Dormir

J’adore dormir.

Oui, c’est ça dont je veux parler ici depuis des mois mais à chaque fois il y a autre chose à dire qui me vient à l’idée, et même là, mais je me force.

Dormir. Je ne rencontre que des gens qui briment leur sommeil. Leur grande joie, c’est de ne dormir que cinq heures, ils s’en plaignent mais ne font rien contre, on sent que pour eux, dormir est secondaire alors que s’amuser ou voir des amis est prioritaire. Du coup ils sont crevés le matin et te tiennent au courant de l’état de leur résistance au sommeil durant la journée.

Isabelle est comme ça. Je pense à elle en écrivant ça, mais pas seulement. Essayer d’aller quelque part et de dire que vous aimez dormir????

Oui alors il faut aimer dormir tard : là, c’est autre chose. Moi je n’aime pas trop, et de moins en moins, dormir tard (sauf parfois, où ça m’arrive, je ne sais pas pourquoi). Quand je me lève à midi, ma journée est fichue, elle est déjà terminée, sauf si je pars tout de suite de la maison en laissant tout en plan pour rejoindre des amis. Le temps que je boive mon café et que je me douche :il est 1 heure, et si j’ai un rendez-vous vers 5 heures, il faut que je coure pour mes lessives, mon ménage ou mes courses, mes oblogations de la vie de tous les jours. Or j’ai souvent des rendez-vous vers 5 heures le samedi ou le dimanche, avant de faire un truc le soir, mais pas trop tôt pour savourer la journée, enfin j’ai aussi des rendez-vous plus tôt.

J’ai commencé à réfléchir au sommeil avec Ophélie. A l’époque, je partageais l’idée communément admise que dormir est un perte de temps. J’avais mille trucs à faire dans une journée, alors dormir en plus, c’était comme manger, j’aurais bien fait ça avec des pilules pour gagner du temps. Je voulais selon les jours travailler cinq à sept heures en bibliothèque, je faisais des baby sitting, j’étais caissière et je travaillais dans des instituts de sondages, et j’avais des amis, films, expo, musées à voir, des cafés à boire, des concerts à écouter, des livres à lire, 24 heures ça suffisait pas.

Et un jour la soeur d’Ophélie (elle avait une soeur), Justine, est apparu chez Ophélie, évanescente (Ophélie faisait dans le coloré, au niveau de son apprt, sa soeur faisait dans le noir et blanc : elle blanche, et ses vêtements noirs ; Ophélie l’imitait mais elle avait l’air gitane ; sa soeur, vampire ), Ophélie lui a demandé ce qu’elle avait fait aujourd’hui et Justine a exhalé (elle ne parlait pas, elle exhalait ; je me moque ; elle était dépressive ; mais elle exhalait) : « j’ai dormi…….. ».

A l’époque, j’étais fascinée par Ophélie, ça me changeait de ma famille terre-à-terre. On a parlé d’autre chose ce soir-là, mais la réponse de Justine m’a stupéfié. Comment pouvait-on considérer le sommeil comme une occupation? j’avais une vie de puce hystérique et l’absence de mouvement me faisait penser au vide, au néant. C’était affreux de ne rien faire, me disais-je.

j’ai juste gardé ça, avec pleins de questions autour, sans rien faire.

Du temps a passé.

J’ai peu à peu remarqué comme l’était séparant le sommeil de la veille était agréable. J’ai remarqué ça en lisant Proust (je ne refais pas le coup de la citation). Mais Proust évoque très bien l’état dans lequel on est quand on se réveille et qu’on ne sait pas où on est. J’adore cet état. Quand je comprends que j’ai encore du temps, par exemple, et que je peux rester dans cet entre deux.

Et depuis deux ans, j’ai remarqué que pour créer, au mieux, cet état, il fallait avoir assez bien dormi, en tout cas ne pas manquer de sommeil. J’ai toujours du mal à tout faire dans mes journées, mais tout de même, et par exemple en ce moment où je suis fatiguée, j’ai plus envie de rentrer chez moi. Et j’essaie de me coucher tôt. C’est très difficile, j’ai tendance à rester debout tard. Mais j’ai réussi à plusieurs reprises de puis un an à me mettre au lit tôt, peu après neuf heures. Je range à peu près chez moi sinon la vaiselle sale à deux mètres de moi m’énerve. Je me couche et je lis. Bon, il y a le rsique je sois prise dans le livre et entrain de le finir frénétiquement à deux heures du matin. Mais mettons que je résiste (je vieillis, je résiste plus). A dix heures j’éteins. C’est tellement tôt que quand je pense à la nuit c’est comme un océan tout noir à traverser. J’ai aussi essayé de mettre une petite bougie pour faire ambiance le soir, vous voyez? il n’y qu’une toute petite lumière, je suis dans le noir, je vais dormir des heures… je m’endors lentement. Puis, parce que je n’ai pas l’haabitude d’autant de calme, mon corps s’agite. Mais je m’endors. Sous la couette. il fait chaud, on est bien, elle est remontée jusqu’à mon nez. Aaaaaaaah.

Je me réveille à moitié dans la nuit mais je me rendors. J’ai encore du temps… la nuit est longue… j’ai vraiment l’impression de faire une traversée.. Je pense à Philémon, je pense à une BD que je lisais quand j’étais petite, Nemo, pas le poisson, un petit garçon qui va dans un monde merveilleux quand il dort. C’est une vieille BD (américaine je crois?). A peine une BD, d’ailleurs, mais mes souvenirs sont confus. La nuit est longue comme un voyage. Puis j’ouvre un oeil vers le matin. il est très tôt. J’ai du temps. Je me dis que je vais me réveiller. Le sommeil me quitte. Je me lève. La nuit est encore noire en hiver, quel plaisir de se lever en plein nuit noire, et de faire le café!! et quand ça m’arrive en été, le ciel bleuit.

Voilà, je tenais à la dire, car on n’aime pas assez dormir, je crois. On aime s’agiter. Moi aussi, hein, ne rêvons pas !! Mais j’ai découvert depuis peu et je n’applique encore que peu ce plaisir pourtant simple, comme la soupe ou le beurre. parfois, il faut courir, parler, suatiller, pousser des cris et parfois il faut juste fermer les yeux et se laisser partir.

Publicités

37 réponses à “Dormir

  1. Mais tu n’es pas seule ! j’adore dormir aussi … le soir j’entends bien … tôt … pour me réveiller tôt aussi et ainsi profiter pleinement de ma journée … mais je dois bien avouer que depuis quelques temps … je ne dors pas assez … mais les quelques heures de sommeil me procurent quand même un immense plaisir … et l’état que Proust décrit je le retrouve tous les jours … et davantage après la sieste le dimanche … sieste que je ne fais que très rarement … quand j’ai du temps … le bonheur !

  2. ça me fait penser au titre d’un bouquin que je n’ai pas lu et dont je ne me souviens pas l’auteur (quelle précision dans ses commentaires…), qui s’appelait Mes nuits sont plus belles que vos jours. En fait, quand on dort bien, c’est comme une autre vie.
    bon, j’vais m’coucher…

  3. Pour l’instant, je suis dans le même état d’esprit que toi il y a quelques années: je ne prends pas le temps de dormir.
    Et pourtant j’aime ça, et je sais que mes heures salvatrices de sommeil sont loin d’être à leur bon nombre. Mais j’y travaille. Petit à petit, j’apprends à être efficace en journée pour gagner quelques minutes de sommeil le soir. Surtout le soir. Il paraît qu’avant minuit, que ce sont là les heures les plus réparatrices.
    Bref, toujours est-il que je confirme qu’en dormant suffisamment, on est bien plus productif et de bien meilleur humeur! (et on boit moins de café… hem…)

  4. Moi aussi je suis comme ZestedeCitron : mon rêve, c’est de pouvoir me coucher tôt pour pouvoir profiter d’une longue journée le matin.
    En fait, je crois que je ne me lève jamais aussi tôt que lorsque je suis en vacances…
    Le matin, il y a une ambiance toute particulière alors que tu es éveillé et que tout le monde autour de toi dort encore…

  5. Je suis une marmotte aussi 😉

  6. j’aime dormir! et je n’ai jamais l’impression de perdre ma journée quand je me lève à midi, ni de perdre mon temps quand je vais dormir tôt en semaine.
    de toute façon si je suis fatiguée je suis bonne à rien donc là je perds vraiment mon temps… autant dormir…

  7. J’aime dormir apès une journée bien agitée. Comme le repos du guerrier bien mérité. Mais je n’aime pas dormir tard même si en ce moment je rêve d’une grasse mat’ 😉

  8. Le sommeil est tellement essentiel pour moi que je ne rate jamais une occasion de pratiquer mon passe-temps favori: la sieste! Dès que je peux, je sieste! De 10 minutes à 3 heures, ça dépend. Je ne sais pas pourquoi ça fait halluciner les gens.

  9. J’en rêve de dormir tout mon soul…ce matin debout 5h du mat…pourquoi? pour rien…juste un gosse qui veut plus dormir!

    Avant d’avoir un bébé j’aimais quand même bien me lever tôt, ça me donnait l’impression de pouvoir faire plus de choses (dont une sieste l’après midi :))

  10. ah le sommeil… je passe aussi pour une marmotte, une glandeuse quand je dis que j’aime dormir…. il n’est pas rare qu’à 22h chez moi tout soit éteint, jsuqu’au lendemain matin… Ma Puce me réveille, le week end vers 8h30, une bonne heure selon moi pour un week end, et nous faisons la sieste l’après midi… j’adore….

  11. Moi aussi j’aime beaucoup dormir… mais pareil, il est 2heures du mat, je bosse le lendemain, et je suis encore à glander sur le net ou derrière la télé, j’arrive pas à aller au pieu…qqun a la solution miracle ?

  12. Ah dormir pour être en forme tu as raison ,on ne peux pas s’en passé et les journées sont trop courtes .
    Je n’arrive plus à faire de grasse mat , c’est dommage ,du coup il m’arrive de cumuler beaucoup de sommeil en retard , plus les insomnies ,dur .

  13. je comprends ce que tu veux dire, mais moi je n’arrive pas à aller dormir, et ce depuis toujours. j’ai passé des années d’enfance à me coucher tôt et à attendre le sommeil. Depuis, j’ai pris l’habitude de me coucher tard, après minuit, vers une ou deux heures, pour des réveils assez calamiteux à sept heures. Du coup, je rattrappe le week end, avec des siestes. Impossible de faire autrement. Au lit à 11 heures, je ne dors pas, même si je suis fatiguée.

  14. J’adore dormir aussi, d’un bon sommeil, sauf que depuis que je travaille, je cours après les bras de Morphée… horrible pour la marmotte que je suis et ai toujours été ! je n’ai jamais su faire de grasse mat, mais aussitôt allongée dans un lit, je m’endor(mais)
    dans les 10 minutes… et franchement, c’est maintenant que je découvre à quel point le sommeil est réparateur, nécessaire, bon pour le moral.
    Sinon merci pour ton petit mot, tu as super bien résumé ce que je voulais dire !

  15. oh comme c’est joli et surtout: tu as un sixième sens lol! Je voulais faire prochainement un post sur le sommeil, la vie à toute allure, enfin beaucoup de choses que tu as dites et qui sont liées au sommeil!
    J’ai du mal à m’endormir -peu importe l’heure du coucher- et rester dans mon lit à attendre le sommeil m’énerve parce que je me dis que j’ai tellement de choses que je pourrais faire! Du coup j’y pense et je n’arrive pas à m’endormir. C’est un cercle vicieux.

  16. Ah, dormir… j’adore ça aussi. Tu dis tout ça très bien.

  17. oui moi aussi j’aime dormir, une vraie marmotte

  18. unefilleordinaire

    Ah mais dormir c’est une de mes activités favorites!

    Le soucis c’est que je me couche régulièrement tard (enfin tôt même), et je me lève entre 7h et 8h. Et c’est définitivement pas assez, avec tout ce que je me bouge dans la journée.

    après manger, je me larve sur le canap, et au moment d’aller dans le lit, je ne suis que joie et bonheur, alluyaaaaa!

    Vive le dodo quoi!

  19. Chuis d’accord. C’est booonnn de dormir et de se réveiller reposée. Et j’aime bien faire la sieste aussi pendant les vacances … Huuummm

  20. Il me faut +/- huit par nuit. A partir de 10 heures de sommeil j’attrape mal de tête en me réveillant. Est-ce l’effet du conditionnement ‘boulot-dodo’ je ne sais pas.

  21. Enfin quelqu’un qui lit vraiment Proust ! Très belle note, moi aussi je savoure le sommeil, ça se travaille. Le mieux, c’est de se réveiller au petit matin en se croyant lundi et de se souvenir qu’on est dimanche…

  22. Mais pourquoi dans ma vraie vie je ne rencontre que des gens qui dorment peu??? Et qui me regardent comme une extra-terrestre quand je leur dis que j’aime dormir????

  23. Cette semaine j’enchaine les nuits où je vais me coucher à… 20h30!!!! Alors dormir je connais! 😉
    tu fréquente pas les bonnes personnes on dirait! lol
    gros bec!

  24. C’est parce que ça fait bien de dire qu’on ne dort que très peu, tout de suite on a l’air beaucoup plus tendance. Me demande pas pourquoi, mais c’est comme ça. En tout cas, je suis en vacances et je viens de me réveiller de … la sieste! et franchement c’est une bonne habitude qui se perd…

  25. Il y a du vrai dans ta note et je confirme ça fait un bien fou de dormir, ça conditionne tout un tas de chose alors même si c’est pas forcement facile tous les jours c’est important de faire l’effort de temps en temps de se coucher plus tôt, j’essaye de m’y tenir le plus, 8h de sommeil c’est le top mais c’est rare la semaine, si j’arrive à faire déjà 7h c’est top !

  26. Bah moi j’aime dormir !! Et j’assume !

  27. Ce soir, je dors à huit heures.

  28. Ah non. Je ne peux pas. Bon, demain.

  29. coucou fanette, bonne nuit !
    Ton blog est rempli de trucs sympa, j’y reviendrai
    🙂

  30. Oh tu recites Marcel. Je t’aime Fanette.

  31. Comme toi j’aime dormir! De toutes façons je ne pourrais jamais tenir en ayant fait une nuit de cinq heures. Mais je n’aime pas non plus me lever à midi ou bien faire la sieste dans l’aprem. Je trouve les journées trop courtes.

  32. Si, si, si moi j’aime moi j’aime…

  33. J’aime aussi dormir. Et je ne peux pas tenir debout si j’ai pas au moins mes 7 heures. Bonne à rien sinon. Je suis donc habituée à dormir vers 23h30 et debour vers 6h30… en semaine… je traîne un peu et je me lève… Avoir des enfants anéantie toute grasse matinée. Chose que je faisais ado. Et je dois dire que se lever à midi, c’est pas mon truc. Plus le temps de rien, sensation de gachis. J’aime rentabiliser mon temps. me coucher le soir en me disant que j’ai eu une bonne journée… productive.
    Pas besoin de berceuse en tout cas, je m’endors très vite…

  34. Vive les lits et les couettes.. . Lila, je peux citer plus souvent Marcel Proust si tu veux. (là je me suis abstenue)

  35. c’est étrange j’ai lu la fin de ton article au ralenti, un peu comme si tu avais réussi à me plonger dans le sommeil, je peux sentir cet état de bien être que l’on ressent en se levant après avoir dormi 12h..
    Et c’est génial, pour autant même si j’adore dormir, je considère aussi que c’est une perte de temps, quand on sait qu’un individu perd 3O ans de sa vie à dormir, moi j’ai décidé que je dormirais quand je serais vieille, après tout je n’aurais que ça à faire !!
    Mais j’ai un problème de sommeil dont je compte parler dans pas trop longtemps, c’est prévu l’article était en pause…

    Vu l’heure, bonne nuit !! 🙂

  36. c’est drôle, depuis quelques semaines, en voyant ma tête au réveil qui ne ressemble plus à celle de quand j’avais 20 ans, je me dis qu’il y a un elixir de jouvence dans le sommeil, dans la vie saine, équilibrée, bien rythmée… et pourtant comme pour plein de choses que j’aimerais entreprendre, je lutte chaque soir derrière ce petit écran, drogue des temps modernes, pour rien ou pas grand chose, à la recherche d’une présence, plutôt que d’aller me ressourcer pour que tout soit plus simple le lendemain… pour que ces cernes disparaissent… bonne nuit

  37. oh lala moi oci , jador dormir