Petites économies

(C’est pas la suite d’aujourd’hui, mais on n’est pas demain !!!! Ah ahaha !!)

Juste une info provenant du blog d’Eolas.

Comme je suis les infos, je sais que la France n’a pas de sous pour les écoles ni les hôpitaux.

Ben non, et c’est pas drôle et ceux qui critiquent sont vraiment des gens avec mauvais esprit.

Alors que moi, j’ai super bon esprit et je critique de façon constructive.

Bref.

Donc, disais-je, je savais que la France était pauvre. Un peu comme en 1789.

Et quand Nicolas Sarkozy, que des hirondelles blêmissantes cuicuitent au dessus de sa tête, a annoncé son plan de relance, l’étonnement m’a envahi.

Mais d’où qu’on va trouver les sous? me suis-je dit avec stupeur.

Car si le président dit qu’y a pas de sous, c’est qu’ y a pas de sous.

Mais là, j’ai compris.

Grâce à Eolas ( que de délicieux petits chatons roses versent sous ses pas des pétales de fleurs parfumées).

Eolas nous explique comment le gouvernement fait des économies.

Marre du gaspillage, quoi merdalors.

C’est simple, mais il fallait y penser.

Astucieux Nicolas !

C’est ici.

Ne demeurez-vous pas, comme moi, saisi par tant d’audacieuse simplicité?

(Oui, c’est le soir, il faut tout lire, Eolas est bavard comme un avocat, mais ça vaut le coup, je trouve)

Pouet

Post sponsorisé par la CNDA
Advertisements

4 réponses à “Petites économies

  1. C’est lamentable !! des économies de bouts de chandelles !!!

  2. Il n’y a pas de petites économies !!

  3. Amusant de voir ce grand libéral devant l’Eternel qu’est Eolas râler de voir l’Etat faire des économies. Le libéralisme, c’est comme les accidents de bagnole, c’est toujours pour les autres.
    A part ça, sur ce coup, il a tout à fait raison…

  4. Constantin>Je ne comprends pas tellement ou est le liberalisme dans l’histoire. Par contre je vois tres bien ou est la connerie de telles mesures.