Sangria au vin blanc

Sangria au von blanc !!!ai-je écrit hier, et pourtant je me suis relue, mais jamais assez!! et ça m’a échappé.

Alors, pour les adeptes de sangria au vin blanc, je précise qu’elle se relève au rhum et que pour que ce soit joli, on ne met que des fruits blancs dedans : raisins, melon gallia, pomme, poire, etc.

On la sert dans des bassines, à la louche.

Pour être honnête, il y avait une vague ambiance beauf, mais suffisament légère pour que ça passe. Et d’ailleurs à quoi reconnait-on l’ambiance beauf?

Hein?

Et donc nous revînmes non pas le soir même dans la guimbarde de Marine et Juju, mais le lendemain. Car en effet, le soir, il était tard. Et on ne conduit pas quand on a bu. Marine et Juju extrayèrent (je ne suis pas certaine de la conjugaison ; avec un peu de bol c’est un verbe déponent, mais je l’emm….) ou extrirent/ extrayurent? de leur voiture (il a qu’à pas être déponent, ce verbe ; ce soir je suis allée aussi voir des amis et j’ai bu pas de la sangria au vin blanc, mais des trucs et la conjugaison, eh bien, elle doit être SOLUBLE DANS L’ALCOOL ; c’est mal, hein? Mais je m’en fous ; d’un côté, si la conjugaison n’était pas soluble dans l’alcool, ça ferait quoi? Je conjuguerai bien mais on ne comprendrait pas mieux), ils SORTIRENT de leur voiture des matelas et plein de gens dormirent dessus. Moi, je dormis (dormis, c’est-à-dire juste dormis) tendrement avec Tim dans la véranda, sur des matelas qui s’y trouvaient déjà, dans une ambiance délicieusement indienne, avec un chouïa d’arabe (les lampes).

Le lendemain la lumière nous réveilla et laissant Tim ronfler (ou quasi) je m’en fus fureter dans la cuisine et tombai sur Marine, très en forme, occupée à faire le café. Et pouf, on discuta un coup, sympa. Elle avait une grande liquette avec des lapins roses dessus. Je mesurai avec envie son non conformisme. Je n’aurais jamais osé aller chez des gens avec des lapins sur une liquette. J’en ai une à fleurs et j’ai un peu honte. des têtes de mort, des insultes en anglais : vas-y. Mais le lapin rose et la fleurette? Devant Marine occupée à me raconter ses déboires dans une boîte de nuit grecque, je compris que j’avais tort. Il fallait contextualiser le lapin rose. Marine le contextualisait super bien.

Après avoir fait le café, Marine se lança joyeusement dans la vaisselle (qui semblait moins importante que la veille : quelqu’un avait eu une insomnie pertinente? ) et je l’aidai.

Puis tout le monde commença à s’éveiller. Moins sympa. Tim émergea bon dernier, un oeil ouvert l’autre fermé. Café, café, café.

Puis il fallut partir, nous rentrâmes avec Marine et Juju, Tim retombant endormi sur la route. Du coup, exaspérée, je prétextai un rendez vous et leur demandai de me laisser porte d’Ivry. Ce qu’ils firent, un peu surpris.

Publicités

15 réponses à “Sangria au vin blanc

  1. Eh bien!! Il ne tient pas l’alcool ou il est paresseux?

  2. toujours avoir un Bescherelle sous la main fanette 😀

  3. c’est bien un homme …

  4. Exaspérée parce qu’il dormait ?
    Il a du être plutôt surpris, quand il s’est réveillé et que tu n’étais plus dans la camionnette !

    Ambiance beauf : blagues salaces, rires gras ? Tapes joviales dans le dos ? Shorts hawaïens ??

  5. Mais le pauvre !!!

    Il devait récupérer… Souviens-toi ! Tu as dit toi-même qu’il avait « agi »…

    OK, je suis méchant…

    Et grâce à toi, j’ai appris ce qu’était un verbe déponent !
    Tu es trop forte, Fanette, de nous culturer sans qu’on s’en rende compte.

  6. La parenthèse de conjugaison m’a bien fait rire :)) Beschrelle oui… d’ailleurs, il est chez moi… sur une étagère ?! mais où ?

  7. Ah, les lendemains de fêtes !!!! pas toujours rigolo !!

  8. C’est quoi au juste, l’ambiance beauf? Parce que quand on fait un barbecue, par principe, ça ne vole jamais très haut non plus..

  9. Une ambiance beauf c’est quand les gens picolent et font rapidement des blagues de cul, non ? ou alors être beauf c’est s’amuser sans peur du jugement des autres ?
    Beauf c’est le contraire de snob. Et je ne crois pas qu’on s’amuse beaucoup dans les soirées snobs. En tout cas, je ne m’amuserais pas.

  10. Bah pourquoi tu t’agaces parce qu’il s’endort? 🙂

  11. L’ambiance beauf, c’est quand les types se mettent à parler de leur voiture ou de leur portable (ou de leur APN tout neuf) et les filles de leur cuisine (ou portable ou APN ou nouvelle robe) mais au premier degré, en se vantant. Mais là il n’y avait qu’un seul mec content de sa voiture. Et il s’est fait chambrer par tout le monde.
    Pas contente qu’il dorme parce que j’avais envie, pour remonter la pente, qu’il parle, qu’on rigole, je ne sais pas.

  12. Extraire ça va avec traire. Un verbe qui n’a pas de passé simple.

  13. Ne t’inquiète pas Fanette, moi j’ai déjà eu à réveiller mon mari et son neveu invités pour voir un Woody Allen ( j’adore Woody!) à une occasion exceptionnelle et de ma poche (un peu égoiste aussi, j’aime bien quand c’est lui qui n’invite); Ils ronflaient tous les deux dans leurs siège près de moi. Je les ai sécoués lorsque la salle de cinéma à commencer à se vider à la fin de la projection…

    En parlant de barbecue, j’en ai un ce soir. Je te promets d’enregistrer tous les scoop.

  14. Mais enfin!!! (Les scoops et leurs sièges)

  15. Tu râles parce qu’il dort ?
    heu, je ne te suis pas !

    Si toi tu avais eu envie d’un petit somme ? sans doute qu’il t’aurait proposé de dormir ta tête reposant sur ses genoux !

    Le pauvre, tu lui mets une de ces pressions ! même ta nouvelle copine n’a pas compris ce qui se passait. Zen, fanette, zen.

    feras-tu un petit effort la prochaine fois ?