Pierre-Henri au café 2

Bon, alors les évènements ayant déjà eu lieu, je ne peux pas modifier le rendez-vous, je dis ça pour toutes les suggestions que j’ai eu : le Fl*nch, le M*cD* et le kebab.

Mais je songe à un chinois, parce que si je ne suis pas une fan des trois sus-cité, je suis une aficionados des chinois, et j’en connais un super cheap rue Rambuteau….

Quoiqu’il en soit c’est au café que nous sommes allés.

Mais avant, il faut que je fasse une sérieuse mise au point sur Pierre-Henri.

Enfin, dans la mesure de mes moyens. Je veux dire par là que vu la mutabilité de mes humeurs vis-à-vis du personnage, je fais ce que je peux.

Bon, d’abord un point : au début, quand on ne connaît pas les gens, on peut les voir comme des clichés. Donc j’ai présenté Pierre-Henri comme un cliché. La voiture, pas de métro, les lunettes de soleil, la chemise col ouvet ou le polo, la veste. Pompes : chaussures bateau, des S*b*g*, je, euh, je ne connaissais pas la marque, je ne savais pas qu’il y a UNE marque. (Je n’ai pas nécessairement un dent contre les marques, il y en a qui sont vraiment de bonne qualité et bien et chic et tout et puis quand on a des faibles pour les palaces, on ne fait pas sa chipoteuse sur les marques), ou des chaussures de ville sûrement de marques mais il m’a pas dit, j’aime mieux pas savoir, on y va doucement.

Mais après quand on connaît les gens on atteint la limite du cliché.

Il ne fonctionne plus.

Or, Pierre-Henri, bien que monstrueusement maladroit et plouquement riche, n’est pas un mauvais homme.

Il est d’une horrible et enfantine sincérité (et qu’on ne vienne pas me dire que je dois être amoureuse de lui là maintenant tout de suite, je ne le suis pas, ni de Ben, qui est aussi très gentil). Donc, ce con, quand il m’a dit qu’on ne devait pas souvent m’emmener dans des endroits comme ça, eh bien il était content comme un idiot de m’emmener dans un endroit qui me plaît parce qu’il m’aime bien.

Il était content et fier parce qu’il peut faire ça parce qu’il a de l’argent.

Ben oui. C’est con, c’est brut de décoffrage, et j’ai toujours du mal à l’avaler, mais c’est vrai.

J’ai du tomber sur le seul neu-neu bling-bling du coin. Je dois bien avouer qu’il est attendrissant. Donc maintenant il veut me faire faire le tour des palaces parisiens pour que je sois contente (et que je l’aime bien, et que je tombe amoureuse de lui, on le voit venir, mais il faut bien reconnaître que quelqu’un qui se donne du mal pour faire plaisir, n’est pas nécessairement antipathique… En fait, lui, il est juste agaçant comme un Saint-Bernard…).

Bref, on s’est donc retrouvé dans un café. Je me sentais bête, dans la mesure où avec mes copains on va au café ou dans une brasserie, on discute longtemps et tout va bien, on ne se pose pas de questions, on le fait et c’est tout, mais du coup, j’y suis allé en me disant « mais qu’est-ce que je vais faire? De quoi on va parler? De quoi je parle d’habitude? » ce qui n’est pas bon signe.

Je suis arrivée avant lui, et j’ai attendu.

Il n’arrivait pas.

J’ai commencé à être de mauvaise humeur, et toutes mes mauvaises pensées à son égard sont remontées. J’ai commencé à me faire un film. A être de mauvaise humeur.

Et puis il est arrivé. Je faisais la gueule. lui pas. Au bout d’un moment je lui ai dit qu’il était quand même super goujat. Il s’est décomposé, sur le mode « mais qu’est-ce qu’il faut que je fasse pour lui plaire, cette nana est un monstre. ».

– Tu es en retard, lui ai-je dit.

– Mais non. Tu avais dit 17 heures.

– Non, 16 h 15 – 30.

– Mais non !!! (il avait l’air sincère, j’ai eu un doute).

– Si, ai-je insisté fermement.

Et là il me sort son portable et trifouille dans ses SMS, me montre le SMS, et , oui, il avait raison. 17 heures, c’était écrit.

– Regarde celui que tu m’as envoyé, suggère-t-il.

– J’ai oublié mon portable chez moi, ai-je répondu en essayant de prendre un air dégagé mais en faisant encore plus la gueule, je me sentais nulle et j’ai toujours l’impression que je loupe tout avec lui.

Il s’est marré, et comme je ne me marrais pas du tout, il m’a fait remarquer que si lui se marrait de s’être fait engueuler pour rien, je pouvais me marrer de l’avoir engueulé pour rien.

– Mais je ne t’ai pas engueulé, ai-je protesté, en sentant confusément qu’un peu de mauvaise foi par dessus tout ça ne pouvait pas faire grand mal.

– Oh ! Mais tu ne t’es pas entendue.

– Pas du tout, j’étais juste un peu… bon.

Comme je culpabilisais je me suis jeté à l’eau et je lui ai dit que je m’en voulais et que je me trouvais injuste avec lui. Je lui ai suggérée qu’il arrête d’appeler une emmerdeuse comme moi.

– Mais tu n’es pas une emmerdeuse, m’at-il dit, en me souriant gentiment. Et puis tu sais comment te faire pardonner…

– Oh, la vache, lui ai-je dit, là tu es lourd.

– Mais sincère.

– Mais lourd!!!! Bon qu’est-ce qu’on fait?

– On boit un café, on a dit, non?

On a bu un café en regardant par la vitre. Dehors, il y avait des voitures.

Quand on est parti, il a dit :

– Eh bien, tu m’as emmené dans un café. Mais tu sais, j’avais déjà bu des cafés dans des cafés. Ou des bières, même.

– Des cafés, ai-je précisé, que le monde entier nous envie.

– Mais que le monde entier vienne y boire des coups. C’est juste que j’aime bien le (***), et toi aussi d’ailleurs.

– Heureusement que tu es là pour m’y emmener.

– Sans toi, c’est moins bien. (et avant que j’ai eu le temps de dire ouf, il ajoute : ) je sais : je suis lourd.

Et moi, évidemment : Mais sincère, c’est ça?

Et on rigole.

Il progresse. Il se décontracte. Toujours les mêmes pompes et les chaussures. Mais bon.

Demain, je refais un point sur Lui. (Lui, Lui, pas Pierre-Henri désigné par un pronom de rappel).

Publicités

31 réponses à “Pierre-Henri au café 2

  1. quelle chute!quelle vie compliquée: Lui m’intrigue aussi: je suis nouvelle sur ton blog et j’ai lu quelques articles dans lesquels tu parlais de Lui et de sa copine très sympa: ils sont toujours ensemble? même en la connaissant tu as envie d’être avec Lui (le veux tu vraiment de toute façon?)
    Pour PH, c’est terrible mais c’est un bon exemple du mec tellement maladroit qu’il en devient attendrissant: tu me fais presque craquer pour lui…

  2. PH est sans doute maladroit et bling bling … mais tu continues de le voir … ça prouve que tu es une fille qui aime laisser sa chance aux autres … ou peut-être qu’il est tout simplement lourd et que tu ne sais pas résister … résister à un café ou au palace … je ne parlais pas de plus …

  3. Pourquoi continue-t-il à le voir ? C’est que quelque part tu envisages peut-être quelque chose avec lui, sachant que lui te veux… 🙂
    D’un compliqué tout ça !!
    Et histoire de compliquer le tout..pas de nouvelles de Tim ?? Il a soudainement disparu de ta vie comme ça ??

  4. Mheu il est juste jeune non ?

    Par contre, faudrait qu’il apprenne vite fait le cynisme parce que je suis pas certain qu’être ingénu soit une bonne option de survie pour lui ^^

  5. il a l’air gentil ce garçon…

  6. Mouais, visiblement être ingénu mais avoir de l’argent permet de s’en sortir… Bon de toute façon on a pas toutes les cartes en main, donc je ne dirais rien de plus.
    Après tout je ne le connais pas.

  7. oué, il sait se rattraper je trouve le salopiaud hein….
    hé hé
    en fait c’est dur de mettre des comm, j’ai envie de te demander prkoi tu le revois, pourquoi tu t’entetes à les voir ces mecs mdrmdr, mais c’est marrant, tu peux dresser d’eux un portrait où on les déteste et le post d’après on les trouve attendrissant…. t’es trop forte dis moi!!!
    et le ptit jeune, disparu à jamais alors dans le bordel de sa chambre???

  8. les hommes ont le chic pour faire ce genre de « compliments » et après ils s’étonnent qu’on boude !
    les pieds dans le plat !!!!!!

  9. moi je le trouve attendrissant ce pierre-henri…

  10. Désolée Fanette mais force est de constater que… IL EST TROP CHOU

  11. Julie : C’est parce que je vais trop vite dans mes descriptions, je vais faire des efforts.. pour être plus précise.
    Justement, le petit jeune : je vais bien réfléchir et relire ce que j’écris pour dresser un tableau « fidèle », enfin le plus possible.

  12. Donc faut pas se fier au apparence?!
    Il a l’air chou quand même!

  13. Il a pleins d’idées reçues, enfin c’est l’impression qu’il donne, mais au fond il est sympa, disons, il a bon coeur…

  14. Je me suis dit en te lisant qu’il ne faut pas juger les gens sur la mine, il vaut mieux leur donner une deuxième chance, tout de même…

  15. Ouais… mais il y a des gens qu’il vaut mieux fuir et c’est tout…

  16. c’est mignon, fais gaffe parce que les garçons on a beau avoir l’air d’être de cons, quand on se fait tirer les cheveux par une fille on se barre vite, vite fait.
    et puis si il te saoule, abuses de ses sous et barres toi

  17. Ca va se terminer par un mariage, cette histoire 😉 Tu crois que le jour J, il portera ses fameuses chaussures 😉

  18. Je n’aurai que deux mots : bon courage.

  19. je crois qu’il gagne à être connu… de nous.
    Pauvre PH, quand même, il a l’air amoureux.

  20. On se croirait un peu dans un film , ton P H me rapelle Philibert dans « ensemble c’est tout  » un peu balourd mais surement tellement sincère .De toute façon , tu l’aimes beaucoup sinon , tu ne passerais pas tant de tant avec lui et surtout écrire tes rencontres ..alors on attend la suite !

  21. Bon je n’aime pas les chaussures bateau, mais ce n’est point un critère de selection!
    Il a l’air sincère, attendrissant ce Pierre henry!

  22. Ta façon de t’exprimer me fait beaucoup sourire tant c’est spontané et plein d’humour !!!! Un vrai régal que de te lire !!!! Si Pierre-Henry veut te chouchouter et t’offrir des choses inabituelles qu’il peut se permettre de faire avec son argent, alors pourquoi hésiter. Il a quand même l’air sympathique, sincère et est certainement généreux !
    Bon 1er mai et tout plein de bonheur à toi Fannette !!!gros bisous ensoleillés

  23. unefilleordinaire

    ahah, moi j’attends la suite, je ne me prononcerais pas :p

  24. Il est bizarre, ton type, non? Un peu tête à claque mais sympa.

  25. Oui, moi je suis comme Julie, je veux un point sur Tim !!!

    Parce que les garçons riches, (trop) gentils et (trop) serviables, c’est bien, mais seulement si c’est des princes charmants… ou des amis gays, tiens, ce serait pratique.

    Mais tu n’as pas parfois des envies de jouer les marieuses/entremetteuses ?
    Si ce P-H est un garçon bien, sachant que tu connais des filles bien… Ça pourrait être amusant – que tu endosses ce rôle, ce ne le serait pas forcément pour toi, mais pour nous vers qui tu l’écriras…

  26. Fanette, j’adore tes histoires ;))))

  27. Salut !!!! je reviens. Un point sur Tim : c’était au programme.

  28. bon alors dis à PH que pour les chaussures c’est plutôt Angélina vendome et pour les lunettes le président Royal belleville dans le 13ième…indubitablement 🙂

    oui c’est beau les voitures…heureusement il existe quelques palaces en région parisienne au milieu de la foret où on ne voit que les oiseaux cui cui cui , je peux envoyer des adresses à PH 🙂

  29. dans quelques années, les bateaux, ce sera à la mode, il est juste en avance sur son temps, ce garçon !

  30. C’est marrant cette relation. Tu n’as pas mis sa photo car tu n’en as pas mais juste des accessoires qui lui ressemblent…. Il te prend pour sa soeur peut être ?

  31. ohlàlà ! il y croit, il y croit juré craché certain…t’as intérêt à faire une mise au point sur ses pompes à gland très vite…sauf si…bien sûr…bonne suite en tout cas 😀