Oeuf dur-thon, oui ou non?

Car il y a débat.

Hier, j’ai fini mon post en ayant très faim d’un sandwich oeuf dur-thon. Ce qui provoqué un certain scepticisme chez certaines. Et pourtant, l’oeuf dur-thon, oui, oui, mais avec le respect du thon et de l’oeuf dur. Or, les trois quart du temps, on fait ça affreusement mal dans les boulangeries parisienne, et ledit sandwich est noyé dans la mauvaise mayonnaise. En tout cas, près de là où je bosse, ils sont mauvais.

Donc, malgré la faim, il me fallait trouver un moyen de me sustenter fissa tout en détournant mon fantasme cérébro-alimentaire du sandwich en question. En effet, dans l’état où j’étais, ce sandwich m’aurait forcément déçue. Or, à esprit déçu, estomac pas repu. Je passe l’après midi à fantasmer, et en plus, le fantasme déçu devient morose. C’est horrible.

Pour que je me sente bien, je dois avoir le coeur content, donc l’estomac satisfait, et on en revient au fait que manger n’est pas une opération à prendre à la légère.

Vers quel alternative au sandwich thon-oeuf dur pouvais-je me détourner localement?

Tout en marchant en direction de la porte cochère, je réfléchissais furieusement.

Il y avait la possibilité du chinois. Sauf que seule, pas cool. Je déteste le chinois seule, surtout celui-là, la patronne vient me parler. Je ne sais pas, j’ai une bonne tête. Mystère. Mais moi je ne veux pas lui parler.

Le kebab. Evidemment. Sauf que le gras de ce genre là, on s’en lasse. Ce n’est pas du bon gras. Une fois par mois, ça va ; plus, ça me dégoûte.

La brasserie. A la rigueur, mais j’y suis allée deux fois la semaine dernière, bonjour le budget.

Du coup, je me suis dirigée vers le supermarché du coin, et j’ai commencé à errer dans les rayons en tentant de garder le contrôle de mon corps.

ça s’est plutôt bien passé. J’ai acheté des chips, un paquet de salade mixte lavée, un yaourt à boire. Il me restait dans mon bureau des  Figolus, basiques, mais le Figolu, quoique je ne trouve pas ça extraordinaire au goût, est mon ami depuis la fac…

Le mélange salade mixte – chips me semble toujours excellent. Le yaourt à boire, j’adore, et comme je n’en achète que très rarement, ça me fait toujours l’effet d’un dessert très original. On a les originalités qu’on peut.

Ce qui ne m’a pas empêchée de repenser au thon -oeuf dur. Donc en sortant, le soir, je suis retournée au super marché, j’ai acheté du pain de mie, et du thon, il me restait de la salade, et je me suis fait un thon oeuf dur chez Ben.

Le thon doit être à l’huile d’olive, et l’oeuf dur doit avoir le jaune juste cuit, pas archicuit, sinon c’est pas bon. Un peu de poivre cinq baies, pas obligé mais c’est le petit plus.

On a mangé trois sandwiches chacun, c’était l’orgie romaine. Et heureusement, parce qu’on a regardé un film affreux. Ah, nom d’un chien, je vous ferais grâce des commentaires tout à fait déplacés que nous avons fait, mais j’ai rarement vu un film aussi niais. Il faut dire que je regarde peu de films français, le ciel m’en préserve. La prochaine fois, je re-regarde Ran. Ou alors un bon film d’action américain. Prince of Persia?

Demain, je raconte le film, quand j’aurais digéré. Pas les sandwichs, hein, le film. En tout cas, ce film, c’est typiquement le genre qui ne peut être sauvé que par le téléchargement illégal. En plus, j’ai appris le lendemain qu’il avait eu un César. Bon. Bon. Eh ben si ça ça a un César, c’est pas Hadopi qui va sauver le cinéma français.

Publicités

14 réponses à “Oeuf dur-thon, oui ou non?

  1. suis comme toi, quand je pense à de la bouffe, ça me poursuit tout le reste du temps… par exemple, depuis dimanche, je pense à des chips… et tu parles de chips… ok, ce soir je vais m’acheté des chips!!! je vais y pensé toute l’après-midi!

  2. Ben voilà, j’ai envie d’un sandwich au thon, un gros avec plein de mayo.

  3. Je dirais que le sandwich oeuf thon, c’est ok, si le thon n’est pas noyé dans la matonnaise, et pas trop emietté non plus.

    Mais depuis tout à l’heure, je me dis que pour ce soir, j’ai envie de riz aux fruits secs et aux pignons grillés…Je me connais, je vais y penser tout l’apres midi.

  4. j’aime pas les sandwichs mais j’aime les films français

  5. Moi aussi j’aime les films français : les Charlots, Max Pécas, et la Vérité si je mens 17.

  6. pour atteindre le nirvana, la prochaine fois achète du thon Germon (c’est pas la marque, c’est l’espèce). Juste rien à voir. A côté ton petit navire te semblera une immonde patasse pour chien (ou chat).
    En plus le germon n’est pas en voie de disparition. Youpi. 🙂

  7. Mais Constantin, la Vérité si je mens c’est drôle… Alors que là… Aaaaaah. Mais bon, chacun ses goûts.

  8. Miss 400 : du thon Germon? Bon.

  9. J’aime pas les sandwichs oeuf dur thon. Les jambon beurre non plus. Quand j’ai envie de sandwich thon, j’achète la boîte de thon à l’huile, que j’égoute, puis je hache l’échalotte très finement. Assaisonné à l’herbe fine et le jus d’un demi citron, avec ou sans oeuf, en général c’est sans oeuf.
    C’est très bon

    Sinon c’est sandwich poulet: reste de blanc de poulet, coupé en petit morceaux, un peu de moutarde de djon, quelques feuille de batavia roulées et coupées aux ciseaux.

    Essayez et dites moi ce que vous en pensez.

    Mon péché « stupide » comme je dis c’est le filet o fish de mac do. Une fois de temps en temps pour me punir ou me faire plaisir c’est selon.

  10. moi aussi je suis contre la mayo dégueu dans les sandwichs au thon ! (ça, c’est un com’ engagé !!)

  11. Eléonore > Je suis avec toi dans ce combat implacable contre l’injustice et l’oppression. Et aucune pression ne me fera fléchir. Revolucion.

  12. Tout comme moi les Figolu’ !!! …depuis la fac ‘

  13. Contre la mayo dégueu et vive les Figolus !!!!

  14. Willykean : je n’ai rien contre ta recette, je le fais souvent !!!

    Sauf que je rajoute parfois le jus de cuisson du poulet roti, quand j’en ai. Le jus devenu gelée.. Bon, j’arrête, j’ai faim.