Mad Martigan je t’aimeeeeu… Exposé sur les jeux de rôle

Alors donc comme ça, l’autre jour, je vais sur le blog de Cécile qui dit qu’elle a toujours 11 ans et qui demande ce qu’on fait comme truc de 11 ans.

Je m’en vais écrire mon petit comm’, et je ne sais pourquoi, impulsivement, paf, j’écris que je suis fan de Willow.

Et d’où? D’où ça m’est revenu? parce que j’avais oublié Willow. Complètement.

En fait, je sais d’où c’est revenu. A cause du feuilleton du jeudi. L’autre fois, je suis partie sur Ophélie alors que je ne voulais pas parler d’elle, et parler de mes copains et de leurs jeux de rôles. Il y a un rapport avec Mad Martigan. Dans le groupe, il y a en avait un qui avait appelé son personnage Benedict (nous avons là une référence aux Princes d’Ambre) et un autre Mad Martigan (là nous discernons une allusion à Willow). Peuh. Quel manque d’imagination. Mais comme moi je n’en manquais, pas, d’imagination, je suivais le jeu avec, dans l’ombre, au dessus de moi, Mad Martigan et Benedict.

Reprenons par ordre.

Qui est Mad Martigan?

Je parie que personne ne connait. C’est comme le vieux Excalibur… Aaaaaahh ,je ne parle pas des versions modernes, entr’aperçues à la télé… Non, j’arrête, Excalibur j’en parlerais une autre fois. Quand je parlerais d’Helmut Berger (qui ne joue pas dedans).

Alors Mad Martigan, et pas de digression. C’est le héros de Willow. Et Willow, qu’est-ce? Dans un monde merveilleux comme je les aime, dans le genre de celui de Shrek, mais au premier degré, règne une reine affreuse méchante pas belle, bouh ! qu’on la déteste. Elle a une fille jolie, dont on se dit dès le début qu’elle a un petit air drôlement sympatoche pour la fille d’une reine aussi antipathique. Mais chut.

Et une prophétie dit qu’une petite fille marquée d’un signe va délivrer le royaume de l’affreuse.

Et voilà qu’elle nait, la petite fille.

Et la reine veut la tuer. Mais la sage femme se barre avec, et la reine la poursuit et ça se passe mal pour la sage femme. On nous refait le coup du couffin sur la rivière arrêté par des roseaux. Pas de louve à mamelles, ni de princesse célibataire lavant son linge avec ses suivantes, mais…

Le bébé va être sauvé par un nain charmant (Willow, justement, c’est son nom) qui veut l’amener dans le monde des hommes pour s’en débarrasser (le bébé humain doit être élevé par des humains).

Mais la vie est dure pour les nains égarés dans le monde des hommes. Il a beaucoup moins de soutien que Frodon, à la base. Mais il rencontre Mad Martigan qui va l’aider. Mad Martigan, c’est Val Kilmer, avec des cheveux longs, une natte, même (alors moi les hommes à cheveux longs… mais pas en costume), une tunique longue, une épée, un petit air salaud, mais salaud de film américain, en fait il est super gentil… En tout cas super mignon.

Je ne vous dis pas la fin.

Il y a plus d’action que de fééries, alors que je me souviens d’un super film avec Peter Falk qui lit un histoire à son petit fils, c’est génial, il y a une licorne dedans (j’adore les licorne).

Voilà. je me sente toute. Toute je ne sais pas quoi mais toute. Il faut que je trouve Willow.

Si quelqu’un a le titre du film avec Peter Falk?

ça me replonge direct dans ma période héroïc Fantasy, celle où je désespérais de n’être pas, justement, la fille d’une reine magicienne. L’espoir de devenir une magicienne hors pair semblait mince, comme celui d’épouser un homme dans le genre de Mad Martigan.

Sauf si….

Sauf si… on s’invente un monde avec des magiciens partout.

Héhé.

Et c’est là le rapport avec mes copains. Laurent et Philippe.

Ils jouaient à des jeux de rôles.

Et donc, je fais un topo sur les jeux de rôle.

Le jeu de rôle est un jeu (ah!) où les joueurs endossent des rôles de personnages, pour leur faire vivre des aventures dans un monde imaginaire de type héroïc fantasy (médiéval avec fées, elfes, magiciens…).

Les jeux de rôle ont eu une grande époque, et je crois qu’il ne doit plus en rester beaucoup. Laurent et Philippe se considéraient un peu comme les Derniers Représentants d’Une Espèce En Voie De Disparition.

Le jeu de rôle auquel ils jouaient était Donjons et Dragons. Il faut d’abord un Maître de jeu, qui invente une aventure. Ensuite il faut des joueurs, et leurs personnages. Les mêmes personnages peuvent jouer dans plusieurs aventures.

Au début, on crée les personnages comme ça : on décide du nom des personnages et de leur alignement, leurs caractéristiques, classes et races.

J’ explique . Je commence par le facile : les caractéristiques sont : force, dextérité, constitution, intelligence, sagesse et charisme- tirées au sort; la race : humains, elfe, nain, et je ne sais plus quoi mais d’autres ; la classe : guerrier, magicien, marchand je crois, enfin je ne me souviens plus.

Donc on peut être un nain marchand, avec des points d’intelligence, de charisme, etc. A différents moment s clefs du jeu, le personnage devra utiliser son charisme, ou sa force, ou une autre caractéristique pour avancer. Dans une situation donnée, on fera des calculs compliqués avec les points de charisme ou de force du personnage, les points mis en jeu par l’évènement auquel se confronte le personnage, et des points tirés au sort avec un dé. Selon le résultat du calcul, le personnage aura surmonté ou pas l’épreuve.

Après il y a l’alignement. Là c’est métaphysique. Il y a bon ou mauvais, loyal ou chaotique, et après on panache. On peut être, par exemple, bon chaotique ou loyal mauvais.

C’est là que ça se complique. Je ne rentrerais pas dans le détail, mais l’un des joueurs furieux du groupe était un catholique pratiquant ( anecdote : par la suite, il rentra chez les Bénédictins, puis passa chez les Franciscains; mais comme il buvait trop, il fit une cure de désintox et maintenant il est en Afrique où il anime un centre de développement rural ; il s’énervait très vite, mais il était très sympa, dans le genre illuminé alcoolique) et il fulminait régulièrement qu’il y avait quelque chose de démoniaque dans le jeu car on ne pouvait pas être bon loyal, sinon on mourait tout de suite. Celui qui jouait Bénédict protestait, etc, et ils s’engueulaient tous à un moment. Mais comme en général je dormais dans le canapé au moment de l’engueulade, qui arrivait au milieu de la nuit quand tout le monde fatigait, les subtilités argumentatives m’échappaient. Mais l’idée, c’était que l »alignement loyal bon t’enlevait des points je ne sais plus où (par exemple tu en gagnais en charisme mais tu ne pouvait pas dépasser une certaine quantité en force, donc forcément, dans des combats face à des orques, tu étais désavantagé).

Ou un truc comme ça.

Donc il valait mieux être mauvais chaotique, quoi.

Voilà, et maintenant que vous avez tout compris aux jeux de rôle, demain je raconte la suite du feuilleton, ou pas, je me tâte.

(Le film avec Peter Falk et la licorne????)

Publicités

39 réponses à “Mad Martigan je t’aimeeeeu… Exposé sur les jeux de rôle

  1. princess bride bien sur!!!! avec ces RTI (les rongeurs de taille inhabituelle)
    c’est très conceptuel mai c’est culte pour moi!

  2. Ah et puis le bébé dans le willow c’était Enola Danan… et puis aussi ma phrase culte dans Princess Bride:
    « Hello, my name is Inigo Montoya, you killed my father, prepare you to die »…

    et c’est aussi depuis ce film que je sais que dans tout bon plan, il faut une brouette…

    Et maintenant fanette : défi fou: qui est l’acteur qui joue le role du sorcier chargé de ramener notre héros à lavie???? Ah ah!

  3. Princess Bride !!!!Voilà. Pour l’acteur je ne sais pas… j’ai oublié ce film.. je ne me souviens que de morceau… mais je sais que j’ai adoré. Me tape pas.
    Est-ce qu’il y a une licorne??? Ou c’est dans un autre film, mais lequel???

  4. Rhaaa Princess Bride…. ET il y avait aussi the neverending story !!!!! Putain aussi bien le film que le livre ont été culte pour moi ^^

    POur le jeu de rôle, je te trouve bien réductrice quand même, c’est pas si compliqué que ça 😉

    Silphi aka Silphirian qui fut un temps, fut un archimage haut elfe dans rolemaster ^^

  5. Silphi : mon approche des jeux de rôle est complètement empirique. Je mourais à la première aventure. Affreux. Il fallait calculer des tas de machins, et des orques déboulaient de partout. Comme je voulais absolument être loyale bonne, ça le faisait pas. Ou alors, (c’est ce que j’ai toujours pensé au fond de moi, et donc j’allais dormir sur le canapé), ils avaient une façon de jouer bizarre. Je me suis même demandé s’ils ne le faisaient pas exprès, mais ils ont essayé quatre fois de mettre dans le jeu, et je mourais tout le temps. Archimage haut elfe. Pff. Pourquoi on vieillit? c’était quand même bien (même si je mourais).

  6. Pourquoi personne connaît Princess Bride dans mon boulot, au fait? Ni Willow. Pff.
    Et the never ending story, absolument. Et j’ai lu Narnia avant le film, toc.
    Bon ,alors puisqu’on en est là.
    Je lance un appel au peuple.
    Je cherche un titre, je sais que j’ai lu ça (c’est l’inconvénient d’être une lectrice compulsive).

    Un roman anglais.
    Fantastique, mais pas héroïc fantasy, plutôt loufoque.
    Sur une île.
    Il y a un roi, ou un gouverneur.
    Des pauvres dans la ville basse.
    Avec des dessins genre de l’auteur, originaux.
    Plutôt rédigés fin XIXème, début XXè, ou années 30. Une ambiance à la Lewis Caroll + Narnia, mais grinçante.

    Est-ce que ça dit quelque chose à quelqu’un? je crois que c’était dans la collection « école des loisirs ».

    Je l’ai lu, mais on a du me le prêter, je ne sais plus…

  7. Je pense que ta table était bizarre quand même parceque Loyal Bon c’est un peu pénible à jouer mais ça se fait (on disait loyal con chez nous ^^). A l’époque où je jouais à donjon, j’étais chaotique bon, ce qui, en terme de roleplay, était beaucoup plus simple !

  8. moi c’est dans mon cerveau que c’est chaotique… j’ai jamais rien compris à ces trucs là…..

  9. Je rejoins Silphi : être Loyal Bon, c’est juste inconcevable…
    Être Loyal Bon, ça veut dire appliquer la loi stricto sensu, s’y conformer, voire réparer les entorses qui y sont faites… Alors supposons que ton supérieur hiérarchique te demande de faire un acte mauvais, comment vas-tu réagir ? C’est assez inextricable comme situation…
    Le plus souvent, il vaut mieux choisir chaotique bon : je fais le bien, à ma manière 🙂
    Par contre le livre dont tu parles ne me dit rien !

  10. Mais alors, il y a encore des gens qui jouent aux jeux de rôle?

  11. Willow me fait penser à la légende de Siegfried en version fille !

    C’est le genre de jeux qui me gonfle à un point …

    Désolée.

  12. Fanette je confirme, il y a encore des gens qui jouent aux jeux de rôle. Je ne le fais plus, mais il y en a autour de moi… même si ils n’ont plus trop le temps, entre le boulot et la famille pour certain.

  13. Ah Willow, je l’ai vu je ne sais plus combien de fois!!!!.Val Jilmer et sa femme étaient excellents. L’acteur nain aussi, il a joué dans Star Wars je crois (un ewok???). Ron Howard, j’aime ce réalisateur. Happy days, toute ma jeunesse.
    Nervending story, on a aussi à la maison. Ma fille de 8 ans , Zoé, est amoureuse d’Atreyu!!! Dans le genre, à l’époque, j’avais vu aussi le Legend de Ridley Scott, je revois encore la Licorne comme si c’était hier… Y avait aussi un truc avec des marionnettes, un fil d’animation, mais je ne me souviens plus comment ça s’appelait… ils avaient des grands yeux noirs, des oreilles pointus, des cheveux longs… un peu les minimoys de l’époque. Mais j’ai oublié ce que c’était???
    Pour les jeux de rôle. Jenfi et Manon sont fans puisque dans le monde de Wow et cie. Manon a joué à un jeu dernièrement qui s’appelle Le loup Garou je crois. Un jeu de cartes. Elle dit que c’est un jeu de rôle. je ne connais pas.
    Faut que j’aille voir chez Cultura si je trouve ce bidule???

  14. oops Val KILMER… bien sûr, et non Jilmer….!!!

  15. Les jeux de rôles??? Connais pas?

  16. Véro : le loup garou, le jeu s’appelle « Les Loups-garous de Thiercelieux ». C’est un jeu de rôle ultra-simplifié, mais dans l’absolu, oui, c’en est un, car tu joues un rôle (un villageois, un loup-garou, une sorcière, etc…).

    Et pour le film avec les marionnettes, si je ne m’abuse, c’est Dark Crystal !

    Et perso, je ne joue plus aux jeux de rôles, surtout parce que je ne fréquente plus trop les gens avec lesquels j’y jouais, mais si on me proposait une partie, je pourrais tout à fait dire oui 🙂

  17. marrant ton post !!! Bon, les jeux de rôle, je vois vaguement ce que c’est, mais Val Kilmer, je vois très très bien !!!!

  18. Willow …mais c’est mon enfance !
    j’l’ai reloué il y a peu !
    et j’suis retombée en enfance ……………….

  19. moi ce film c’est mon drame de l’enfance ! il m’a terrorisé !le début est hyer flippant !

  20. Merci Will!!! mais oui bien sûr, Dark Crystal!!!! Je ne sais pas si ça a bien vieilli, mais j’aimerais assez le revoir…?
    Pour le jeu, je viens d’aller voir sur le net, suite à ton tître. Merci. C’est bien ce jeu, ma fille vient de me le confirmer. Je vais tâcher de le trouver en boutique spécialisée. par contre, il faut être nombreux pour jouer.
    Merci!!!
    Amitiés…

  21. Willow c’est un chouette film. Et Val Kilmer est très beau. J’ai beaucoup aimé ce film. Très poétique.

  22. J’ai vu Willow des tonnes de fois et j’étais incapable de savoir le nom du héros LOL
    Merci Fanette!

  23. Je sais pas pôurquoi mais j’en garde un mauvais souvenir de willow, limite j’ai peur de regarder ce film.. sorry..;)

  24. ça a l’air compliqué les jeux de rôle… je préfère le cluedo !!!
    Sinon Val Kilmer, j’adore !!! Ron Howard aussi, j’aimais beaucoup Happy Days…

  25. Véro : il faut au moins être 8. Mais le jeu prend tout son intérêt à partir de 12. On y peut jouer sans broncher jusqu’à 18. Et même à plus avec plusieurs jeux. Et si tu connais qui sait mettre de l’ambiance en contant, ça peut VRAIMENT être sympa ! Il faut que les gens jouent le jeu par contre… Mais je digresse, je digresse ^^

  26. Cily et Lili : mais on a le droit de pas aimer Willow… Même Val Kilmer ne vous fait pas un petit effet?

  27. « Willow », c’est un peu « Le seigneur des anneaux » pour les petits nenfants, non ? Et dire que j’ai abordé l’Héroïc Fantasy avec Conan le Barbare ! J’avais bien aimé d’ailleurs et, à l’époque, j’avais même envie d’avoir des biceps comme ceux d’Arnold.
    Pour le film avec Peter Falk, je peux t’en conseiller un que j’adore – mais rien à voir avec l’Heroïc Fantasy ou Columbo -, il s’agit d' »Une femme sous influence » de Cassavettes. Voilà, voilà… 😉

  28. Ah, là c’est carrément autre chose !!!! (je me demande si je ne devrais pas faire un blog sur le cinéma). Cassavettes, mais c’est toute ma jeunesse (comme Willow, mais un peu plus tard). Moi aussi j’adore une femme sous influence, et il jour super bien, et Gena Rowland aussi. Mais c’est un autre style…
    De toute façon, Peter Falk est tout le temps génial. Même en grand-père qui lit un conte à son petit-fils.

  29. M’fait flipper ce film moi. Que des gens avec des têtes bizarres. Quand j’étais gosse je fermais les yeux une scène sur deux. 🙂

  30. Attends Willow j’ai encore ma VHS de l’époque, Mad Martigan et c’était le nom de la fille chevalier avec qui il sort??

  31. J’arrive après la bataille : loyal bon, c’est un peu chiant à jouer, je confirme.
    Et oui, il y a encore tout plein de gens qui jouent à des jeux de rôle 😀

  32. Mais non ils ont pas des têtes bizarres !!!
    Ori, je ne sais plus. C’est la fille de la reine pas sympa.

  33. Hum, un vieux souvenir, ce serait pas Sohra ou un truc comme ça la fille ? 🙂

    Sinon, moi c’est juste qu’on s’est éclaté à la surface du monde avec mes joueurs, mais comme Will, si on me propose une table sympa, je dirai pas non ^^

  34. Merci Will, va falloir que je refasse des moômes dis-donc, il en faut des joueurs!!!!… On va trouver. Je vais aller lui chercher ce jeu la semaine prochaine. Elle adore le médiéval.

    Je suis allée sur ton blog… hier soir…
    Belle virée avant d’aller dormir, merci…

    bye

  35. J’avais aimé ce film au cinéma , surtout l’arrivée dans le village de avec des nains partout ,génial !
    Qunad aux jeux de rôle ,mon dieu j’avais des copains qui y passaient leurs nuits , ils ne parlaient que de ça .
    c’était l’époque ou les jeux en réseau n’existaient pas ,certains faisaient des parties dont ils ne sortainent plus .J’avais oublié ,merci Fanette car ça reste de bons souvenirs ,mes années 85 , une époque que j’ai adoré .

  36. J’arrive après la bataille et tu as sûrement déjà la réponse, mais je viens étaler ma science 😉 !

    Le film avec Peter Falk qui lit l’histoire à son petit-fils, c’est Princess Bride, avec Robin Wright, j’adooooore !

    Par contre, pas de licorne dans Princess Bride, la licorne c’est dans Legend, avec Tom Cruise tout jeune !

  37. merci, Camille !! L’horreur, tu vois, c’est que j’ai vu tout ces films et je ne le sais plus !!! Car Legend, je l’ai vu, mais je ne me souviens que de la licorne!!!

  38. moi quand j’avais onze ans, j’étais folle amoureuse de Leonardo di Caprio. bein quoi, c’était l’époque de « Titanic » et la scène de la voiture me laissait bien rêveuse 😉

  39. et ben, et ben, alors on parle d’heroic fantasy, de jeu de role et tout et on ne dit rien sur warcraft, wow et autres jeux video mmorpg du style, mais c’est un vide incommensurable !!!! ça, c’est les ejux d’aujourd’hui et oui, ça rend débile, mais c’est ça qu’on aime !!! willow a coté c’est de la petite bière… même si c’est bien, tout comme coeur de dragon, eragon, etc…