Fanette Austen

 fanette-austen.jpg

Comme me l’a demandé Véro, je vais parler de Jane Austen, et plus précisément de son roman Emma, parce que je l’ai lu il y a peu et donc il est frais dans mon esprit.

Bon, pour la présentation spatio-temporelle, allez ailleurs : on s’en fout d’où elle est, qui elle est et ce que faisaient ses parents. Ce n’est intéressant qu’anecdotiquement. Un grand écrivain n’est pas grand par ses origines.

Quel est l’intérêt de lire Jane Austen? Jane Austen plonge en direct dans le coeur de ses héroïnes ; sans complaisance, avec un humour anglais et dévastateur, avec une subtile tendresse aussi, et un sens ironique des conventions sociales, elle monte des intrigues, échafaude des plans, bouleverse les espérances de ses héroïnes, le tout sur un fond de campagne anglaise et de petits pluies fines (avec le thé quand on rentre – thé préparé par de zélés domestiques, on n’est pas des pauvres).

Donc, déjà, on peut lire ses livres pour la campagne anglaise ; quand on le referme, on n’est pas mouillé et on n’a pas froid aux pieds ni la goutte au nez ; on peut retourner travailler demain, tout ça.

Après, Jane Austen nous montre que ses héroïnes, c’est nous et c’est moi, et vous aussi. Toutes ses héroïnes veulent se trouver un mec ; sauf Emma, qui se la joue, mais qui en crève d’envie quand même. Ses héroïnes sont progressistes, bourrées de bons sentiments, mais un peu nounouilles quand même, et Jane le sait, et nous aussi, et on peut aussi se regarder et se dire que si, on est un peu comme ça – non, quand même – mais un peu quand même, si, hein, soyons honnête. Ce sont des bobo du début du dix-neuvième siècle.

Emma : Emma est presque insupportable ; elle a un papa hyper agaçant, gnangnan, qui emmerde tout le monde avec ses obsessions relatives à la santé et à l’alimentation. Mais Emma aime bien son papa (c’est le dix-neuvième siècle). Elle supporte avec une politesse pas toujours exempte d’agacement ses ennuyeuses remarques. Jamais elle ne dit, par exemple : « P**** il fait ch*** ce vieux c**** ». Jamais. Mais Jane Austen, qu’un tel vocabulaire aurait probablement choqué, nous fait tout de même bien sentir que le papa, hein, euh, bon. Mais bon il est gentil le papa, le fond est bon.

La soeur d’Emma ne pense qu’à ses enfants. Elle en parle tout le temps, elle est dévouée à leur cause. On sent bien qu’Emma que Jane qu’Emma est un petit peu agacée et qu’elle ne communie pas à fond à fond dans les joies de la maternité. Comme de nos jours, la maternité est super bien vue et nulle part Jane Austen ne remet en cause l’institution de La Bonne Mère Qui S’Occupe Super Bien De Ses Enfants. Mais on perçoit un agacement discret, une subtile critique.

Mais le plus génial, ce sont les idées sociales d’Emma ; Emma est une fille bien; nous sommes tous égaux ; tous ; même elle est l’égale d’une obscure orpheline devenue sa protégée. Et, comme son égale, elle veut son bonheur, et, naturellement, comme tout bobo digne de ce nom (par exemple comme l’Arche de Zoé) elle sait de quelle façon apporter le bonheur à l’obscure orpheline. Le bonheur, c’est de vivre comme Emma, dans le milieu d’Emma : car Emma n’est pas progressiste au point de descendre de son milieu social vers d’autres, plus bas ; tolérante, Emma, ouverte d’esprit, mais tout de même. Elle empêche donc le mariage de l’obscure orpheline avec un brave fermier, un peu trop brave et un peu trop fermier ; l’orpheline, pour être heureuse, doit aspirer à l’élévation sociale. Qu’adviendra-t-il??? Hahaha, lisez Emma.

Vous la trouvez rasoir? Pimbêche? Oui – mais pas que. Elle a aussi envie d’amour, Emma, bien qu’elle s’en défende ; et envie d’avoir des amis ;  et pour avoir des amis, il faut rencontrer des gens, prendre des bûches et des claques; et elle s’en prend. Toute confise dans sa supériorité, enfermée dans ses sentiments, elle essaie de surnager dans la vie et ce n’est pas si facile…

Jane Austen a une écriture à la fois incisive, impérieuse, et riche. J’ai le sentiment qu’on se sait jamais trop où elle nous emmène (enfin maintenant que j’ai lu pleinde livres d’elle, si, je vois où elle nous emmène).

Au final, j’ai une question : Cette Emma manipulée par l’auteur me rappelle une autre Emma, française, tout aussi manipulée et ridiculisée, pourrait-on dire, par son auteur, en quête désespérée d’amour, mais pour qui les choses finissent plutôt mal. Il s’agit d’Emma Bovary. Je me demande si Flaubert avait lu Jane Austen.

Bon, Véro, maintenant tu cours à la bibliothèque et tu lis Emma.

Ah oui, là  j’ai pas le courage des liens, j’ai plein de boulot mais la plupart de ses oeuvres ont été adaptées. Il y a un film Emma, et Raisons et Sentiments et Orgueil et Préjugés. raisons et Sentiments j’ai un doute…. mais tout le monde sait faire une recherche Google.

Publicités

39 réponses à “Fanette Austen

  1. Dès que j’ai fini mes 3 livres qui attendent leur tour sagement , j’attaque Lady Susan.
    Et si ça me plait je lirais tous les livres d’Austen.

  2. Chic !!! Tu verras, c’est génial. Mais si tu n’aimes pas, peux-tu en parler? ça m’intéresse.

  3. J’ai une passion pour Jane Austen, que je trouve raffinée, subtile, intelligente, délicate, et clair-voyante. J’adore ses oeuvres, je ne me lasse pas de les relire. Ton article est excellent !! Super drôle, j’aime beaucoup.

  4. j’avoue, pour mes prochaines vacances ça me tente bien!

  5. Rolala mais j’en ai tellement en cours des livres, au moins 3 en même temps et je suis trop à la bourre… notamment sur Le roman russe de Carrere

  6. Justement je vais passer faire un tour du côté de la fnac tout à l’heure…

  7. yoyo le seul le vrai

    C’est dans quel roman de Jane Austen que Tim et PH se battent en duel derriere l’eglise dimanche matin a 8h? 🙂

    … Oui je sais bien que je t’ai manque hier…

  8. Ah ca me donne envie de me remettre dans Emma. Je l’avais commencé, puis abandonné; non pas que ca ne m’ait pas plu, mais parce que j’avais décidé de faire mon intello et de le lire en anglais, et que ben l’attraction d’un autre livre dans ma langue maternelle avait finalement eu raison de Jane Austen.
    Je m’y remets donc ce week-end, ça tombe bien j’ai presque fini mon bouquin actuel (La Petite Tailleuse Chinoise) et parait qu’ils prévoient de la pluie…

  9. L’autre Yoyo : Jane Austen en Anglais, c’est comme Proust en français : pas facile, hein, mieux vaut lire direct la traduction.

    Yoyo le seul le vrai : Oui, t’étais où? je m’en fous qu’ils se battent derrière l’église, je veux pas épouser le gagnant.

    Joséphine : merci merci.

    Ithaa : Chosis bien le bon bouquin, hein !!

    Corienga : Tu sais, tu peux lire ça le soir, deux pages par jour.

    Amelimelo : Allez !! File lire tout ça !!

  10. Je n’avais jamais lu de livres écrits par Jane Austen ; je ne suis pas très classiques anglais, mais là, tu m’as donnée l’envie de lire Emma. Et si en plus, elle a inspiré Emma Bovary à Flaubert…

  11. Je suis entrain de lire « Orgueil & préjugés » et j’ai vu le film « Raisons et sentiments » 😉

  12. Si si y a un film de Raison et sentiment avec Hughhhhhhhhhhhhh Grant. Et bien sûr il faut absolument voir le téléfilm de la BBC d’Orgueil et préjugés avec Coliiiiiiiiiiiiiiiiiin Firth!

  13. Merci ma petite Fanette!!! C’est très gentil ce que tu as fait pour moi, vraiment…
    Tu sais moi je suis fan de films comme « raisons et sentiments », « Jude » (j’adore ce film avec kate Winslet mais il n’est jamais diffusé)… j’aime l’Angleterre de cette époque… j’aime l’Angleterre tout court, d’ailleurs… c’est en moi…
    Donc je vais aller à la médiathèque… vite fait!!! ça tombe bien, j’ai des livres à ramener (je m’étais mise dans du E.E schmitt et du Olivier Adam)…
    Je te remercie beaucoup…
    Comme critique littéraire, t’es extra!
    Bisous!

  14. Ah oui, Ori, c’est bien Orgueil et préjugés??????
    J’adore les films…. aussi…
    Merci d’avance pour tes lumières..

  15. Johanna : Je n’en suis pas sûre !!!!!

  16. Johanna : pas du tout !!! Je note seulement que Jane Austen est doucement ironique avec son Emma, même si l’ironie de Flaubert est plus dure, plus impitoyable. De même, les deux Emma sont des idéalistes, plus intello pour l’Emma d’Austen, plus nunuche pour celle de Flaubert. Jane Austen croit tout de même dans l’amour et dans la société, donc Emma s’en tire assez bien, après avoir pris quelques leçons de vie, alors que Flaubert massacre impitoyablement sa pauvre héroïne.

  17. Ah Flaubert, le bac de Français, » l’éducation sentimentale »…. que j’ai pas daigné lire en entier… (merci les résumés de chez machin-chose-spécialement-conçus-pour-les-feignasses-comme-moi-qui-passent-le-bac-de-français!!!)
    Ouf, je suis tombée sur « le rouge et le noir »…tu ravives de douloureuses révisions, là, Fanette…

  18. j’adore jane austen. un de mes auteurs préféré. mais quand même, quand même… personne ne remarque combien elle est soumise aux conventions sociales que son humour semble dénoncer? semble, seulement… à la fin du roman, les riches restent avec les riches, les pauvres avec les pauvres. et emma prend ses distances avec la roturière. parce que, quand même… faudrait pas que tout ça se mélange de trop près. le tout noyé sous les bons sentiments, et un parfait sens du tact. j’adore austen, et ça m’a fait bizarre. d’ailleurs, je reste mal à l’aide avec ce roman. tiraillée entre le génie littéraire de son auteur, et l’étroitesse manifeste de son idéologie. pas vous?

  19. pour une adaptation désopilante d' »orgueil et préjugés », voir le film « coup de foudre à bollywood ». pour une adaptation délicieuse de « raison et sentiment », voir « Kandukondain Kandukondain » (pas de titre en français!).

  20. La lectrice : d’accord avec vous sur les conventions sociales, c’est ce que je voulais dire en comparant avec Flaubert. Mais voilà mon avis sur les conventions sociales : on les dénonce, et on apprécie de les voir dénoncées, ça nous fait du bien. Mais au final on retombe dedans. En ce qui concerne les conventions sociales, je ne pense pas qu’on puisse aller au delà de la lucidité (enfin si, mais très peu de gens). Vous avez raison de parler d’étroitesse. Mais quelle délicieuse subtilité dans l’analyse des sentiments !!! Oui, il y a du snobisme chez Emma. Mais c’est si bien écrit que l’on peut se régaler, au moins, à la lire.

  21. Merci pour les titres de films !!!

  22. pas la peine de me vouvoyer, je m’adressais à tout le monde ! sinon pour les films tu peux trouver le premier très facilement, il est sorti en france donc il y a un DVD. le 2e (et le meilleur à mon goût), je l’ai déniché péniblement dans le quartier indien près de la gare du nord (je l’avais vu dans un festival et j’avais adoré). mauvaise copie sous titré en anglais. mais bon. mieux que rien. pour info, l’héroïne est jouée à chaque fois par la même actrice, la sublime aishwarya rai. d’accord avec toi pour les conventions sociales, mais là quand même elle exagère, jane. la pauvre jolie roturière, elle s’en prend plein la gueule tout de même! mais après tout qui a dit que jane était révolutionnaire?
    merci pour ton blog, que je déguste quotidiennement depuis sa découverte.

  23. Je te donne peut être l’envie de prendre l’apéro mais toi tu me donnes envie de (re)lire du Jane Austen.

  24. bon, je mets mon premier comm. pour avouer du bout des lèvres que j’aime bien les films cités et tirés de l’oeuvre de la dame… mais, dis-nous, Fanette c’est quand même plus vivant que les soeurs Bronte, comme style? sinon, je crains le pire… en tout cas, comme d’hab, tu en parles très bien…

  25. Angie : Il faut le lire avant, en fin d’après-midi, tu vois, et après on peut prendre un apéro, bien calée dans un fauteuil, comme tu disais (mais pas seule sinon ça fait alcolo).

    Jenfi : je ne sais pas, les romans anglais, ce n’est pas très nerveux non plus… J’aime bien les soeurs Brontë aussi, tu vois… Jane est assurément plus fine, plus pointue, plus piquante.

  26. Jenfi, merci de t’être jeté à l’eau !!!

  27. Si si, « Raisons et sentiments » avec Emma Thompson, Hugh Grant et Kate Winslet (elle arrête pas de pleurer dans le film!)
    Jane Austen est l’une de mes auteures préférées. Mais c’est mieux de les lire en anglais dans le texte 😉

  28. Bonjour,
    faudrait être fou pour ne pas lire …….l’auteurE de ce billet!
    douce journée
    Bernadette

  29. Je suis une fan de Jane Austen et je dois dire, chère Fanette, que ta note mérite 20/20 à l’épreuve de français au Bac.
    Plus sérieusement tu as vu juste et tu trouves les mots pour le dire. C’est chouette.

  30. Bonjour Dame Fanette! Véro de Bordeaux nous a soumis votre site pour notre Journal télévisé 3d, diffusé sur notre blogue. Elle l’a présenté comme un incontournable! Je vous laisse le lien où il sera disponible dès 20h00, heure du canada, 2hres am, votre heure! Au plaisir et remerciez Véro pour nous de cette belle découverte!

    http://www.alcolo.wordpress.com

  31. Je découvre ce blog, et très bel article que celui-ci ! Jane Austen, je suis tombée dedans avec l’Abbaye de Northanger offert en anglais par une copine, effectivement c’était ardu mais quelle fierté de pouvoir le finir ET le comprendre ET l’aimer ! Mon préféré reste Emma, je trouve que tu la décris très bien, avec beaucoup d’humour 🙂 Alors du coup j’ai lu le « mythique » Orgueil et Prjugés, j’ai vu l’adaptation BBC. Est-ce que le film avec Keira Knightley est bien ?

  32. En voyant les bandes annonces des films tirés de ses bouquins, j’avais moyennement envie de lire du Jane Austen : vas y que je fais des têtes inquiètes et des regards en coin, vas y que je cours ça et là, vas y que j’ai des grandes bouclettes…

    BREF

    Mais tu en parles tellement bien que je vais me laisser tenter finalement…

  33. J’ai lu Raisons & Sentiments et Orgueils & Préjugés, et j’ai été déçue par la similitude entre les deux œuvres… D’accord, il y a beaucoup de différences sur le fond, mais la forme (et l’ambiance des livres) reste la même, du coup on a l’impression de lire deux fois la même chose !
    Malgré tout, tu me donnes envie de lire Emma… Mais je crois qu’ils ne l’ont pas à ma bibliothèque, zut.

    Pour les adaptations au ciné : il y en a eu 2 d’Orgueils & Préjugés, et une de Raisons & Sentiments. Je n’ai vu que la version récente d’Orgueils et Préjugés, et pour une fois je n’ai pas eu envie de mettre une claque à Keira Knightley, mais j’attends avec impatience de voir la plus ancienne, où Marc Darcy est joué par Colin Firth !!
    Raisons & Sentiments n’est pas mal non plus, mais Hugh Grant m’a déçue et je n’aime pas quand Hugh Grant me déçoit 😉

  34. Bon alors si toutes celles qui se lancent n’aiment pas Emma, je suis cuite…

  35. bonjour
    le feuilleton de la BBC  » Orgueil & Prejugés » est une petite merveille ; le film est tout à fait nul ;
    le feuilleton dure 9 heures je crois ( 6 episodes) et reprends fidèlement le livre, les personnages, les dialogues . Dans le film, il n’y a rien ; de toute façon, en moins de 2 heures, c’est impossible . En plus, Darcy dans le film est un être falôt, et sinistre , alors que Colin Firth ……whaouh !

  36. Bravo a Hugues encore !!!
    il est trop fort !!!!

  37. « Bon alors si toutes celles qui se lancent n’aiment pas Emma, je suis cuite… »

    > Non moi je l’ai lu et j’ai aimé ! J’adore Jane Austen depuis longtemps et même si on retrouve un peu le même genre de caractères (féminins surtout), et de situations dans ses romans, c’est toujours un grand plaisir de les lire ! 🙂

  38. j’ai enfin trouvé quelqu’un qui partageait mes passions et mes opinions, je touve ton site super
    bises….