J’aime pas les cartes bleues

J’aime pas les cartes bancaires. Ce sont des outils, non pas commodes pour les usagers, mais pour les banquiers. Si vous avez les poches vides, vous n’achèterez rien. Si vous avez une carte de crédit, ou même seulement de paiement, vous serez tenté d’acheter. Et votre banquier videra votre compte, en vous demandant de lui dire merci. Car il vous vend de l’argent, il vous vend les moyens de dépenser plus, et il faut lui dire merci.

Certaines personnes arrivent à résister à la tentation, peut-être n’éprouvent-ils pas de tentation. Pour ma part, je laisse ma carte à la maison, le plus souvent (c’est très pratique). (j’ai une carte pour les fois où je dois louer des voitures, et le fait est que ma carte a quatre mois, c’est dire…)

Si je n’aime pas les cartes, c’est vraiment en raison de leur place dans ce système que je voudrais pas détruire par la force, car je ne suis pas une révolutionnaire du tout, et puis la force, il faut crier, se battre, pas mon style, mais que je n’aime pas.

C’est un instrument, mais je crains que l’instrument ne parasite l’usager. J’ai vu chez des amis de Pierre-Henri des concours de carte bleue. Et au boulot aussi, avec Paat et Marc. Car il y a du degré dans la carte bleue. Il y a la carte bleue du pauvre, et celle du riche. Bon, moi, on oublie; c’est une carte de retrait (la loose). Dans ma logique à moi, dans ma famille où certains sont discutables, l’argent c’est pas mal (je confirme : ça a de gros avantages annexes), mais l’argent réel, l’argent qu’on a, le vrai. Pas les potentialités argentières. Par exemple, moi j’en ai peu, mais j’ai la chance de bénéficier de temps en temps des retombées de celui des autres. Je garde donc un silence courtois sur l’argent, je serai malvenue de cracher dans la soupe (et si quelqu’un veut me donner un bol plus grand, je prends). D’ailleurs, dans ma famille, ils font aussi des concours de carte bleue, mais plus discrètement (style catholique, avec des airs de vieille fille ; je sais que c’est hypocrite, mais le truc c’est que ça me fait rire).

En tout cas Pierre-Henri a une carte bleue de très riche. Paaaat aussi, mais pas Marc. C’est pourquoi je préfère Marc. Marc préfère ne pas avoir une autorisation de dépenser trop grande. Imaginez la ringardise du truc !!!! Dans deux secondes, il va parler de prudence. Voire (bouchez vous les oreilles) d’économies, vous savez, le bas de laine. Argh. La négation du système actuel. Le cochon rose (moi j’en ai un ; l’étendue de ma ringardise : je mets des pièces ou des billets, en début de mois les billets, dans mon cochon et je l’ouvre en fin de mois pour aller au restau ; j’ai honte ; mais ça marche ; je sors toute gaite et je vais au restau avec une copine et un copain avec mes petits sous économisés ; et pas mécontente car il y en a qui n’ont pas de petits sous économisés).

Ouais. Et je mange du pain beurré et de la soupe. C’est horrible. Heureusement que j’ai un blog. A qui, dans le monde réel, pourrais-je confesser des tares aussi atroces?

Bon, mais comment fais-je pour dépenser des sous quand j’en ai plus? Car je sors toujours avec dix ou vingt euros, j’oublie de prendre plus. Je ne pense jamais à l’argent : eh bien, j’emprunte des sous aux gens avec qui je sors.  Ce qui ne m’oblige à dépenser des sous qu’avec des gens sympas : une bonne politique.

(Quand je vais au restau et que c’est un mois à sous, je bois du vin ; dernièrement du Brouilly Vieilles Vignes ; parfois j’achète du saumon et du champagne et j’invite des gens chez moi : vive le cochon rose).

(Et d’ailleurs, j’ai raison de ne pas croire dans le système ; je me demande si je ne vais pas mettre mes sous dans une chaussette dans mon armoire : vu ce que les banquiers en font… et si j’achetais des pièces d’or pour ma chaussette?)

Publicités

24 réponses à “J’aime pas les cartes bleues

  1. Je n’ai pas de carte de crédit, juste une de retrait. Aux États-Unis, c’est impensable, ça se voit que je suis une étrangère. L’intérêt de la carte de crédit, me dit-on, n’est pas nécessairement de dépenser de l’argent que l’on a pas ; c’est de montrer à son banquier qu’on est capable de ne pas dépenser plus que ce que l’on peut, de payer rubis sur l’ongle à la fin du mois, pour avoir un bon score de crédit, qui accumulé sur plusieurs années permettra d’obtenir un prêt pour acheter une voiture ou une maison (si tu ne possèdes pas ta propre voiture ni ta propre maison tu n’es qu’un clochard, évidemment). La différence entre bien gérer son crédit dont on n’a pas besoin et ne jamais tomber dans le rouge sur sa carte de retrait m’échappe, en fait, mais il n’échappe bien évidemment pas aux banques qui espèrent que le crédit sera mal géré et fera plein de petits pour eux.

    Bref, j’ai une carte de retrait que j’utilise plus volontiers que de l’argent liquide (surtout parce qu’il n’y a pas de monnaie à attendre ni à recompter), mais je crois que je te comprends.

  2. moi non plus je n’aime pas la carte bleue!!

  3. moi je n’ai pas la philosophie carte de crédit. je m’explique. j’en ai une, j’en suis fort aise. elle est sympa, car depuis qu’elle est la, je n’ai plus de monnaie. et j’ai pas besoin de prévoir un achat. mais depuis que je l’ai, soit environ…. 5 ans… bein j’ai jamais été à découvert plus que 100 euros. et j’en suis fiere. en fait elle me sert à dépnser uniquement l’argent que j’ai, c’est tout!

  4. J’ai déjà vu ces combats de carte bleue. Je trouve ça passablement écoeurant.

  5. A l’inverse, je militerais plutôt pour la Carte Bleue (enfin noire de préférence). Plus de pièces, plus de billets, plus besoin de passer au DAB, plus rien qui ne déforme les poches, juste 10 grammes de plastique pour se simplifier la vie chez la boulangère. Et si on en complétait la puce avec sa carte d’identité, son permis de conduire, son carnet de santé, son livret de famille, son accès parking, son forfait de ski, sa liste de courses, sa clé de maison, là on toucherait vraiment à l’optimisation.
    D’un autre côté, ce serait la fin programmée de vos sacs à main Gérard Darel, les filles, et ça, se serait la révolution en marche …

  6. Fanette, un antidote à la baisse du pouvoir d’achat.
    Moi aussi je suis pour la chaussette… ça les remet à leur place les banquiers quand on leur dit ça.

  7. Ma carte (qui n’est pas une carte de crédit, mais une VISA a débit immédiat) est ma meilleure amie… Quand je suis triste, elle sait toujours me consoler!

  8. Quoi qu’il arrive, ton meilleur banquier, c’est ton matelas, le pain, bien-entendu que ça se mange avec du beurre (salé, of course), et le Brouilly, ça déchire.

  9. A l’inverse, je serais plutôt pour la Carte Bleue (disons noire, tant qu’à faire). Plus de billets, plus de pièces, plus besoin de passer au DAB, total facilité de la boulangère à l’agent immobilier. Et tant qu’à parler d’optimisation, ajoutons à sa puce une carte d’identité, un permis de conduire, le carnet de santé, la clé de la maison et du parking, l’abonnement au Ken Club, la liste de courses, le forfait de ski, bref tout ce qui pourrait amener à court terme la disparition de vos sacs Gérard Darel les filles …
    Enfin, pour autant que cette perspective ne soit pas trop révolutionnaire …

  10. Bon ben on dirait que WordPress n’aime pas mon comm …

  11. Ah si, on dirait qu’à la 3ème tentative ça marche finalement …
    (mais que ça ne reproduise par, hein …)
    🙂

  12. Dingue ce que je parle bien la France moi … Manque même des mots dans mes phrases. Je vais me recoucher. Bonne journée à tous.

  13. Tout est affaire de volonté :
    On peut avoir une carte de crédit (c’est pas la même chose qu’une carte bleue ? C’est quoi la différence ??) et ne pas dépenser plus que l’on gagne.
    Et on peut ne vivre qu’avec du liquide, et dépenser plus que l’on a (emprunter des sous à droite à gauche)…

    Donc rien ne vaut la rigueur budgétaire ! Vive Barre, Vive Bérégovoy ! 😉

  14. hihih… on dirait que tu as… 80 ans sur ce post :))) mdr !
    Ben non, moi j’ai une CB depuis l’âge de ….PFFF… 16 ans (je dirais pas combien d’année ça fait…) ! la carte de retrait c’était à 14 ans… donc, suis rodée…. et jamais dans le rouge, je gère 😉
    En revanche, quand j’ai du liquide, c’est dément, mais je dépense + jusqu’à plus rien au fond du porte monnaie… Donc, jamais de liquide 🙂 enfin presque… puisque de ttes manières c’ets jamais pour longtemps….

  15. Krazy Kitty : Je suis un clochard… zut alors.

    Charlemagnet : je crois qu’on doit être quelques uns.

    Julie : Mais tu fais comment pour le pain? (sans monnaie)?

    Sheily : Elle sait toujours te consoler…? Mon coeur saigne, là.

    Bernie : Du Brouilly, du pain, du fromage , c’est mieux que le beurre avec le vin ; mais le beurre avec la souuuuupe !!!

    Aude : oui, les combats de carte bleue, c’est toujours la même histoire : j’ai la plus grosse.

    CéD : WordPress est méchant, hein… Bravo pour ta constance…

    Angelina : Chez moi, pas de baisse du pouvoir d’achat. Ce qui se paie à moins de valeur pour moi. Pourtant, je sais que c’est primaire, mais c’est comme ça.

    CéD : tu as trop vu des films de Sf, toi.

    Didou : absolument, mais ce que je n’aime pas c’est le banquier derrière la carte bleue, celui qui te « prête ».

    Marigaz : c’est marrant, parce que je te comprends quand je te lis. J’adhère, même. Et quand je regarde ma carte bleue, je bloque. Quand je dois vivre ce que tu racontes, je ne peux pas. D’où vient le blocage, je ne sais pas. 80 ans tu es vilaine là…

  16. Comme toujours, le but est de pousser les gens à la consommation. Et la carte bleue est géniale pour ça puisqu’avec elle, le paiement est indolore. C’est encore mieux avec les achats sur le net Comme on ne les a pas tout de suite, on a l’impression de ne pas dépenser.

  17. T’es vachement philosophe toi !
    Dans la vie j’ai choisi de faire ce que j’aimais c’est dire si j’ai pas de fric : alors une carte bleue, ne m’en parle même pas !!

  18. Pas de carte, point de soucis, enfin moins de soucis LoOl …

  19. oh c’est affreux les cb!
    je déteste avoir de l’argent sur moi par peur du vol ou de perte mais hélas la cb amène à ce que je dépense plus que ce que je n’ai!

  20. Moi je trouve ça sympa, clochard, vient, on va se trouver un pont !

  21. viens, pas vient, évidemment

  22. hmmmmmmm j’adore le pain beurré et la soupe de 9 légumes avec des croutons de pain au fromage…
    Par contre, ça fait 2 mois que je ne travaille plus et je fais gaffe aux dépenses, c’est dur de se faire plaisir quand tu sais que tu pioche un peu dans le vide.

  23. Krazzy Kitty, il fait froid, là, sous les ponts…

    Solène, ça va pas de parler de ça, j’ai faim maintenant !!! Souuuupe….! Souuuupe!!!! Croûtons !!!

  24. Ma carte bleue moi il y a plein de magasins de fringues qui veulent sa peau (de plastique). Du coup elle chauffe des que je me rapproche de Lafayette VO