Archives de Catégorie: actu politique

La semaine de Nicolas Sarkozy

Qu’a donc fait cette semaine notre ex-bouillant Président ?

   2500 personnes se sont rendues samedi 23 mai dans la salle des fêtes de la bourgade de Rillieux-la-Pape, pour voir Nicolas Sarkozy et l’encourager, selon le site de l’UMP.

Précédemment, Nicolas Sarkozy avait rencontré ce que je suppose être la jeune garde de son parti dans le coin. A savoir :

  • Laurent Wauquiez, tête de liste de la campagne régionale Rhône-Alpes-Auvergne de décembre prochain
  • Christophe Guilloteau, député, président UMP du conseil départemental depuis peu
  • Philippe Cochet, maire de Caluire-et-Cuire et  président de la fédération UMP du Rhône,
  • Michel Forissier, maire de Meyzieu et secrétaire départemental,
  • Damien Abad, nouveau président du conseil général de l’Ain
  • Tous les élus et cadres UMP du Rhône et des départements voisins
  • Alexandre Vincendet, le maire récemment élu de Rillieux-la-Pape.

Selon l’auteur de l’article, ils ont évoqué le Congrès fondateur du 30 mai qui permettra à leur famille politique de « retrouver la passion, l’énergie et la joie de partager ». Ils se parlent comme ça entre eux, à l’UMP.

Ils se sont dit des trucs épatants, comme : « Les socialistes défendent le socialisme, nous nous défendons la République », (dixit Laurent Wauquiez, secrétaire général de l’UMP). Ou : « Les socialistes n’ont eu de cesse d’abîmer notre région. Elle est sans souffle, sans progrès, sans visibilité. Mais qu’ont fait les socialistes hormis les impôts et le gaspillage de l’argent public » (idem).

Nicolas Sarkozy a fustigé la réforme du collège : « ce dogmatisme, cette prétention, cette arrogance, ce mépris » « honte au regard de l’histoire », « Si l’école de la République ne propose pas l’excellence et le mérite à ses enfants, alors qui leur proposera », « Aujourd’hui,  il y a tant de mensonges, tant de doutes. C’est pourquoi le mensonge doit être absent de tous nos discours et de tous nos programmes. Je ne veux pas d’ambiguïté entre nous, je veux la confiance. S’il y  a la confiance entre nous, il y aura la confiance avec les Français ».

D’après la recension qui en est faite, Nicolas Sarkozy n’a pas abandonné son amour du « on », ni des phrases courtes. L’article (qui provient du site de l’UMP) s’achève avec les mots « amour de la France ».

  Le 22 mai, Sarkozy appelle à sauver Palmyre. (je ne commente pas, mon cœur saigne, je ne veux même pas y penser).

  Le 21 mai, jeudi, Nicolas Sarkozy rencontrait Madeleine, une électrice de l’UMP passée au FN, dans son bureau, au siège de son parti. Il entend reconquérir toutes les madeleines de France. Selon le Figaro.

Le 21 mai, encore, deux journalistes rappellent que ce que fait Hollande (passage en force de la réforme du collège), en fait c’est du Sarkozy. Les journalistes utilisent un vocabulaire ironique et dépréciatif pour faire passer leur message : Sarkozy couine – chouine, l’article est par ailleurs tentée d’une ironie un peu facile (en particulier avec Madeleine, il faut dire que c’est tentant : ce soir j’attends Madeleine…).

Sinon, liste des passages en force de Sarkozy dans ses grandes heures : réforme des retraites ; celle des universités ; l’accueil des enfants pendant les grèves d’enseignants ; le fameux Traité de Lisbonne que les Français avaient repoussé par référendum et qu’il a imposé, déni de démocratie, via l’Assemblée Nationale ; réforme de la carte judiciaire.

 

Publicités