N’importe quoi ; Isabelle se marie

L’amour est-il soluble dans les conventions socia-culturelles? Non mais je te jure. Les médias sont-ils solubles dans l’internet? Halloween est-il soluble dans Noël? Ségolène est-elle soluble dans le socialisme? (je n’ose pas dire : dnas Martine Aubry, ça n’a pas de sens, et puis ça fait vulgaire).

It was the time of the big questions, et puis c’était de la question, hein. Mais bon là c’est fini. Non mais oh. D’abord, je n’ai pas à m’affaler vestimentairement. Je devrais lui dire merci, à Lui, de m’obliger à me redresser. Pis si ça tombe rien ne va marcher, mais au moins j’aurais réformé mon look. Je prendrais des photos, pour les mettre dans mon armoire, les jours où je suis fatiguée que je ne sais pas choisir. Je me mettrai de la cendre sur la tête, ou de la terre, comme Démeter, mais plus tard. Là, pour l’instant, je suis contente.

Et revenons un peu à Isabelle. Elle se marie. Je ne vous l’avais pas dit. Il faut le savoir. Elle se marie. Super important. J’ai eu le droit de rencontrer l’élu, et c’est pas tout le monde qui l’a eu, ce droit, au boulot. Nan. Mais moi je suis GENTILLE. Et toc. Je ne juge pas. Non, je ne juge pas. je n’en pense pas moins, MAIS JE NE JUGE PAS. Valà.

Alors, quand on se marie, on cherche une salle. car ce jour est un grand jour, il faut inviter tout le monde. Pas vos collègues, car ça ferait trop, mais sinon, tout le monde.

Et c’est laquelle la salle qu’est la mieux? Ah bin ça dépend. Il y en a une bien, mais chère, mais avec un jardin et des nappes bien. J’aime la nappe? Hein? Elle est bien la nappe? Si, elle est bien. Mais il y en a une autre, moins chère, plus loin, mais il y a un parking. Mais c’est loin de l’église. Et de la mairie aussi. Mais il y a un parking. Mais la nappe est moche. Et les chaises.. Mais il y a un parking. Et il y a le resto. c’est le resto de Richard. Mais si. Richard. Son pote Richard. Richard leur ferait un prix, et là évidemment on fait ce qu’on veut. En plus, Mohammad, le cuisinier pakistanais, leur ferait ce qu’ils veulent. Et il cuisine tout, bien que pakistanais il fait super bien la choucroute et le cassoulet. D’un autre côté, une choucroute pour un mariage… Mais c’est pour dire, il ferait autre chose. Mais bon, le resto, il est bien, mais on serrait serré. Et puis le décor… Bon, il ferait un effort, mais bon. Comme elle invite Mohammad, justement elle se dit qu’elle va dire que c’est pour pas qu’il bosse le jour de son mariage.. En même temps elle est tentée parce que sinon, le traiteur… C’est pas facile. Jamais, jamais, jamais elle aurait imaginé qu’un mariage c’était tout ça. Mais elle affronte le truc, hein, elle ne baisse pas les bras. Et si elle blesse Mohammad? Il est tellement gentil. Et Richard? c’est quand même sympa. En fait, elle va en parler à sa mère. Elle doit la voir le soir même. Il FAUT qu’elle en parle à sa mère. Dans ce genre de circonstances, on a besoin de sa mère. Pas vrai? Sa mère saura lui dire. Saura ce qu’il faut faire. Sa mère trouve toujours, elle a toujours LE truc à dire, la petite remarque. Constructive. Et puis elle la connaît, hein, ah ah ah ! Ouais. Bon. Le parking, c’est pratique, hein? Quand même. Pour ceux qui viennent de loin.

Publicités

20 réponses à “N’importe quoi ; Isabelle se marie

  1. la suit, la suite ! un mariage, c’est une épopée, un cataclysme !

  2. c’est fatiguant un mariage surtout!

  3. J’aime pas les mariages.

  4. On rigole mais le parking c’est super important. T’imagines pas comment les amendes pleuvent les jours des mariages…

  5. Elle a l’air suante Isabelle !

  6. Aaaah, les collègues pénibles !! Comme tu racontes bien ça !!!

  7. on dirait du justine lévy! (c’est un compliment)

  8. aahhh j’ai rudement bien fait de refuser le mariage avec une louable obstination depuis 20 ans, et ce malgré toutes les femmes (1) qui demandent à m’épouser.
    Isabelle si tu m’écoutes, le mieux c’est le mariage dans un chateau, le décor est chouette, le domaine grand et le parking aussi.

  9. Pourtant c’est bien le genre à préparer son mariage un an à l’avance non ?

    Je fais ma maligne… mais, j’ai bâclé tout ça en 2 mois… pas de questions existentielles, même pas stressés les bougres :)))

  10. Le mariage est-il soluble dans la monomanie ?

  11. Que de préparatifs pour une seule journée au cours de laquelle on n’a qu’une hâte, qu’elle finisse pour qu’enfin on se retrouve seuls, tous les deux! Je m’en souviens encore… après tant d’années!

  12. les mariages ça coutent cher

    c’est ça qu’elle devrait se dire ^^
    un pik-nik campagnard, c’est aussi bien 😉

  13. Et la robe? Meringue ou pas? That is the question!

  14. Elle n’a qu’à se pacser aussi. Elle faut ch… Isabelle.

  15. Moi, je n’y ai pas le droit, pratique non?

  16. j’ai peu fait le mien comme marigaz…Bon en quatre ou cinq mois d’accord, mais c’est que c’était le délai de livraison de ma robe…

    J’ai trouvé ça super chiant d’organiser mon mariage et il y a une pression sociale hallucinante, même sur les préparatifs. Tu DOIS aimer ça, et quoi qu’il se passe, ce sera le plus beau jour de ta vie, un point c’est tout. Euh…oups !

  17. … ouais mariage : que d’organisation, que de discussions … le pire c’est quand après avoir écouté ‘supporté des heures sur ce sujet) les collégues ne vous invitent pas du tout (même pas boire un verre au vin d’honneur)… parce qu’après vous avez les photos aussi …
    Bon courage !

    en même temps moi ça me tenterai bien, pour faire la fête !

  18. et sionon, elle va etre comme ça pour tous les détails ???

    je te souhaite bien du courage !!!

    vive le mariage…………………

  19. Elle est fatigante ton Isabelle, non ?

  20. Vu comme ça, quand on y pense, c’est saoulant un mariage ! ça gache le plaisir ! Merci de ta visite ! et bonne journée