Bill Gates, les moustiques et la malaria

Bon, je voulais garder ça pour ma revue de blog mais je craque. Bill Gates a lâché des moustiques dans une salle pleine de patrons de boîtes de Hi-Tech (je suppose), après leur avoir dit que l’on dépensait plus dargent à la recherche contre la calvitie que contre la malaria ; il a lâché les moustiques en disant un truc du genre : « Il n’y a pas de raison pour que seuls les pauvres aient ce genre de piqûres ».

Excellent, non? Je trouve ça génial et pertinent.

La video est là (c’est vers la fin), pas le temps de copier-coller.

Bon, on se rassure, il a précisé ensuite que les moustiques n’étaient pas infectés.

Qu’en pensez-vous?

(Je vais faire un catégorie Fanette est morte de rire, peut-être?)

Publicités

10 réponses à “Bill Gates, les moustiques et la malaria

  1. Excellent! Tu as bien fait de ne pas attendre pour partager ça.
    Il vieillit bien l’ami Bill, et ce qu’il dit et fait est -en plus d’être très drôle – très bien vu.

  2. C’est génial !

    B. Gates cherche peut-être à se racheter un karma après s’être rendu compte qu’il n’avait pas été très sympa en chourant le principe de Windows sans verser un rond aux mecs qui l’ont conçu avec lui 😉

  3. Mouais. Dans la mesure où les moustiques n’étaient pas infectés, c’est moins rigolo.

  4. Il semblerait que j’aie le même humour que Constantin.
    Consternation.

  5. Si c’est vrai, c’est assez génial, mais est-ce vrai ? N’est-ce pas un hoax ?

  6. Une facon tres « politically correct » de la part de Bill de « make a point ». Bill est grand. Tres Grand.

  7. A-t-il demandé à d’imminents chercheurs de s’assurer que ces moustiques sont sains?

  8. Bien vu, ça fait pas de mal de faire ce genre de piqûre de rappel !
    J’admire ce qu’il fait avec sa fondation et les moyens qu’il emploie qui ont un véritable « effet de levier » vis à vis de l’implication des politiques.

  9. J’en pense que si les américains n’avaient eu l’idée de venir éradiquer le palu en France, on serait bien plus concernés par cette maladie qui fait environ un million de morts par an

    Bill Gates fait plus contre ce fléau que tous les gouvernements des pays riches réunis, alors bien joué Bill !