Dessous chic

culotte

Valérie Lagier, http://en.un.mot.free.fr/

(Pour acheter son livre, c’est )

Ah, elle met le doigt là où ça fait mal, aujourd’hui, Angie.

Sur le dessous. Le dessous chic pas chic. Genre moi. Le slip pas assorti au soutif, aha, petite joueuse, moi, j’ai le slip avec les élastiques qui partent en vrille, enfin qui pendouillent, et je me dis tous les matins :  » Oooooooh ! Mon Dieu !!!! »

Et après avoir hésité, je le mets quand même.

Le souci n’est pas forcément le valeureux pompier ou le Hugh Lauriesque docteur évoqué par Angie, je suis sûre que dans les cas d’urgence, dévoués à la préservation de la vie humaine,  ils déchirent tout sans regarder, et puis après dans le contexte, les fleurs ou pommes du slip doivent se charger de relativité, le problème c’est Pierre Henri le soir.

Il fut un temps où j’avais un string dans un mouchoir dans une pochette dans mon sac. J’aime pas les string, mais c’est peu consommateur en espace dans un sac. La pochette était en fait un porte monnaie. Donc j’avais un string dans le porte monnaie. Mais pas d’argent. Je mettais l’argent dans un autre porte monnaie.

Avec le temps je ne sais pas, j’ai eu honte et j’ai trouvé ça vulgaire. En fait, c’est le string qui était un peu vulgaire. Mais j’ai trouvé qu’il fallait des solutions plus élégantes.

Je n’en ai pas trouvé. Alors, soit je garde mes dessous, parce qu’ils sont neufs (ça m’arrive de temps en temps de renouveler le stock) ; soit j’enlève tout fissa et je les plaque sous le lit.

En fait, j’ai jamais trouvé un mec pour regarder mon slip et mon soutif d’une façon analytique et j’en arrive donc là : les dessous jolis, c’est super joli, mais personne ne les voit, donc là dernièrement j’en étais revenu au blanc à la con.

Non parce qu’on est toutes un peu complexées, moi la première, donc à quoi bon de jolis sous vêtements si c’est pour ne pas les montrer? Or, moi, en contexte naturellement, je passe très vite de la case tout habillée à la case plus rien du tout, et, si je puis me permettre, une fois qu’on se trouve toute seule avec un garçon dans un lieu clos et dans un contexte humain ne laissant plus d’illusion sur le déroulement ultérieur des évènements, quelle est l’importance d’avoir des pommes, des framboises ou de la dentelle sur le slip et le soutien gorge? L’important est surtout de les enlever? Aurais-je tout raté dans ma vie sentimentalo-sexuelle? Enfin, on peut les garder, remarquez, mais on se sent souvent porté à tout enlever, et d’une, et de deux ça coince et ça cisaille, donc on est plus à l’aise sans.

Bon, je suis adepte de pratiques simples, basiques, sans aucun matériel additionnel, je le confesse.C’est un peu plouc par les temps qui courent, mais il paraît qu’il faut faire comme on le sent, et je le sens plutôt à deux dans un lit et sans matériel. A la limite un canapé, mais je ne vais pas au delà. J’ai essayé une table mais c’était inconfortable. Le lit est parfait.

On en revient au post d’Angie, finalement, car il n’y a qu’un conjoncturel secouriste ou médecin urgentiste qui puisse avoir l’occasion d’admirer les petites fleurs hypothétiques de mes culottes. Du coup, je stresse un peu.

Ben il va devoir s’en passer, je crois. Enfin, il y a un micro noeud sur le côté de mon slip, j’avoue. Rien d’autre.

Et alors, le dessous, chez vous, c ‘est comment? Dentelles, pommes et papillons?

Publicités

27 réponses à “Dessous chic

  1. Excellent ce billet!!
    Je me souviens que je faisais de vrais efforts en matières de lingerie il y a quelque chose comme 10 ans (mon dieu), lorsque je croyais encore que les hommes s’intéressaient à ces petites choses. Pfff, quelle cruchette cette Miss Nahn, le seul truc qui les intéresse c’est ce qu’il y a dedans!
    Maintenant c’est un peu de tout, et surtout ce qui me plaît à moi. Donc pas mal de dentelle en haut et beaucoup de coton de chez les p’tits bateaux en bas parce que c’est doux, confortable et que les couleurs sont jolies.

    Et tout ça se mélange joyeusement. Pas de plainte du fiancé à ce jour, donc pas de raison que ça change 😀

  2. Avant, j’avais tout un tas de franfreluches à dentelles, à pommes ou à papillons et même avec des petits coeurs et puis, mon homme, c’est un fan du shorty blanc en coton. Alors j’ai fait une razzia en cotonnade monochrome.

    Mais parfois, j’y mets un peu de couleur, mais c’est jamais assorti.

  3. Ben voilà, ça me rassure. C’est comme les cadeaux, même si le paquet est joli, tout le monde met le papier à la poubelle.

  4. moi j’aime les associations de couleur bizarre : un bas rose fluo avec un soutif orangé pale… mais je crois que l’autre ne s’en rend jamais compte

  5. Je suis un garçon et plutôt d’accord avec toi. Pas grand chose à foutre des slips ; coton, string dentelle assorti ou non c’est pas tres grave du moment que c’est enlevable sans se compliquer la vie 🙂

    Vive les culottes; merde au diktat de la mode!

  6. bravo pour ta sympathique et rigolote petite note (enfin petite…)et je pense que pour ce qui est des hommes tu dois avoir souvent raison ! je ne pense pas que ce soit la couleur du slip qui les interesse (ou alors c’est bizarre)….

  7. C’est jamais assorti ^^ … mais pour une raison simple … si je trouve le shorty sympa … le soutif non et inversement ! … ou bien pas ma taille en haut … sauf exception ! … du coup je capitule et je fais moi même mes assortiments … comme tu dis généralement ils ne voient rien … alors …^^

  8. Première visite de ton site et je tombe sur CET article 🙂 Comment dire… je suis sous le charme ! J’adore la fraîcheur de ton écriture et la manière dont tu décomplexes le port de la culotte (moche) pas assortie au soutif… Mais t’as raison : les garçons font rarement attention…

  9. Xavier : merci, tu confirmes mon analyse, totalement empirique, du phénomène. Cela dit, il existe probablement des fétichistes du slip fleuri. Mais ceux-là, ils me font peur, rien que d’y penser (vous imaginez un garçon qui vous saute dessus pour votre slip, et pas pour le contenu? c’est flippant, non? )

  10. comme les copines plus haut, à la vingtaine je me ruinais en ensembles string à dentelle particulièrement inconfortables mais je m’y étais faite. Je ne suis pas trop d’accord, pour les débuts ça émoustille pas mal les hommes, c’est le petit plus, comme le bel emballage du cadeau. Mais fondamentalement mon coeur appartient à Petit Bateau depuis ma naissance. Un jour Mister400 m’a avoué que tout ça c’était bien sympa, mais quand même, des jolies fesses dans une culotte en coton, y’a que ça de vrai. J’ai donc reconstitué mon stock de PB 14 ans, et roule ma poule. C’est quand même autre chose niveau confort…

  11. Bon, après Xavier je laisse le second commentaire masculin. Je suis assez d’accord avec a remarque de Fanette: « C’est comme les cadeaux, même si le paquet est joli, tout le monde met le papier à la poubelle. »
    Sauf que pendant 2 secondes, c’est tout de même important l’emballage. Et puis ça permet de se dire sur le moment: ouhaa elle est chic ! Et en y repensant après coup : sous ce gros pull il y a un dessous super joli…

  12. Ah bravo, je vais fredonner intérieurement les dessous chics de Jane B. toute la journée.

    Bon alors moi, je suis une vieille stal’ féministe, mélancolique et désabusée comme chantait la même Jane B., je te fais donc grâce de mon opinion sur la question. Di doo dah.

  13. Ah, ah, ah, très bon billet et beaucoup de succès dans les commentaires. Pour ma part je n’ai jamais de coordonnées. J’ai des ensembles mais je ne sais pas par quel miracle, je n’ai jamais la culotte assortie au soutif. Eh puis, mon homme se fiche de la lingerie donc aucun besoin de faire des efforts là-dessus. Pas besoin de dépenser des sommes folles en dentelles il n’y prête aucune intention. Alors je garde mes culottes petit bateau et tout le monde est content !

  14. Moi aussi je suis dépareillée, je ne pense à faire un assortiment que lorsque c’est la visite médicale du travail. Chez le docteur « ordinaire », on se déshabille à côté, donc il ne voit pas le décalage. Quant à mon mari, il s’en fiche totalement, ne s’arrêtant pas à la surface des choses… donc, tout va bien. Et quand c’est trop effiloché, on tire dessus en rigolant pour terminer le travail, et hop, poubelle.

  15. Vonric : très intéressante information, je trouve, les deux secondes où on se dit qu’elle est chic… C’est bien pour les femmes organisées et qui ont le goût des détails, ce qui est bien, hein… Mais je crois que en effet, le Petit Bateau a son charme. J’ai quand même un ensemble chouette, et il m’arrive de penser à le mettre au bon moment (donc avant le bon moment, en fait), donc je sais maintenant qu’il a peut-être deux minutes de gloire, ce qui me rassure.

  16. Fanette> exactement, le goût des détails. C’est comme les chaussures: oui en effet elle va les enlever (sûrement) mais quelque part, le fait qu’elle porte de jolies chaussures, soignées, plutôt que des crocs ou des moonboots, c’est révélateur…

  17. Hum, entre la lingerie et les chaussures il y a une grosse différence: les chaussures tu les vois bien plus de 2 secondes, et tout le monde les vois, alors que la lingerie c’est « secret ». Désolée, c’est la folle de pompes qui parle :-s

    Après ce n’est pas tant le style de la lingerie qui compte (dentelle ou coton) mais plutôt son état qui va indiquer des choses sur la demoiselle je crois : Coton tout frais et gai vs dentelle défraîchie, tout le monde va préférer le coton a priori.

    Dis donc Fanette, tu es la reine du post qui fait mouche ces jours-ci 😉

    Bon week-end

  18. Comme toi, j’ai fait il y a longtemps le constat que les dessous jolis, c’est cher, les mecs s’en foutent pas mal, et en plus souvent, c’est pas confort. Du coup, je fais confort minimaliste, donc élégant et soigné dans son confortable minimalisme, et mon cher et tendre trouve ça très bien !!! C’est sans doute pour ça aussi que je l’ai épousé ;o)

  19. Ah oui, j’oubliais … Je fais JAMAIS assorti. Je ne vois juste pas l’intérêt …

  20. Miss Nahn> D’un autre coté moi je ne comprends pas pourquoi ma copine ne se balade pas plus dans l’appart avec sa jolie lingerie, on n’a pas le temps d’en profiter assez souvent 😦

  21. Miss Nahn : oui, les sacs, les dessous… je crois que si je parle de pompes, ça sera bon? Pourtant je ne sais pas parler de vêtements, c’est drôle… ?

  22. Je porte des dessous chics , achetés chez Princess T…. T.m , avec des crocs , joli , très bel effet

    Je porte ça aussi pour me faire plaisir , les trucs moches j’ai donné , maintenant que j’ai les moyens
    Le pire c’est les soutiens gorges d’allaitement quand même , rien que pour ça , j’ai renoncé à allaiter mes gosses jusqu’à leur entrée au collège

  23. Alors chez moi tout est dépareillé. Mais j’ai une explication, ya des lutins qui me volent mes culottes et mes soutifs, mais jamais un ensemble entier, va savoir pourquoi tiens.

    Le string jepeuxpas, ça rentre dans les fesses, et t’as pas l’air con avec ta marche en canard et tes doigts entre les fesses pour virer la ficelle.

  24. Jeanne : tu es une femme bien. Hein, Vonric? (grâce à Vonric, Xavier et à ce post, j’ai ouvert le porte de la caverne mystérieuse de la psychologie masculine. Leçon numéro 1 : les hommes sont tous différents ; je progresse).

    Gazelle : le string, c’est affreux. J’ai sacrifié à la mode, mais c’est fini. Il parait que c’est bien sous les pantalons. Moi j’ai une amie, une dame très bien, elle ne met rien… quand elle veut pas que ça se voit. Bon, alors après, évidemment, on en revient au médecin urgentiste. Quel débat, mon Dieu, c’est cornélien.

  25. J’ai failli râté ça!

    la page est tournée mais je laisse quand même mon grain de sel.

    Les hommes, ou la majorité des hommes ne font pas attention je crois, en dehors de ceux là qui accompagnent leurs épouses pour les essayages…

    Le mien n’y fais pas attenion. Il trouve encombrant. Pourtant il me les a offert parce que j’aime la lingérie. C’est ma collection de lingerie; mais il préfère la tenue d’Adam et Eve.

    Alors je les mets parfois pour dormir seul, quand il est en déplacement, pour me faire plaisir.

  26. Bon fanette, j’étais un peu à côté de la plaque comme dirait ma fille. J’ai posté avant de me relire et il est trop tard; Tu fermes les yeux(uniquement sur les fautes); ne fais pas comme moi, qui ferme les deux yeux quand on me demande de n’en fermer qu’un!

    Bon assez fait l’idiote.

  27. Willykean : ne t’en fais pas, je sais ce que c’est que de taper vite et de ne pas se relire !