Au boulot

Bon, là, on va reparler de Lui.

Les choses évoluent ; doucement ; il faut dire que moi aussi j’évolue. je commence à en avoir marre.

Déjà, j’ai noté de la lassitude et des trucs pas cools entre Sandrine et Lui.

Alors, pour ceux qui ne suivent pas, je récapitule Sandrine et Lui. Moi, je suis amoureuse de Lui (quoi qu’il y a beaucoup à en dire ; depuis le temps ; je me demande si ce n’est pas seulement l’idée que je m’en fais ; je suis un peu perdue ; ce qui demeure, c’est l’effet qu’il me fait, en brut : un coup au coeur à chaque fois ; ça fait un an que je rougis quand je le vois ; il y a quelque chose, non?).

Lui n’est pas toujours hyper aimable, mais il est surtout lunatique. Un coup charmant, un coup pas.

Il sort avec Sandrine. J’ai entendu parler de mariage l’année dernière ; et puis, plus du tout, mais vraiment pas un mot depuis mai ou juin derniers ; pas un mot ; c’est très bizarre. Sandrine est une jeune fille blonde, jolie, tout d’abord charmante avec moi, trop charmante, le genre qui VEUT devenir votre copine, c’est suspect, mais je me suis laissé faire ; lorsqu’elle cesse d’être charmante, et de vouloir faire votre conquête, elle a les caractéristiques habituelles de la fille gâtée : elle a régulièrement de beaux vêtements, avec l’argent de papa, ou maman, mais elle se plaint : ils auraient pu être moins radins ; ils lui ont acheté les pompes mais pas la jupe ; c’est agaçant. Elle a aussi un façon de bouger, que je trouve pénible, avec trop d’assurance, de grands gestes, comme si tout le monde était à son service ; l’année dernière, elle terminait des études, dans le domaine juridique ; des études tout à fait convenables, mais je connais des gens qui ont fait mieux ; elle a fait un stage cet été, et depuis, on ne peut plus lui parler : elle s’est un peu coupé les cheveux, elle a légèrement modifié sa garde robe, et elle joue à la working women ; elle parle comme si elle avait tout vu ; je l’ai, en fait, assez peu vue depuis sa fin d’études, mais les rares fois où cela s’est produit, je l’ai trouvé insupportable, alors qu’auparavant elle était plus marrante. Elle ne sourit plus ; elle parle sur un ton péremptoire ; et même si elle n’est pas précise dans ses remarques, on sent qu’elle est une femme d’expérience et qu’on ne va pas le lui faire, à elle. Quand elle m’a vu, en septembre, de retour de son stage, elle m’a regardé avec ahurissement : Tu travailles ENCORE là? Or, je suis arrivée l’année dernière, et je n’ai pas envie de changer  : enfin si, un peu, mais pour toutes sortes de raison, ce ne serait guère raisonnable.

Bref, Sandrine, jadis plutôt charmante, a évolué de façon plutôt désagréable.

Par ailleurs, ça n’a pas l’air d’aller au mieux entre eux : j’ai entendu des conversations agacées au téléphone, et les trois fois où Sandrine est venue le voir, elle est repartie visiblement fâchée ; ce qui a provoqué l’hilarité de notre voisin, Hichem, qui vient me voir en roulant des yeux, et en disant, en accentuant volontairement son accent d’Afrique du Nord : Ouh ! pas contente la dame !!

Du coup, ça relance le truc.

Oui, ça relance : j’avais des scrupules : ils sont en train de dégringoler.

Publicités

13 réponses à “Au boulot

  1. Bon espérons que Sandrine ne soit plus qu’un lointain souvenir.

  2. Ah j’avais oublié, j’aime beaucoup cette précision « depuis le temps ; je me demande si ce n’est pas seulement l’idée que je m’en fais »
    Ta lucidité t’honore.

  3. Peut-être que c’est juste le genre de garçon qui a un effet monstre sur les hormones mais qu’en réfléchissant bien, on ne vivrait pas avec… C’est chimique, quoi ! (ce qui expliquerait le rougissement)
    Quant à Sandrine… Si elle VEUT être copine, n’est-ce pas pour surveiller de potentielles rivales depuis une position privilégiée ?
    Diantre, c’est Dallas !

  4. Tu es sûre que c’est de Lui que tu parles, ou plutôt d’elle ?

    Ah, la jalousie, jusqu’où elle va se nicher….

  5. Il faut se méfier de ce genre d’histoires ou d’apparences. Et même s’ils finissaient par se séparer, que se passerait-il ? tenterais tu ta chance ?
    Crois tu à l’Homme fait pour toi ?

    Ne penses tu pas que cet amour pour Lui n’est pas une barrière faite pour protéger ton petit coeur d’un éventuel autre amour ?

    Je te souhaite le meilleur

  6. je connais se genre de situation »lui »le mien;-)a une relation etrange avec son ex!mais elle fait tt pour un rapprochement avec lui et moi me destabiliser!pffff c est pas grave !!je m en fou!
    alors voila!!! relativisons les ex!!!

  7. le pire, c’est que les mecs ils aiment bien les chieuses dans ce genre là. J’ai pas encore bien compris pourquoi. Ils ont encore besoin d’une mère ou d’une grande soeur qui les houspillent peut être. Mais ce qui est sûr, c’est qu’ils divorcent à 35 ans.
    Be careful.

  8. dans tout ça, il n’est pas encore question de toi. juste d’eux. Toi et Lui, il y a un changement ?

  9. Peut-être es-tu amoureuse d’Elle en fait 😉

  10. Je dirais que si Sandrine est devenue insupportable, il n’y a plus aucune raison de ne pas foncer. Ça fait un an qu’il te plaît, ça bat de l’aile chez eux, et ce qui te retenait avant, c’était surtout Sandrine.

    Mais ça fait vraiment bizarre de savoir que ce qui va suivre s’est de toutes façons déjà produit et qu’aucun de nos commentaires n’y changera rien !!

  11. un ménage à trois , ça ne te tente pas ? Demande leur.
    Ben quoi ?

  12. Et t’as pas un moyen simple de plomber cette histoire qui vient sur sa fin???

    Genre devenir sa confidente à LUI, et lancer des piques qui n’ont l’air de rien… »elle est bien habillée, sandrine, on croirait qu’elle passe ses journées à faire les magasins »,  » et bien, elle est vraiment faite pour ce boulot, elle a déjà adopté la façon de parler qui convient, je n’aimerait pas vivre avec elle, oh pardon, je ne parlais pas pour toi, hi hi hi ! », « elle en a de la chance d’avoir des parents qui lui payent tou, ça me gênerait d’accepter, pour ma part, mais je dois être trop indépendante et trop fière… »

  13. j’espère que Lui sera bientôt seul…non mais!!