Obama

Bon, évidemment, le truc d’aujourd’hui c’est Obama…

Moi, je dois dire que je suis contente qu’un homme à la peau noire (le problème avec les couleurs de peau, c’est que je ne trouve jamais la tr=erminologie adaptée, comment dire? j’ai écrit Noir, mais je n’aime pas ce mot, ni Afro-Américain, ni rien, ces désignations sont trop lourdes de sens péjoratif, c’est tout de même terrible, mais je ne sais comment dire le truc)  soit à la Maison Blanche. Au niveau du symbole, c’est énorme.

Mais le problème, c’est que la couleur de peau, c’est du symbole, OK, mais ça n’est que ça. Donc, le truc, c’est qu’il doit assumer quelque chose d’énorme. Il a du charme, c’est une personnalité originale, il a des talents incroyables en comm (ça lui fait toujours une compétence de sûre), on l’aime, on voudrait y croire : mais il ne faut pas rêver. Aujourd’hui c’est Disney, mais demain, après demain et tous les jours de ses quatre ans de mandat, j’espère qu’il va assurer. Au delà de son charme, du charme de sa femme et de ses filles (qui sont super mignonnes), je le trouve frêle. Pourvu qu’il y ait un génie politique derrière cette apparence, pourvu !! Le pire serait qu’il ne soit pas à la hauteur. Le bruit parasite créé par l’engouement empêche de voir la vérité, et puis de toute façon, il faut juger sur les faits.

Et vous? Qu’en pensez-vous? Son charme, cette folie d’Obama… Est-ce que, à la limite, l’engouement, s’il retombe ne serait-ce qu’un peu, ne se retournera  pas contre lui? fais-je ma parisienne ergoteuse? J’y pense, je ne sais que conclure (et en même temps il faut lui laisser le temps). Et vous, donc?

Publicités

16 réponses à “Obama

  1. Je me demandais ce matin si ce ne serait pas toute cette attente, tout cet espoir suscité qui ferait de lui un grand homme, comme s’il allait souhaiter se montrer digne de cet engouement.

  2. Moi je veux bien faire le provincial ergotant, en répétant ce qui est écrit ailleurs : une fois encore, c’est un Noir qui va devoir ramasser les merdes des Blancs…certains l’appellent même le Gorbatchev américain.
    Ouh les vilains.

  3. Tout ça à cause de la mélanine. la vie est parfois étrange….

  4. Pingback: Pour que le désespoir ne naisse pas de l’espoir… « Sic transit gloria mundi

  5. Je pense qu’il ne pourra accomplir tout ce dont on attend de lui… qui y parviendrait? Ce que je vois là-dedans, c’est le symbole d’un profond changement. D’une nouvelle identité pour les Etats Unis.
    Et puis c’est un engouement mondial, un espoir.
    Toutes les nations s’approprient un peu cette élection…
    Il ne pourra pas résoudre tous les problèmes.
    Ca, je pense que tout le monde le sait, et le savait même avant.
    Ce matin j’entendais à la radio que sa femme avait fait venir sa maman à la maison blanche… pour veiller sur les filles… pour qu’elles ne loupent pas leurs activités extra-scolaires, qu’elles soient en pyjama à l’heure le soir… une granny à la maison blanche…
    Je vais jeter un oeil au show télévisé ce soir…
    D’habitude je me contrefiche de ce genre d’évènement…
    Bye…..

  6. L’Amérique vient d’avoir un sinistre inculte crétin durant 8 ans avec Bush…alors franchement, pour être à la hauteur…hein? Pis bon, certains ricains étaient même prêts à imaginer avoir une godiche comme la « sotte Palin » à ce post au cas où…!

    Etre à la hauteur? je pense que le terrain est tellement miné, que personne ne pourra faire de miracles…
    Cela-dit, Obama donne espoir et ça, ils ont en plus que besoin…

  7. Moi j’espère, et attends de juger sur les faits. Mais rien que son élection est un espoir, et vu le personnage je pense qu’il saura s’en montrer digne, vraiment.

  8. Miss Canthus a raison… Bush est un tel faire-valoir que quoi qu’il fasse, ça sera mieux.. perçu.

  9. Qu’il soit noir m’importe peu, j’espère qu’il sera un bon président pour son pays.
    Le jour de son élection, j’ai pleuré à chaudes larmes, car pour connaître un peu les États-Unis je sais à quel point Obama donne de l’espoir à ses concitoyens.
    J’espère rentrer à temps du boulot ce soir pour le voir prêter serment. Et pleurer encore un peu ^^

  10. Moi, je veux croire que les choses vont changer. Si on y croit tous, ça marchera peut-être?

  11. Comme depuis le départ, j’attends de voir en fait…

  12. Wait and see… Mais son élection reste historique, quel que soit son bilan.

  13. Je me suis posé les mêmes questions que toi…
    Mais même s’il avait été blanc, il aurait été porteur d’espoir. Pas le même ; mais voir un Démocrate arriver au pouvoir, parler de la fin de la guerre, après ces 8 ans désastreux… ça n’aurait pas été rien !
    De toutes façons : ce sera mieux qu’avant, c’est sûr.

  14. « Yes he can » comme sa campagne clamait « Yes we can ». Go Obama, go.

  15. Voir les Américains rejeter enfin le voile de peur qui leur est tombé dessus le 11 septembre 2001, embrasser même (surtout !) dans ces temps difficiles un message positif, porteur d’espoir, c’est déjà un début.

    Obama ne va pas tout régler d’un coup de baguette magique ; je crois cependant qu’il sera capable de faire avancer son pays. Pas tout seul, mais avec l’aide de la formidable équipe dont il s’est entouré, et de l’enthousiasme des Américains.

  16. Et si on s’occupait un peu de chez nous?
    Obama est déja dans l’histoire quoi qu’il advienne… et la france que fait elle avec son histoire? on se le demande bien.