Vente de grands crus au Crédit Municipal…

Figurez vous que mardi après midi, ce mardi, donc le 12 mai, a eu lieu une vente aux enchères de grands crus au Crédit Municipal.

J’en suis restée comme deux ronds de flancs. Voilà le truc : des gens gagent leurs bouteilles au Crédit Municipal. Remarquez pourquoi pas, ne possédant pas de grands crus, ni de petits crus – en fait, je n’ai pas de crus, j’achète lamentablement du vin au supermarché, et chez un caviste quand je veux faire un cadeau, c’est dire – et tentant de ne pas faire de dettes – encore plus nouille, les plus grands financiers de la planète jouent à si je t’attrape avec nos sous, et ont mis la planète en faillite, pendant que moi j’essaie de ne pas être en découvert, petite, mais alors PETITE joueuse, micro joueuse, même enfin – bref, je connais, finalement, mal le problème.

Peut-être que je devrais demander à Pierre-Henri, si ça tombe, son oncle Jean -Albert (c’est une licence poétique, il n’a, à ma connaissance, pas d’oncle Jean -Albert) vide subrepticement sa cave, collectionnée par son père, pour assouvir une passion coupable pour les timbres postes ou le poker. On même pour payer ses factures. Si ça tombe, Jean -Albert, il avait filé ses sous à Madof, et maintenant, il gage son Mouton Rotschild pour acheter sa purée saucisse.

Le journaliste nous informe que les clients habituels du Crédit Municipal sont des femmes qui gagent des bijoux ; mais on y trouve quelques hommes qui gagnet des bouteilles, et l’homme étant moins attaché à son vin que la femme à ses bijoux, détail psychologique extrêmement intéressant, les grands crus leurs restent sur les bras.

La suite.

Publicités

2 réponses à “Vente de grands crus au Crédit Municipal…

  1. Il y a peut-être des bonnes affaires à faire…? mieux qu’ à la foire aux vins , non? (c’est la pochtronne qui parle!)

  2. Y a des grands crus même au super marché.