Vive Elles !!!

humeurdujour12

Un post court parce que je suis contente et j’ai oublié deux trucs. Et autre chose encore.

Je suis contente : Pénélope Jolicoeur, sûrement grâce au sapin, est troisième du classement Wikio !!! Vive elle, car son blog est super !!! Je ne vais pas renchérir sur une polémique, mais c’est une fille, les filles sont rares dans wikio, pourquoi, comment, c’est bien, c’est pas bien, etc.

Truc oublié numéro un : une autre blogueuse dessinatrice a illustré un bouquin, disons-le !!! Elle s’appelle Aurélie de la Pontais, et j’aime ses dessins. Ils sont mignons, frais, drôles, vrais. Comme ceux de Pénélope, mais autrement.

Truc oublié numéro deux : j’adore Isabelle d’Accro de la Mode. Sa façon de dessiner mais aussi l’esprit de ses dessins. Et pourquoi? Parce que son approche de la mode et des fringues me parle complètement, la plupart du temps. Ses dessins sont drôles, pertinents, avec une sorte d’humour tenté d’un snobisme pince sans rire que j’adore. Je ne sais pas si « snobisme pince sans rire » est l’expression appropriée, mais je me comprends. On dirait qu’avant d’aimer le mode, elle a été aux cours de cathé de madame de la Rochette, une matrone mère de huit enfants qui nous a tonitrué le cathé et qui me terrorisait (il m’a fallu dix ans pour réaliser que cette femme était en fait un clown, je l’ai compris en la revoyant il y a peu) jusqu’à ce que je supplie mon oncle de ne plus m’y envoyer… Ah, si j’avais eu l’esprit de la comprendre ! mais à huit ans, je n’avais aucun humour, je ne rêvais que de vivre cachée au fond d’un forêt… Alors que en la revoyant au marché avec ma tante il y a cinq ans, je me suis rendu compte qu’elle pratiquait une sorte d’humour noir catho très fin… Tiens, il faudrait que je parle d’elle…Pourquoi, finalement, Isabelle me fait penser à Madame de la Rochette?

Et enfin : il existe un site dans le web qui m’a attiré depuis longtemps pour des raisons totalement indépendante de ma volonté consciente : à cause d’un graphisme un peu avant guerre, de l’image de fond qui évoque les cartons à dessin et du mot Palimpseste. Car je suis une paresseuse/butineuse du web, oui, je l’avoue une superficielle, je vole sur les sites et souvent je les perds. Je suis infidèle et volage, et j’ai perdu retrouvé plein de site. Mais ce site-là ne m’a pas plu : il m’a parlé, et pourtant je lisais les textes avec une perplexité sympathique, sans comprendre.

Il y a peu, j’ai compris pourquoi ce site m’avait, de façon subliminale, attiré : la tenancière a mis en ligne des livres/dessins que j’ai lu par désoeuvrement (je déteste lire des textes et plus encore des livres ou assimilés) sur un écran. Et là j’ai eu un choc.

Ce sont deux histoires qui mériteraient d’être publiées en « beaux livres », en format un peu grand, genre BD. Ces deux histoires me font basculer dans un autre univers, il y a aussi bien les dessins, que le texte, et l’esprit du texte, qui ne ressemble à rien d’autre (et ça fait du bien), qui est unique et bien particulier. Tout de même, il y a du Jacqueline Duhême ou du Tistou les Pouce verts là dedans, mais pas totalement. Il s’agit de partir et de chercher. J’ai eu une révélation en voyant ça. Problème : on n’achète pas. Dommage, car il faut avoir ça en livre chez soi, pour, justement, rentrer dans le monde imaginaire.

Pour avoir aussi un choc en regardant les oeuvres de Sandrine, allez . (et approchez vous de l’écran pour bien voir et mettez-vous dans l’ambiance, passez de l’autre côté non pas du miroir mais de la page).

Or, Sandrine Brossel va publier prochainement une oeuvre chez Filaplomb. Je n’ai pas exactement compris de quoi il s’agissait (enfin si, si, j’exagère, c’est un livre sur les aventures d’une tache) , mais allez-y voir, pour suivre un peu l’évolution de la chose, et pour être prêt à l’acheter dès qu’elle paraît. Parce que le Web, à l’heure où l’on classe et l’on trie, où l’on passe devant les uns ou les autres dans des compétitions non nécessairement dépourvues intrinsèquement d’intérêt mais qu’il revient de replacer dans leur contexte somme toute étroit, ça doit pouvoir être ça aussi : non pas exclusivement l’étalage d’ego (et je ne dis pas cela contre les ego, dans la mesure où je dispose moi-même d’un ego) qui trouvent là un moyen de s’exprimer (et c’est très bien), non pas exclusivement les supports de la publicité de demain (et c’est très bien aussi), mais un moyen de se faire connaître pour ceux qui ne disposent pas d’autres moyens, aprce que l’on sait tous que les grosses boîtes de musique, éditions, etc contrôlent tout et qu’il n’est pas facile de les contourner.

(Si j’ai oublié un lien, me dire ; je suis débordée et pas concetrée en ce moment).

Publicités

16 réponses à “Vive Elles !!!

  1. Moi aussi je l’aime bien Pénélope !!!
    Et je vais voir les autres liens.

  2. Pff, le classement wikio, eh !!!
    mais moi aussi j’aime bien Pénélope.

  3. Super ….ai découvert plein de jolies choses aujourd’hui….Merci…..je reviendrais 😉

  4. Je ne sais pas par quoi commencer… D’abord merci de me citer… c’est vraiment super adorable et puis flatteur et tout et tout.. Ensuite, je ne suis pas si étonnée d’apprendre que je te fais penser à Mme de La Rochette.. Les quelques anecdotes que je distille et où je parle de mon enfance au Pensionnat de l’Immaculée Conception ( 12 ans chez les bonnes soeurs) auront tôt fait de me ranger dans la case  » bourge/aristo  » ce qui est vrai et que j’assume totalement (avec le temps)… On n’échappe pas à son milieu finalement. En tous cas, me voilà regaillardie: je suis absolument ravie et excitée de ressembler à Mme de La Rochette! (en fait, tu ne peux pas imaginer le plaisir que tu me procures!) Merci encore pour cette marque d’estime et à bientôt!!

  5. J’adore le travail de Sandrine et Sandrine par la même occasion.

  6. Isabelle : importante précision : tu me fais penser à elle, comme à une de ses élèves (moi entre autres), comme dans la même ambiance, mais crois-moi, pas à elle personnellement (en effet, j’ai sa silhouette dans l’oeil et ça me trouble de vous superposer, même si je ne t’ai jamais vue).
    j’ai du lire tes posts sur l’immaculée conception sans m’en souvenir… dingue.

    Aude : mais oui, c’estvrai !! D’ailleurs, je crois bien que c’est en cliquant chez toi que je l’ai connue.

  7. C’est cool ces nouvelles pages, je ne connaissais pas tout… Il va me manquer du temps à force de suivre tout ce qu’il y a sur le net 🙂

  8. Hum, c’est très intéressant tout ça. Je vais tenter de suivre.

  9. Bigre, je suis toute émue et du coup je suis muette et je sais pas quoi dire…

  10. Et j’en oublie même de te dire merciiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiii

  11. euh, le lien sur sapin ne pointe pas sur le bon blog 😦

  12. Ah, Vonric, tu as raison…. Pff, la flemme.

  13. Ah ben décidement, je regrette pas d’être venue ! J’adore Isabelle, la cause est entendue.
    Mais je note aussi, que tu emploies le terme « tenancière » et je suis morte de rire parce que c’est ainsi que j’ai été qualifiée par Pierre Chappaz, de Wikio, dans les comm’s de ma note mettant en cause le fameux classement qui fait causer en ce moment, c’est ici :

    http://www.doucementlematin.com/archive/2008/12/02/classement-blog-elle-wikio.html

    Et du coup, ça

  14. Ah ben décidement, je regrette pas d’être venue ! J’adore Isabelle, la cause est entendue.
    Mais je note aussi, que tu emploies le terme « tenancière » et je suis morte de rire parce que c’est ainsi que j’ai été qualifiée par Pierre Chappaz, de Wikio, dans les comm’s de ma note mettant en cause la pertinence du fameux classement qui fait causer en ce moment, c’est ici :

    http://www.doucementlematin.com/archive/2008/12/02/classement-blog-elle-wikio.html

    Et du coup, ça a fait réagir très fort et très pertinemment Catherine de Parismages dans les commentaires d’une de ses notes, c’est là :

    http://parismages.com/2008/12/04/un-noel-tres-new-york/

    Moi je dis, faisons du buzz autour du nouvel usage de tenancière, et linkons, linkons !

  15. Eh bien? Il faut faire des liens?? Alors j’en fais un sur mon blog, na !

    http://asylh.blogspot.com/

  16. Pingback: Je rêvais d’un autre monde « le journal de Fanette