Humour russe ?

Le président russe, Dmitri Medvedev, a reconnu sur les ondes de la BBC que des assassinats politiques ensanglantaient son pays, ciblant notamment des journalistes : “Je ne crois pas qu’il s’agisse dans tous les cas d’actes politiques. Mais dans certaines affaires, il peut y avoir de la vengeance politique, j’en suis absolument certain”.

Lu .

La photo représente Béria.

L’article me plonge dans la perplexité, le journaliste ne commente-t-il pas parce qu’il n’est pas trop sûr qu’il y ait des assassinats politiques en Russie, parce qu’il n’ose pas ou parce qu’il ne faut pas trop blesser une, euh, démocratie émergente? En tout cas, je poste, histoire de, sinon si j’attends d’avoir un truc pertinent à dire dessus ça va refroidir, déjà que c’est tiède.

Ah tiens, chez Libé aussi ils s’en tiennent aux faits. C’est beau la déontologie. Enfin, on ne sait pas si c’est politique, tous ces journalistes qui meurent. C’est peut-être une sorte de Sida des journalistes russes? Tous les journalistes russes ont peut-être un système immunitaire déficient (le froid? L’alcool?) et ils chopent tout ce qui passe : des balles, des dépressions nerveuses, des substances toxiques. Va savoir.

Publicités

2 réponses à “Humour russe ?

  1. ça fait froid dans le dos. Mais j’ai la mauvaise sensation que le métier de journaliste à de biens tristes jours devant lui. Rien ne changera tant que les intérêts économiques seront les plus forts.

  2. Mauvais journaliste, mauvaise hygiène de vie. Ils sont bien punis.