Isabelle rédige son faire part

mariage

Et il lui faut donc faire preuve de, je cite, ORIGINALITE.

En effet, Isabelle n’est pas tout le monde. (NDA : cette Isabelle est mon Isabelle, et n’a rien à voir avec d’autres Isabelles qui pourraient lire ce blog).

D’ailleurs, on ne peut lui contester ce fait : Isabelle n’est, en effet, pas les autres.

Elle a donc droit à son faire part original. Le faire part avec le petit plus.

Mais déjà, là, les problèmes et les soucis s’amoncellent.  Ses parents sont partisans d’un faire part classique. M. et Mme Machin, M. et Mme Truc sont heureux de vous faire part… (avec en option une liste d’ascendants digne des plus grandes familles royales européennes ; la plèbe aussi peut disposer d’ancêtres vivants).

Fi ! se dit Isabelle.

Qu’en pensé-je? s’enquiert-elle. Moi – car je fais preuve de remarquables talents littéraires. Je l’aide à trouver l’adéquate formulation de certaines lettres – elle n’est pas très imaginative, et pas question d’interroger Diva (qui, à l’écrit, est encore plus nulle ; je coache aussi Diva ; mais séparément).

J’avoue mon indifférence incapacité à trancher avec délicatesse. ça m’emmerde. Comment, en l’occurrence, faire preuve du doigté nécessaire?

Pas démontée, Isabelle planche sur des projets de textes, qu’elle vient me soumettre en souriant. Elle a juste un truc à me montrer il y en a pour 5 minutes. Pas plus.

« Salut les potes !!! On se marie, vous venez? » risque d’inquiéter quelques grand tantes – déplore-t-elle, et je le déplore avec elle. Par ailleurs, je trouve que ça manque d’élégance.

Elle défend son projet.

– Ouais mais c’est spontané.

Je m’en fous :

– Mais tu fais comme tu veux. C’est toi qui te marie.

Comme je m’incline, elle me donne raison :

– Non tu as raison. ça va pas.

Elle repart. J’ai pitié d’elle. Je commence à rigoler dans mon coin. J’écris :

Isabelle et Olivier espèrent avoir l’ineffable joie de…, euh, non, faut pas exagérer.

Isabelle et Olivier, plongés dans le bonheur de leur union, souhaitent la partager avec vous – j’en fais toujours trop.

Viendrez-vous vous joindre à la joie ineffable de? – j’ai un problème avec ineffable, non?

Ferez-vous à Isabelle et Olivier le bonheur immense de vous joindre à eux pour le bonheur – de – trop de bonheur, tue le bonheur.

Balzacien : Le samedi vingt neuf juin deux mille huit, rue de la Petite feronnerie, en l’Eglise Saint Rodolphe le Truculent,…

Proustien : Longtemps nous nous aimâmes secrètement.

Impulsif : Eh oui ! On se marie ! Vous venez? ( = mauvais, rapport aux grands-tantes).

Religieux : Sainte union de deux âmes sous le regard attendri du Dieu d’amour…

Inspiré, tendance baudelaire : Mariage, bonheur ultime, union délicieuse, nous nous livrons avec joie à tes chaînes… (ça vire sado maso??? comment j’ai fait?)

Inspiré, tendance baudelaire II : Mariage, bonheur ultime, union délicieuse, nous succombons avec bonheur à ton ivresse…. – nan. Incitation à la consommation d’alcool, c’est pas bien.

Inspiré baudelairien III : Mariage, bonheur ultime, union délicieuse, nous – j’y arrrive pas.

Recyclage de la formule précédente (c’est la crise) : Mariage? Bonheur ultime? Union délicieuse? Et si on en parlait tous ensemble le…. (ouais, mais pas mieux pour les grand tantes).

J’en ai marre, et j’écris : Isabelle et Olivier s’aiment et ont décidé de se marier le… avec vous. Serez-vous de la fête?

Je suis assez contente de ma formule. Comme souvent, je me dis que la simplicité, il n’y a que ça de vrai.

Retour d’Isabelle, venue du fin fond de l’open space, près de la machine à café, concentrée. On sent qu’elle bosse. Elle a rarement l’air aussi investie.

– Ecoute : Isabelle et Olivier souhaitent vous retrouver le… lors de leur mariage en l’église… c’est quoi, ça?

– Ben, j’écrivais des trucs, comme ça, n’importe quoi, je cherchais des idées.

– Oooooh !! Tu es choute !!! Tu me les envoies?

Et vlan, je les lui envoie par mail.

Publicités

27 réponses à “Isabelle rédige son faire part

  1. T’es décidément trop gentille !

  2. Et ben dis donc avec toutes les formules que tu proposes, elle trouvera son bonheur. Pour ma part, je crois que la simplicité c’est ce qui marche le plus…car l’originalité n’est pas forcément bien vu par tout le monde, ce qui est dommage !!!

  3. voila pourquoi j’ai pas envie de me marier… je ne saurai jamais quoi mettre dans le faire – part ! Peut-être juste une date et une adresse !

  4. Bonjour,
    ET bien voilà ce que j’appelle un véritable casse tête chinois. Mais je suis assez d’accord avec toi, pour dire que les choses les plus simples son souvent les meilleures.
    Je te souhaite une bonne fin de journée, et également avec un peu d’avance, un agréable weekend.
    A bientôt. Bisous

  5. et en carolingien? et en afghan?

  6. J’ai bien ri !!
    Je suis d’accord avec toi. Il faut éviter les formules pompeuses… mais attention aux grands-tantes quand même. On aur

  7. oupssss

    on aura la formule choisie j’espère ?!?

  8. En teuton, ça le ferait aussi :p
    C’est sûr que le faire part de mariage ets un vrai casse tête… en fait la préparation du mariage en elle même est un vrai casse tête!

  9. Il me plait bien ce mot : ineffable !

  10. Ouhaaaaaa génial… j’adore la formule Balzacienne, je me croyais replongé dans la Comédie Humaine.

  11. Ça doit être à force de faire des présentations scientifiques, mais je verrai bien ça en liste à puce, genre les points importants à retenir :

    – Quoi : mariage
    – Qui : Isabelle et Oliver
    – Quand : le tant à telle heure
    – Où : En l’église Saint-Frusquin le Pauvre

    Même les grandes-tantes devraient s’en sortir.

  12. elles sont casse pied non, ses grandes tantes! on peut jamais rigoler avec elles…

  13. Je serais toujours d’accord avec les plus simple est le mieux…. parce que après quand tu regardes avec le recul des années (voir après un divorce, un remariage ettoutout… j’suis une optimiste de base 🙂 ), souvent les formules recherchées ou comiques, ça vieillit pas bien !
    Elle est sûre que ses tantes viendront au moins ?

  14. décidemment baudelaire et le mariage !

  15. et le comble de tout ça est qu’en plus tu m’annonces mon destin! un jour il le faut, que nous nous rencontrions!!

  16. J’ai un petit faible pour la version balzacienne qui annonce des lendemains réjouissants….

  17. (l’autre Isabelle….) J’adore la formule proustienne!!! Cette Isabelle ne mesure pas la chance qu’elle a de t’avoir comme collègue!!

  18. prend de l’avance, rédige le menu !!!
    attention qd même à la version normande trash : au lieu d’écrire Trou normand, il y avait écrit « le petit trou de le mariée »
    Moi,je dis :  » là c’est la très très grande classe « !!!
    (le pire est que c’est vrai)

  19. J’aime les versions baudelairiennes so décadentes dandys.
    Fanette, passante bloggeuse en mon boudoir rock et glam, vos petits mots laissés de vos mignonnes mains m’ont invitées en ces lieux et mon aise sourit à votre invitation silencieuse. 😉 (Néo-Gauthier? Pseudo-Flaubert?)

  20. J’aime bien le Baudelaire SM moi!! Mais bon après faut assumer la liste de mariage chez Adam et Eve…

  21. Je sens que tu vas être over sollicitée !

  22. L’idée du mariage et du faire part ne raisonnent pas encore dans ma tête, mais j’aime l’originalité. C’est leur mariage, pourquoi devraient-ils faire en fonction des autres??

  23. moi je me suis mariée sans faire part!!c’est une solution!
    Karine
    ps:merci pour ton com

  24. Ah, les faire parts !!! C’est vrai que c’est un gros souci!!! Tes suggestions sont véritablement très cocasses !!!

  25. ou alors toutes les formules mélangées à la façon Rostand et sa tirade du nez de cyrano …. comme ça tout le monde il est content , par contre ça gâche du papier

  26. j’adore ton style bonbon acidulé et un peu acide sous la langue! ; )

    bisous

    casa