PC : pauvre con/pas cool


pc-pour-pauvre-con.jpg

La technique c’est chouette. Pourtant je suis pas douée, ou alors justement peut-être parce que je ne suis pas douée, ça se simplifie tout le temps, c’est fait pour moi. Pas que je pige pas, mais ça me gonfle, je n’ai aucune satisfaction intellectuelle à savoir ce qui se passe dans les tuyaux, du moment que l’eau coule ça me va bien.

Par eau, j’entends écran qui s’allume et logiciels qui fonctionnent, c’était une métaphore.

Or depuis quelques temps la technique vacille au boulot.

Il faut dire que le responsable technique que nous partageons avec le frère de Marc (le frère de Marc s’appelle Patrick – Paaaat, quoi) a démissionné il y a deux ou trois mois et Paaaat que il est super fort, le Paaat et que il sait tout faire et même que c’est un vrai petit geek dans le fond de son coeur et que il a dit Paaaat que on n’a même pas besoin de responsable informatique meuh non car il est là lui super fort.

Précisons que Marc qui n’est pas con, enfin pas complètement, a une faiblesse/fascination/admiration mystérieuse pour son frère qui n’est pas stupide, mais en revanche extrêmement désagréable. Ce que Paaat dit, est bien dit. Résultat, plus de responsable informatique.

Résultat, l’antivirus a disparu depuis plus d’un mois. Cela n’a eu l’air de gêner personne, ou alors peut-être ils sont très psychologues. Je ne sais pas. Fin janvier, j’ai demandé à Diva si c’était normal qu’on ait plus d’antivirus. Dans sa réponse, elle a parlé de vaccin contre le grippe, j’ai su que peut-être ma question n’avait pas été comprise dans toute sa subtilité. J’ai reposé la question à Marc qui passait, toute cravate dehors, un jour, devant mon humble bureau, ça l’a interpelé, mais il m’a dit : « Plus d’anti virus? ben si?!?!?! » Et il a continué sa route.

Je n’ai pas posé la question à Paaaat qui a l’air de se retenir, lorsqu’il pose par inadvertance ses yeux sur moi, de m’ensevelir sous les tombereaux de mépris qu’il éprouve, dans sa splendide supériorité intellectuelle, pour le genre humain pris dans son ensemble. Dans un grand élan de lucidité, voire de perversité, j’ai sauvegardé plein de trucs, en me disant que j’étais peut-être idiote et qu’il y avait un autre antivirus caché (un crypto antivirus) qui, tel Superman faisant semblant d’être un banal journaliste, sauvait quotidiennement le monde ; why not. Avec l’informatique je m’attends à tout. J’ai sauvegardé sur un CD et j’ai envoyé des docs sur mon mail perso/boulot, un mail que j’ai créé pour envoyer des copies de docs que je stocke dessus. C’est artisanal, mais bien.

Au passage je me suis renseignée sur les crypto antivirus.

Vous savez qu’à côté de chez nous il y a deux bureaux. Dans notre cour pourvue de trois arbres/arbustes en pot, il y a la verrière de notre bureau, star de la cour, quand il pleut on a l’impression qu’il pleut sur nous, il y a le trou à rat de Lui et Ben, où on a du bon café, et une porte qui donne sur une agence immobilière reconvertie en agence de voyage dans laquelle bossent quatre personnes, parfois plus. C’est là où bosse Catherine dont j’ai déjà parlé, mais je ne sais plus où. Eux, ils ouvrent sur le rue, aussi, de l’autre côté. Le mari de Catherine, Hichem, est le patron/gérant, il y a une secrétaire à lunettes assez marrante, blonde avec des couettes, et il y a (j’y arrive) Constantin Balescu, un informaticien roumain.

Constantin est un garçon sec, blond à lunettes rondes, cheveux ras, absolument pas souriant et qui jouerait facilement des rôles de tueurs du KGB. Il a de grandes mains avec de longs doigts osseux, très impressionnants. Il est de taille moyenne, mais il se tient tellement droit qu’il a l’air plus grand. Ses yeux, gris bleu, et très froids, plongent des les vôtres comme s’il souhaitait vous arracher l’âme. Il est un peu bizarre. Je ne l’ai jamais vu rire ou sourire. D’un autre côté, je ne le vois pas beaucoup.

Parfois et de plus en plus souvent il boit des cafés avec Ben et Lui. Donc j’y vais. Ils parlent d’informatique et de langages… c’est palpitant. Il leur donne des tuyaux. Je crois. Je lui ai demandé si un antivirus pouvait se cacher, Constantin a dirigé vers moi ses yeux gris, a laissé passer un temps puis a demandé : « Pourquoi? » J’ai commencé à expliquer que je ne trouvais plus l’anti virus, et il m’a coupé « Non ».

Donc ce qui devait arriver arriva, on s’est chopé un virus la semaine dernière et le réseau s’est mis à merder.

Et là, ça a été grand. Paaat a découvert qu’il n’y avait pas d’antivirus. D’abord Marc l’a appelé en lui disant qu’il y avait un truc qui clochait. Paaat est arrivé de ses bureaux (car Marc a UN bureau mais Paaaat a DES bureaux, vu qu’il est plus superfort), le visage fermé, homme providentiel épuisé d’être l’homme providentiel sauveur de son petit frère. Il s’est approché avec mépris d’un PC, a tripoté, et progressivement il s’est fait moins méprisant et plus stressé. « Où est l’antivirus? » a -t-il dit sèchement, comme si l’un d’entre nous s’était barré avec la bête sous le bras. On a tous fait « Ah oh euh ben là chais pas ah? oh? pourquoi? bé c’est bizarre » en regardant dans toutes les directions, des fois qu’il ait sauté du PC et se soit planqué dans une étagère ou un tiroir (avec l’informatique il faut s’attendre à tout : un antivirus tremblant au fond d’un tiroir : Noooon j’veux paaaas je veux plus me battre contre les virus i sont pas bôôôô »).

A ce stade, Paaaaaaat a du réaliser qu’il avait fait une connerie, il s’est repris (quand il est en colère contre quelqu’un il gueule), il a grogné et tripoté frénétiquement le clavier. Puis son visage s’est fait grave. L’Homme A Responsabilités Placé Devant Un Grave Souci Mais Qui Réagit Dignement.

– Il y a un virus dans le réseau, a-t-il proféré comme un vrai petit Pontifex Maximus de l’Informatique.

Tout le monde s’en doutait, mais on a fait poliment des bruits, comme « Ooooo… Euh… Aaaaah lala… Pfff… Dingue ».

Il fallait prendre une décision.

Paaaaaaaat a pris une décision.

Il a été chez Catherine et Hichem leur emprunter Constantin.

Publicités

38 réponses à “PC : pauvre con/pas cool

  1. Et le petit frère y voit un peu plus clair ou toujours pas ?

    SInon vous pouvez toujours organiser un échange : un roumain contre un crétin ? 🙂

  2. Un roumain contre un crétin!!! je vais la ressortir, tiens. Je sens qu’on va rire…

  3. Les informaticiens sont fabiqués du même bois moi je dis !

    Sinon Il y a bien un anti virus sur le réseau ?

    Moi Constantin, me plait pas mal comme homme !

  4. Remarque, vous avez une chance quasi providentielle, p

  5. Mais pourquoi ça n’arrive qu’à moi, d’appuyer au mauvais moment sur la mauvaise touche, et publier le demi-commentaire sans même m’être relu !!!
    C’est pas juste !

    Bon, je recommence, comme si de rien n’était (d’ailleurs, il n’est de rien, non ?) :
    Remarque, vous avez une chance quasi providentielle, parce que vivre trois semaines connectés à Internet, sans anti-virus, et sans choper un virus, ça relève de l’exploit !
    Evidemment, ça ne pouvait pas durer…

    Cela dit, maintenant tu peux frimer car tu es la seule à ne pas avoir perdu tes documents (rapport à ta sauvegarde CD et mail) ?

  6. Non je ne frime pas tout de suite. Tu sais, quand Paaaaat est dans les parages, avoir fait un truc bien risque de le vexer (mon avis c’est qu’il est nul) ou alors il va me dire que pourquoi j’en ai pas parlé.. Ou c’est Diva… je reste zen. Je vais observer la situation, et on va voir. Pour l’instant tout le monde s’agite, c’est le grand n’importe quoi.

  7. MDR j’adore les gens qui se dépatouillent pas avec un ordi.. et encore j’ai pas à te faire une thèse sur la différence entre la barre de recherche google et la barre des url du navigateur…

  8. julie : les barres quoi ???
    ok je sors !

  9. ihihih, tous à la recherche de l’antivirus!!!
    Constantin, il a réussit à tout réparer???

  10. et tu lui as pas dit « je te l’avais bien dit » ?

  11. Ah l’informatique … Un vrai bonheur hein ? 😉

  12. Même genre de problèmes dans la boîte de mon mari !!! l’incompétence mène le monde !!!

  13. Ah c’est balot ça!
    Mdr la réponse de la Diva 😀

  14. La prochaine fois, tape « télécharger antivirus gratuit » sur un moteur de recherche : tu tomberas sur Avast, un logiciel plutôt pas mal qui a fait ses preuves (c’est le mien 😉 ) et très facile à installer.

    Cela dit, j’imagine que ç’a été plutôt jouissif de voir le visage du grand Paaaat se décomposer !

  15. Moi, dans ma boîte, je ne fais rien, je ne montre surtout pas mes idées. On m’explique que je suis là pour certaines tâches, pas l’informatique. Je fais mon boulot, point. Sinon ça fait des histoires.

  16. On est vite perdu quand l’informatique déconne!!! Il y a 2 semaines, panne de courant au boulot, ben, je savais pas quoi faire, j’étais perdue…

  17. Je suis d’accord avec toi Fanette, ce n’est pas ton boulot de te substituer à un responsable informatique fantôme…
    Tu es là pour ton boulot et rien de plus…
    En plus, tu as même tiré un tout petit peu la sonnette d’alarme en posant innocemment (la preuve que tu n’es pas si innocente que tu apparais !) la question…

  18. Quelle jouissance de voir tout ce petit monde paniquer tandis que tu as sauvegardé tous tes fichiers !!! La cerise sur le gâteau.

  19. Ah un geek, j’en ai un à la mison… informaticien , dans a vie comme dans son boulot… donc le type qui s’amène devant l’ordi et qui gueule quand ça marche pas, je connais.. qui se met à 4 pattes et décortique l’unité centrale, je connais aussi… qui me garde des cables, des Cd , des clés USB et des cartes mémoires dans des endroits improbables (genre notre chambre!), j’ai ça aussi en magasin…
    Ah, les geek….
    Il va venir te lire en rentrant du boulot… je sens qu’il va mettre son grain de sel… prête Fanette???

  20. Eh ben ton post tombe à pic. Je viens de me faire avoir, toute seule, chez moi, comme une grande…. J’ai un cheval de troie dans mon PC !!!!! Trop cool…. Trop l’habitude de Mac au bureau…..

  21. Avast, c’est la solution pour le PC perso. J’ai passé 1 an sans antivirus sur mon ordi domestique. Ca ramait tellement que j’ai appelé ma soeurette qu i a toujours plein de combines. LA sentence est tombée, laconique. « Tu connais pas Avast, mais c’est gratuiiiit, et extrêmement important ?

    .. Allez file, avant que je ne me mette en colère. »

    Depuis, la lumière divine m’est tombée sur les épaules comme une révélation métaphysique, mon avast d’antivirus a niqué le trojan et je coule des nuits heureuses et sereines.
    Bonsoir (et il alluma son réverbère).

  22. Bon allez, ça fait déjà quelques semaines que je lis ce blog (mais ne me demande pas d’où je le connais, je ne m’en souviens plus, ça va me revenir, haha), je m’y suis plongé depuis le commencement, et j’y reviens frénétiquement parce que ma foi, c’est super bien écrit, et qu’on s’y croirait. Et c’est super bien écrit. Ah je l’ai déjà dit ? Bon, pas grave. Meuh nan rougis pas ^^ (on se tutoie, hein ?)

    Et j’ai jamais commenté. En gros, je lisais en douce, huhu… Mais puisque je suis un demi-geek (demi parce que j’ai une vie sociale, ahem), je me devais de commencer à blablater ici…

    Donc j’aime ta métaphore sur l’eau dans les tuyaux. Un jour je la placerai moi aussi, dans un dîner ^^ Bonne idée de rapatrier tes docs importants, mieux vaut en avoir plusieurs copies, que plus du tout… la « redondance de l’information » a parfois du bon !

    Quand j’ai lu « informaticien roumain », je n’ai pas pu m’empêcher de pouffer de rire. Ah les préjugés sur les pays de l’est… sont tenaces, hein ! lol

    Je confirme aussi par rapport aux commentaires, vivre 3 semaines connecté à Internet sans antivirus et sans choper un virus, ça relève de l’exploit, en effet ! Mais tout dépend aussi des sites que l’on consulte… Et là encore, certains virus récents et bien dégueulasses n’attendent pas une intervention de l’utilisateur pour s’immiscer dans la machine. Bref j’arrête mon blabla technique, je ne veux faire peur à personne ^^ Mais aller sur le net sans antivirus, c’est comme oublier la capote, attention aux conséquences 😛

    Et petite gueulante (et dernier paragraphe aussi, j’écris trop, bon sang !) pour ceux et celles qui ne jurent que par les antivirus « gratuits ». Dans gratuits, y a gratuits… Donc pour ma part, gratuit = pas forcément fiable, et le jour où ça merde, on ne peut s’en prendre qu’à soi-même. Je préfère encore acheter une boîte à 60 euros avec licence et quelques années de mises à jour et garanties que de me contenter d’un AV gratuit pêché sur la toile . Mais ça n’engage que moi ^^

    Allez, à bientôt hein !

  23. Je sens que ça va virer blog de geek, moi, ici…
    Bienvenue Marc !!! merci pour les compliments, j’espère que ça va continuer à te plaire. Tu as tout à fait raison, dans gratuits, il y a gratuits… mais dans payants, il y a payants, hélas…
    Cela étant, cet abruti de Marc a qu’à se bouger les c…, non? Ou Paat?

    A propos de Constantin : c’est une personne à tiroir. A suivre…

  24. Ah nan, laisse la geekitude à ces dingues de geeks, continue d’écrire comme tu le fais !

    « Dans payants, il y a payants, hélas… » Bien vu !
    ** comment elle m’a cassé, n’empêche ! **
    😀

    Oufff j’ai cru que tu me traitais déjà d’abruti… donc oui, pour les commentateurs suivants, j’ai rien à voir avec la note hein ^^ Appelez-moi Marchiavel, ça ira mieux ! (trop de Marc ici… hahaha)

  25. Morte de rire! Pour ce qui est de la sauvegarde artisanale, je fais plus ou moins la même chose, car même dotée d’un bon anti-virus, j’ai toujours peur que l’ordinateur me lâche!

  26. Mince !!! Marc, désolé, j’ai pas réalisé !!! je pensais à mon Marc du boulot !!!

  27. J’avais pas réalisé non plus, jusqu’à ce que je lise « cet abruti de Marc »… Hahaha !
    Comme quoi, il m’arrive aussi de lire en diagonale…

    ** siffle **

  28. Rhhaa… les blaireaux !!! ;)) ça me rappelle mon ancienne boîte…. où mon ex-patron, qui-avait-du-mal-à-sortir-3-francs-pour-un-truc-qui
    à-priori-ne-sert-à-rien… « parce que tu comprends ((oui, j’suis blonde et alors !) , y’a un phireuvalleu sur ton ordi et les virus peuvent pas passer… les anti-virus c’est de l’arnaque » !!! Mouais … Donc la blonde a insisté, et elle a été la seule à avoir un antivirus sur sa bécane… et le jour où le réseau a été lapidé par un truc genre virus, la blonde et bien elle avait rien… et elle lui a dit : « ah.. on dirait que le firewall n’est pas réellement fait pour bloquer les virus, mais ça tu (oui, on se tutoyait) le savais déjà » :))

  29. bien vu d’avoir fait des sauvegardes même quand super PC t’assurais que tu ne craignais rien, sous sa protection de fat! Le vrai sauveur n’était pas celui qu’on croyait : c’est Constantin, clarck kent!

  30. Lénia : tu es le mal !

    On peut être informaticien ET ne pas être geek…
    Ou en tout cas pas trop. Ah non mais hé !

    Ceci dit, le Paaaat a l’air d’un gros con prétentieux et imbu de lui-même. Il fallait que ce soit dit.

  31. Bon, j’ai parlé trop vite, tout à l’heure. Avast… c’est un virus gratuit… payant (ah booooonnnn ? ? ?)

    Rapport au fait que si tu le télécharges pour une utilisation domestique et familiale, tu peux rien payer. Mais si tu le prends pour ta boite ou ton activité professionnelle, c’est payant (d’accord Marchiavel, je te l’accorde, la version payante doit avoir quelques modules supplémentaires un peu plus efficaces).
    Au final, ça me semble un pas si mauvais compromis. De toute manière, si l’on s’accorde à penser qu’un bon hacker a pu s’introduire dans des systèmes ultra sécurisés (NSA, CIA ou autres services d’institutions bancaires…), j’aurais l’air malin moi avec mon truc à O € , ou à 60 €… le jour où un de ceux-là (les génies informatiques) décidera de venir craquer mon PC pour me véroler les fichiers…

    Mais promis, au bureau, on a des antivirus bien chers et bien costauds, une double sauvegarde quotidienne et j’ai toujours mes deux clés USB avec les dossiers de la semaine, une dans la trousse, une dans le second tiroir, à main droite. Et comme je travaille en binome avec ma collègue, quand je lui envoies des fichiers, je me copie caché sur ma boite hotmail…

    Et j’ai toujours un paquet de pates et un kg de riz d’avance dans le placard.
    Et sur le mur dans la cuisine, la traditionnelle liasse de gousse d’ail…

    Non mais des fois.

  32. ca s’appelle de l’incompetence!!!!

  33. mais toi, t’es bien au-dessus de tout ça, hein? tu n’as rien perdu avec ta méthode «artisanale»! lol! bien vu 🙂

  34. Qu’est ce que j’ai ri !

  35. Ah, on peut être informaticien pas geek?

  36. bon, je vois que tout a été dit sur le sujet (surtout n’importe quoi) et donc je ne rajouterais pas mon grain de sel d’ informaticien et -oui- de geek.
    mais l’expérience m’a prouvé que :
    – un antivirus s’il est mal paramétré, aussi costaud soit-il, ça ne sert presqu’à rien :o(
    – un informaticien roumain c’est souvent très balaise en… informatique, si, si !
    – un proxy, un routeur, une box, bref tous les machins de réseau sont plutôt efficaces (d’où ce délai de relative sensation de sécurité qu’ont eu les Maaarc/Paaat)
    – la nsa (et echelon) n’en a rien à faire de venir peter le réseau des pauvres boites françaises qui se croient pourtant si géniales
    – avast et antivir valent largement les norton et autres mcafee (avg, c’est moins vrai)
    – que le gratuit ou libre est le salut des gens qui en ont marre de ne rien pouvoir faire sans payer
    – que des gros malins à la paaat, ben y en a plein
    – que des jenfi, aussi d’ailleurs
    ite, missa est.

  37. Je confirme tous les points évoqués ci-dessus par Jenfi ^^
    Mais je campe sur ma position, les logiciels gratuits, ouaip, mais les antivirus gratuits, non.

    Argh quand je lis le mot norton dans une phrase, j’ai des boutons. S’il y a bien un antivirus qui s’apparente plus à une usine à gaz qu’autre chose, c’est bien celui-là. C’est le premier programme que je zappe de tout ordinateur digne de ce nom…

    ** bon allez, on arrête la geekitude, maintenant ! Retour IRL **

  38. Ouais, enfin de toute façon, mon Marc et mon Paaat du boulot ils font comme ils veulent c’est eux les chefs qui décident ils sont forts. Moi j’obtempère. Je me marre, mais j’obtempère.