Psychanalyse du sac Longchamps

Très amusant, aujourd’hui, je lis Walinette qui montre le sac Longchamps et se livre à une petite présentation dudit. Alors que généralement, c’est plus… plus je ne sais quoi mais enfin plus pas sac Longchamps, sinon je n’irai pas sur son blog.

Pour illustrer ses présentation, elle ajoute des photos, et ces photos me basculent plusieurs années en arrière. Je n’aime pas ce sac, et je le comprends en le regardant. Il va avec des mocassins plats, des carrés Hermès, des jeans, une chemise blanche, une veste, et une horde de pestes avec qui je ne suis jamais parvenue à trouver un terrain d’entente. En fait, j’en viens à me demander (pardon Walinette, tu es sûrement une fille charmante) si on peut être un être humain avec du coeur et posséder un sac Longchamps. Oui, je suis une traumatisée du sac Longchamps, et je viens de le comprendre grâce à Walinette.

Curieusement, alors que je suis revenue voir un peu ce qui se disait, les réactions sont toutes passionnées… ou quasi. Le sac Longchamps dépasse, à mon avis, le simple champ du sac… A mon avis, c’est un travail pour Isabelle… Isabelle, tu nous feras pas un petit post psychanalyse du sac Longchamps???? t’oublies pas le carré Hermès, ni le (aah aaaah, j’ai maaaaaal, j’ai des frissons) serre tête en velours noir, les mocassins, et la maman de la fille, accessoire invisible mais présent…

Publicités

22 réponses à “Psychanalyse du sac Longchamps

  1. Bah alors Fanette, on ne juge pas un sac à la demoiselle qui le porte.
    Enfin si en fait. Zut 😦

    Damned, j’adore les sacs Longchamps, ils sauvent tous mes voyages: tu l’emmènes plié tout petit, et avant de partir tu le sors et le déplie pour mettre tous les trucs que tu as achetés et ne rentrent pas dans ta valise (genre les cadeaux ou ma 200ème paire de pompe…je suis un mille-patte). Pas de voyage sans mon sac mauve!

    Je ne crois pourtant pas rentrer dans la catégorie des demoiselles dont tu parles. Moi non plus je ne les aime pas celles-là. Il me semble bien que j’ai un coeur (enfin j’espère 🙂 )

    Par contre les sacs de ses harpies sont bien pratiques quand même: solides, peu encombrants, qui contiennent la maison et qui passent en machine quand ils sont trop cracras (cf le choix hyper judicieux du mauve pour la chose).

    Allez Fanette, pas de sectarisme anti sac Longchamp, sinon je vais me sentir exclue de ton chouette blog 😉

  2. Moi non plus je ne l’aime pas.

  3. Le pire symbole (jungien) c’est tout de même le serre-tête. (J’ai failli écrire « serre-fesses », amusant lapsus non ?)

  4. Je crois qu’il n’existe pas en rose fluo : ça doit être pour ça que je ne l’aime pas…

    Je ne vois pas d’autres explications

  5. Miss Nahn : je suis désolée, je ne veux pas être sectaire, ma pauvre, c’est vraiment épidermique comme réaction. Pour moi, c’est ça, et attention, j’en ai utilisé et ils sont pratiques. Ma tante en utilise. Mais je fais maintenant un blocage. Mais il y a aussi ces filles… Et il y en a toujours, des filles comme ça.

  6. Tu es folle !!!! Tu me fais trop rire !!!

  7. Coucou Fanette,
    Merci pour ton passage.
    J’arrive sur ton blog. As-tu réussi à séduire l’homme de ta vie ? Avec ce sac Longchamp ? 😉

    Bien à toi,

  8. Tin ici le pliage longchamp, c’est le sac préféré des ados, de préférence portée avec un jogging ou un maquillage vulgaire 😀

  9. Tu n’as qu’as essayer le sac Longchamp 100% cuir et 100% cher. Rien à voir avec ces « pliables » en synthétique et bon marché. Et tu me diras si les symptômes persistent!

  10. Comme je te comprends. Ce sac précisément, je le trouve tout moche : il me fait penser, en fait, à une trousse de toilettes. Voilà c’est ça ! En voyage avec mon maquillage et mon dentifrice dedans il serait correct !
    Sans blague c’est un sac qui, je trouve, ressemble pas mal à ceux que les vieilles dames des banlieues chérissent. Attention, ma grand-mère en fait partie, c’est dire que je ne les hais point ;). Mais si je les aime, c’est malgré le sac. Idem pour les autres porteuses de ce sac, qui ne sont pas vieilles et pas banlieusardes 😀
    Il me semble que Longchamp fait des trucs plus sympas tout de même. Même si, globalement, je ne suis pas fan du style de la marque. Tellement… vieux jeu conventionnel Paris 16e… Je sais bien, c’est une caricature. Mais autant que leurs campagnes de pub 😉 Et puis je fais confiance aux vraies modasses pour arborer du Longchamp en détournant intelligemment de son utilisation première.

  11. le sac longchamps c’est l’option un peu classe mais pas trop cher, et encore moins vu la rentabilisation du produit que l’on peut trainer des années sans qu’il ne se démode, vu qu’il reste identique depuis 15 ans…
    quand j’étais au début de la vingtaine, j’ai donné et pourtant je e portais ni serre tête ni jupe plissée.
    Et puis depuis longtemps non, sauf les grands sacs de voyage qui sont très légers et hyperrésistants

  12. Enfin, j’arrive à te répondre, j’ai une très mauvaise connexion internet en ce moment.
    Effectivement, ce sac serait un beau sujet tant il reste typique d’une certaine catégorie de gens. Et le fait qu’il a été ensuite l’objet de convoitise des modeuses et des ados, me rend admirative. Comme toi, je ne l’aime pas pour l’image qu’il renvoie et comme Sabine, je n’aime pas son style. J’ai failli en acheter un grand en noir pour voyager… Son rapport qualité/prix reste imbattable. Et je me suis ravisée… Non, décidément, je n’ai pas pu… En matière de style, il fait « petite joueuse ».

  13. Mince !! Ce sac déchaîne les passions, je n’en reviens pas ! Cela dit, je me demande comment on pourrait détourner subtilement le sac Longchamps (Miss Nahn, je t’aime, hein? pars pas !!! )

  14. En sacoche à outil !

  15. Isabelle : si tu fais un post, tu me dis, hein.

    Sabine : Farceuse.

  16. Moi mon chat fait sa sieste dedans quand je le laisse trainer, c’est pas mal comme début de détournement: cachette / coussin à chat.
    Faut voir le chat sortir du sac comme un diable de sa boite!

    Sinon ma meilleure amie en a détourné un en sac à couches pour la chambre de sa fille. Bcp plus joli que le sac à couches en plastique du fabriquant.

    Je suis bien là, je suis bien là…et m’étonne moi aussi de ce déchaînement de passion. Jamais réfléchi à mon sac de voyage avant moi…;-)

  17. Le sac Longchamps, il est banal, mais pratique. Je n’en ai pas, mais là tout d’un coup, j’y pense d’un autre oeil…. (Oui, je pense des yeux).

  18. Bien évidemment, tu seras la première à en être informée !!!

  19. et ben dis, c’est vrai qu’une petite psychanalyse 😉
    Perso je n’ai pas de pb d’image avec ces sacs (faut dire que je l’ai porté au Mexique donc bon…) et je les trouve – à défaut de joli ou rock ou quoi que ce soit – bien pratiques dans certaines circonstances 😉

  20. Pingback: Mon coté fille » The Beauty Web Surveillance #9

  21. lilasmauve

    En Égypte, c’est la folie des Longchamps. Et pour les bling-bling cairote, c’est le top du top… Une boutique vient juste d’ouvrir, donc c’est tout nouveau tout beau.

    J’habite entre l’Égypte et la France. Donc pas mal d’allers-retours. Et le sac de voyage noir de la photo : heureusement que je l’ai ! Dedans, je case des bouquins + ma sacoche à ordi + des copies à corriger dans l’avion + … et ça m’évite de voyager avec 15 petits sacs !!! Résistant, pratique, super confortable. Alors qu’on se le dise, rien à faire de passer pour une ringarde !!!

  22. J’ai voyagé à l’autre bout du monde quand j’avais 25 ans. Mon premier vrai voyage. Mon beau-père de l’époque qui m’avait accompagné à l »aéroport, avait insisté (dans 10 ans tu me remercieras, il avait dit en riant) pour m’en offrir un… je ne suis pas ‘sac’ … mais j’ai fini par accepté quand même, honteuse de ce sac de ‘marque’ même pas tricoté à la main avec de la laine de chèvres de mes montagnes!!! (heureusement tout plié dans ma grosse valise il passait bien inaperçu) ;-D

    10 ans plus tard, il est toujours là, le sac longchamps. Il est le top du pratique pour tous mes déplacements…

    😉