçois mal les techtoniqueurs-bricoleurs … ?

  49. J’ai adoré cette note! ^^

    Bon… perso ce que je trouve le plus difficile, c’est d’arriver à comprendre ce que l’autre sous-entend quand il nous dit quelque chose, que ça soit un homme ou une femme, finalement.
    Sans compter qu’il « n’entendra » pas forcément ce que nous lui dirons de la manière dont nous aimerions qu’il l’entende.
    Bon, ce que je dis n’est pas facile à exprimer…

    Communiquer… dur. ^^

  50. Si j’aime bien cuisiner, repasser mes chemises en regardant des matchs de rugby, recoudre mes boutons de chemise et faire mon ménage en écoutant Faith No More à fond les galtouses, c’est pas pour lutter contre les clichés. C’est juste pour exercer mes capacités d’adaptation au milieu (parfois, je fais le cauchemar suivant : un cataclysme sur la terre, ou un virus éradique toute la population féminine. Il reste plus que des mecs ! Et là, moi je pense que je pourrai survivre dans ce monde de brutes).

    Le seul hic, j’sais à peine monter les meubles IKEA (et encore avec les desssins sur la notice et en m’y reprenant à deux fois). Poser une étagère ou réparer une fuite ? Aaaaahhh, le stress total !

  51. Cet article j’aime pas j’adore.
    Je me suis bien marrée.
    Sinon ben je pense que pour les mecs ça doit pas être évident paske quand même, hein, on leur demande de plus en plus de choses.
    En plus des anciens stéréotypes (brico, muscles, barbe etc) maintenant ils doivent être sensibles et romantiques tout en gardant leur côté macho, paye ta galère.
    J’en pense que je voudrais pas être un mec de nos jours!!

  52. tu devrai regrouper tous tes articles et les envoyer à un éditeurs. je serai ta première fan !

  53. Il n’y a pas que « fixer une armoire » comme bricolage.
    Mon ex me reprochais toujours de ne pas faire la vaiselle ni le repas, de ne pas rentrer plus tôt et sans bouquet de fleur ni de ne pas lui faire le déjeuner pour que « madame » qui se leve à 7h30 (moi à 5h) n’ai pas a le faire.
    Au début je faisais tout ça, mais j’ai vite compris que elle n’allait pas monter sur le toit sous la pluie à 2h du mat pour réparer une fuite, marteau-piquer 60 cm de béton sur 15 metres carrés autour de la piscine puis sortir des brouettes de 100 kg de morceaux de ciment le tout à 14h en plein été ou encore trouver et réparer une panne mécanique à 10 h de partir en vacances (pendant que je dort pour en plus ne pas conduire le lendemain).
    Le tout à la même vitesse que moi.
    Vous étes nulles pour ce genre de travaux, et nous on sait pas passer le balais.
    donc plutôt que passer 1h15 a balaiyer plutôt que 45 min et inversement pour les travaux.
    Autant se contenter de faire ce pourquoi on est bon.
    Concernant les fleurs qu’on est obliger d’offrir sinon « les mecs ils sont nuls ils savent qu’on veut des fleurs et ils en offrent pas », là je ne voit pas de contreparties à ce geste. Puisque les seuls cadeaux que javais (pour mon anniversaire) c’était un voyage pour DEUX (évidement elle refusait que j’y aille avec un amis plutôt qu’avec elle. Cadeau que j’aurais d’ailleurs pus m’offrir tout seul puisque c’était avec mon argent.

    La parité, je suis pour mais il y a quand même des indiférences:
    1- Ca nous fait trop trop chier et c’est pas équitable d’offrir des fleurs en échange de « je reste avec toi »
    2-Bricoler ne consiste pas seulement à monter des meubles Ikea et a planter des plantes dans le jardin et à laisser faire tout les truc chiants et physique aux hommes tandis de participer aux tâches ménagères consiste malheureusement à tout partager
    3-Pourquoi es-ce que on dois faire l’amour aux femmes, et pas l’inverse ?
    Sinon, à part ça je pleure devant les films tristes et je refuse d’aller voir des films qui font trop peur (et je m’en fous de ce que pense les autres).

    Je sais que a cause de moi, tout les mecs font maintenant des fautes de frappes et d’orthographe (puisque on est considerer comme 1 personne (le fameux « les mecs ils sont tous nuls, alors que celles qui disent ca sont très loin de les avoir tous essayer))

    Baissez vos exigences d’un cran pasque là pour vous garder on est obliger de se plier a beaucoup d’actes qui nous soulent et qui au bout de 3 ans commence a nous enmerder. » 76% des ruptures viennent de la femme. »

  54. Ce que vous avez resenti en lisant ca, c’est ce qu’on resent tout les jours en écoutant le meme genre de connerie a notre égard